Advertising
Advertising
13 Février

Giorgio Moroder, de “Midnight Express” aux Daft Punk

 

À 78 ans, l’auteur-compositeur et DJ italien que l’on surnomme “le père du disco” revient le 22 mai prochain pour un concert exceptionnel au Grand Rex. Le collaborateur des plus grandes stars de la musique, redevenu culte grâce au “Random Access Memories” des Daft Punk en 2013, compte, au passage, trois Oscars à son palmarès...

Par Alexis Thibault

Giorgio Moroder – Foto Studio Brammer

9 avril 1979. Tout le gratin d’Hollywood s’est donné rendez-vous à Los Angeles pour la 51e cérémonie des Oscars. Au cours de la soirée, un énième tonnerre d’applaudissements fait trembler le Dorothy Chandler Pavilion. Mais ce n’est pas un acteur que le public ovationne. Lunettes de soleil sur les yeux, inséparable de sa grosse moustache, Giorgio Moroder se dirige vers la scène dans son smoking noir pattes d’eph à nœud papillon surdimensionné. Tout sourire dans sa robe bleu nuit scintillante, l’actrice Raquel Welch lui remet une statuette : l’Italien vient de remporter l’Oscar de la meilleure musique de film pour Midnight Express d’Alan Parker. L'Académie récompense, pour la toute première fois, une musique entièrement composée au synthétiseur. L’artiste, qui entre alors dans sa quarantième année, expédie son discours en quelques secondes dans un timing ultra millimétré.

 

Giorgio Moroder retrouvera le pupitre des Oscars deux fois : en 1984 pour What a Feeling (Flashdance) sacrée meilleure chanson originale. Puis, en 1987, pour Take My Breath Away (Top Gun) qui obtient la même distinction. Également aux manettes des B.O. d’American Gigolo (1980) et Scarface (1983), il est nommé aux Golden Globes, mais cette fois-ci, ne décroche pas la récompense finale.

 

Collaborateur de Donna Summer, Freddie Mercury, David Bowie, Chaka Khan et plus récemment Lady Gaga, celui qu’on surnomme “le père du disco” redevient culte en 2013 grâce aux Daft Punk. Dans leur studio, il enregitre un discours qui introduit Giorgio by Moroder, et occupe deux des neuf minutes de ce morceau étincelant : sa voix grave égrène sa bio, entre discothèques cool et synthétiseurs des seventies. Et si le duo français rend un hommage musical au style Moroder – beat disco, leitmotiv mélodique, nappes de synthés et entrée successive des instruments – les derniers mots qu'il prononce sont devenus cultes : “My name is Giovanni Giorgio, but everybody calls me Giorgio”.

“Tony's Theme” (‘Scarface’) par Giorgio Moroder

Et parce que 2019 est placé sous le signe de la nostalgie – en témoigne le retour inattendu de Boy George, The Cure et Tears For Fears –, Giorgio Moroder doit forcément reprendre du service. À 78 ans, le compositeur et DJ revient pour un concert exceptionnel au Grand Rex, le 22 mai prochain. 

 

Giorgio Moroder sera en concert le 22 mai au Grand Rex.

“Midnight Express Theme” par Giorgio Moroder

Advertising

NuméroNews