Advertising
Advertising
20 Mars

Doja Cat : de l’application TikTok à Hollywood

 

La viralité de son titre “Say So”, repris par des millions d'utilisateurs de l'application TikTok, a mené Doja Cat tout droit vers le succès. Le parcours de la rappeuse américaine est l’exemple type d’une success story du XXIe siècle. 

Par Lolita Mang

Doja Cat - Say So (Official Video)

La célèbre Sheats Goldstein House imaginée par l’architecte John Lautner, dissimulée dans les collines luxuriantes de Hollywood, fait rêver de nombreux artistes. De Nicolas Godin et Xavier Veilhan aux frères Coen – on l’aperçoit notamment dans le long-métrage The Big Lebowksi (1998) –, la demeure au toit boisé qui se fond dans la canopée et surplombe la vallée est la star de nombreux albums mais, surtout, la pièce maîtresse de plusieurs clips dont celui d’une certaine Doja Cat. 

 

Un filtre sépia, une robe tricotée au crochet à rayures colorées, des créoles scintillantes. Avec un brushing tout droit sorti des années 70, Doja Cat – Amalaratna Zandile Dlamini de son vrai nom – se déhanche devant une vue imprenable de Los Angeles. Mais avant de parvenir au sommet d’Hollywood, la rappeuse a suivi avec audace et astuce, le boulevard tracé par TikTok. 

 

Ce n’est plus un secret : l’application chinoise TikTok est devenue l’alliée la plus redoutable du succès des artistes. Permettant aux utilisateurs de se filmer sur la musique de leur choix pendant 10 secondes, l’application peut rendre un titre viral presque instantanément – Roddy Ricch lui doit sa place de numéro 1 aux États-Unis, tandis que Doja Cat a vu son morceau Say So être repris par plus de 16 millions d’abonnés TikTok. Cela va même plus loin : l’utilisatrice Yodelling Haley, qui a initié une chorégraphie virale sur le single, peut être aperçue dans le clip de la rappeuse.

Doja Cat - Juicy | A COLORS SHOW

Chanteuse et femme d’affaires accomplie, Doja Cat semble avoir compris tous les ingrédients du succès au XXIe siècle. Avant de devenir une star des réseaux sociaux, la rappeuse a fait escale en mars 2019 sur la chaîne YouTube COLORS, à laquelle aucun artiste ne semble échapper. Fond rose bonbon, assorti à son soutien-gorge ainsi qu’à ses lunettes en forme de coeur et son ras-de-cou où figure l’inscription “DADDY”, Doja Cat n’a pas non plus oublié de soigner son image jusqu’au bout de ses ongles vernis. 

 

Après avoir abandonné le lycée, la chanteuse commence à enregistrer des morceaux pour les poster sur SoundCloud. Son premier single, So High, est publié en 2013 sur la plate-forme, avant de connaître une sortie single après la signature de Doja Cat avec sa première maison de disque. Un an plus tard, elle joue son premier concert sur le sol français à la Gaîté Lyrique. Il faut cependant attendre août 2018 pour que le succès advienne, avec la titre Mooo!, produit une moins d’une journée où la chanteuse prétend être une vache. Contre toute attente, la vidéo devient virale, elle aussi. 

Doja Cat - "Mooo!" (Official Video)

Depuis le début de sa carrière construite en autodidacte, Doja Cat a sorti un EP, puis deux albums. Plus récemment encore, elle dévoilait le single Boss Bitch, extrait de la bande originale du film Birds of Prey, qui suit la route de l’émancipation de l’héroïne de comics Harley Quinn. Une étrange ressemblance avec le parcours si décomplexée, et presque féministe de Doja Cat…

Advertising
Advertising
Advertising

NuméroNews