Numero

H.E.R. nous plonge dans son intimité

Musique


Trois mois après la sortie de “Do To Me” – un titre qui mariait à merveille reggae et R’n’B –, H.E.R. revient avec un nouveau single empruntant des sonorités au jazz, à l’électronique et à la trap. Intitulé “Damage”, ce nouveau morceau souligne une nouvelle fois la voix suave et hypnotique de la chanteuse américaine.

“Damage“ de la chanteuse H.E.R.

L’année 2020 aura décidément été productive pour H.E.R. Au mois de juin, la protégée d’Alicia Keys dévoilait I Can’t Breathe, un titre engagé en soutien au mouvement Black Lives Matter et faisant écho aux violences policières aux États-Unis et l’assassinat de George Flyod. En août dernier, la chanteuse américaine partageait Do To Me, un morceau qui mariait élégamment les styles reggae et R’n’B. Aujourd’hui, H.E.R. revient avec Damage, une nouvelle proposition empreinte de sensualité, soulignant la voix suave de la chanteuse américaine.

Avec des sonorités jazz portées par une grille d’accords jouée au synthétiseur, H.E.R. plonge son public dans une ambiance intimiste, où ses vocalises oscillent entre retenue et expansivité, à l’image de la relation amoureuse qu’elle décrit : “Tu pourrais me raconter des mensonges, me faire perdre mon temps, alors ne me prends pas pour acquise, car bébé tu pourrais faire des dégâts.” Pour illustrer ce nouveau titre, H.E.R. fait le choix de réunir ses musiciens pour proposer une sorte de live session, où la chanteuse apparait yeux à demi clos, se laissant habiter pleinement par l’interprétation de son morceau.

Le 24 octobre prochain, H.E.R. partagera la scène du Saturday Night Live aux côtés de la chanteuse britannique Adele, lui permettant d’offrir une première prestation de Damage.

Damage (2020), de H.E.R., disponible.

Lire aussi

loading loading