Advertising
Advertising
07 Janvier

De Simon Hantaï à César, Christie’s célèbre le pli dans l’art contemporain

 

Du 8 au 21 janvier à Paris, la maison de vente Christie's présente une vingtaine d'œuvres d'art du XXe siècle rassemblées autour de la notion de pli. César, Simon Hantaï, Robert Morris ou Piero Manzoni sont autant d'artistes intégrés à cette sélection, qui sera ensuite exposée à Londres.

Par La rédaction

Simon Hantaï
1/5
César, “Compression” (vers 1970)
2/5
Sam Gilliam, “Blowing Cool Red 4” (1974)
3/5
Simon Hantaï, “Étude”, huile sur toile (1969)
4/5
Steven Parrino, “Untitled” (1991)
5/5
Simon Hantaï
César, “Compression” (vers 1970)
Sam Gilliam, “Blowing Cool Red 4” (1974)
Simon Hantaï, “Étude”, huile sur toile (1969)
Steven Parrino, “Untitled” (1991)
  • Pendant que le drapé est mis à l’honneur au musée des Beaux-arts de Lyon à travers une riche exposition retraçant ses interprétations dans l’histoire de l’art, la maison Christie’s propose une vente d’œuvres d’art se rejoignant toutes autour du pli. Traversant la deuxième moitié du XXe siècle, cette sélection comprend une vingtaine de pièces réalisées par dix artistes modernes ou contemporains de renom.

     

    Du 8 au 21 janvier à Paris, puis du 30 janvier au 14 février à Londres entre les murs de Christie’s, on pourra donc découvrir aussi bien des fameux Achromes de Piero Manzoni, plissant la surface des toiles à l’aide de plâtre et de kaolin, qu’une toile de Simon Hantaï réalisée par découpages de tissus peints, ainsi qu’une œuvre minimaliste de Steven Parrino jouant volontiers sur le froissement du tissu étendu sur le châssis et plusieurs tentures maculées de taches colorées par Sam Gilliam. La sculpture ne sera pas non plus en reste avec une Compression de César, réalisée à partir d'une bicyclette, une œuvre du post-minimaliste Robert Morris ou encore l'un des objets empaquetés du duo Christo. L’artiste colombienne Olga de Amaral et le plasticien d'origine grecque Jannis Kounellis font également partie de la sélection.

     

    La vie dans les plis, du 8 au 21 janvier chez Christie's, Paris 8e.

  • Pendant que le drapé est mis à l’honneur au musée des Beaux-arts de Lyon à travers une riche exposition retraçant ses interprétations dans l’histoire de l’art, la maison Christie’s propose une vente d’œuvres d’art se rejoignant toutes autour du pli. Traversant la deuxième moitié du XXe siècle, cette sélection comprend une vingtaine de pièces réalisées par dix artistes modernes ou contemporains de renom.

     

    Du 8 au 21 janvier à Paris, puis du 30 janvier au 14 février à Londres entre les murs de Christie’s, on pourra donc découvrir aussi bien des fameux Achromes de Piero Manzoni, plissant la surface des toiles à l’aide de plâtre et de kaolin, qu’une toile de Simon Hantaï réalisée par découpages de tissus peints, ainsi qu’une œuvre minimaliste de Steven Parrino jouant volontiers sur le froissement du tissu étendu sur le châssis et plusieurs tentures maculées de taches colorées par Sam Gilliam. La sculpture ne sera pas non plus en reste avec une Compression de César, réalisée à partir d'une bicyclette, une œuvre du post-minimaliste Robert Morris ou encore l'un des objets empaquetés du duo Christo. L’artiste colombienne Olga de Amaral et le plasticien d'origine grecque Jannis Kounellis font également partie de la sélection.

     

    La vie dans les plis, du 8 au 21 janvier chez Christie's, Paris 8e.

  • Pendant que le drapé est mis à l’honneur au musée des Beaux-arts de Lyon à travers une riche exposition retraçant ses interprétations dans l’histoire de l’art, la maison Christie’s propose une vente d’œuvres d’art se rejoignant toutes autour du pli. Traversant la deuxième moitié du XXe siècle, cette sélection comprend une vingtaine de pièces réalisées par dix artistes modernes ou contemporains de renom.

     

    Du 8 au 21 janvier à Paris, puis du 30 janvier au 14 février à Londres entre les murs de Christie’s, on pourra donc découvrir aussi bien des fameux Achromes de Piero Manzoni, plissant la surface des toiles à l’aide de plâtre et de kaolin, qu’une toile de Simon Hantaï réalisée par découpages de tissus peints, ainsi qu’une œuvre minimaliste de Steven Parrino jouant volontiers sur le froissement du tissu étendu sur le châssis et plusieurs tentures maculées de taches colorées par Sam Gilliam. La sculpture ne sera pas non plus en reste avec une Compression de César, réalisée à partir d'une bicyclette, une œuvre du post-minimaliste Robert Morris ou encore l'un des objets empaquetés du duo Christo. L’artiste colombienne Olga de Amaral et le plasticien d'origine grecque Jannis Kounellis font également partie de la sélection.

     

    La vie dans les plis, du 8 au 21 janvier chez Christie's, Paris 8e.

  • Pendant que le drapé est mis à l’honneur au musée des Beaux-arts de Lyon à travers une riche exposition retraçant ses interprétations dans l’histoire de l’art, la maison Christie’s propose une vente d’œuvres d’art se rejoignant toutes autour du pli. Traversant la deuxième moitié du XXe siècle, cette sélection comprend une vingtaine de pièces réalisées par dix artistes modernes ou contemporains de renom.

     

    Du 8 au 21 janvier à Paris, puis du 30 janvier au 14 février à Londres entre les murs de Christie’s, on pourra donc découvrir aussi bien des fameux Achromes de Piero Manzoni, plissant la surface des toiles à l’aide de plâtre et de kaolin, qu’une toile de Simon Hantaï réalisée par découpages de tissus peints, ainsi qu’une œuvre minimaliste de Steven Parrino jouant volontiers sur le froissement du tissu étendu sur le châssis et plusieurs tentures maculées de taches colorées par Sam Gilliam. La sculpture ne sera pas non plus en reste avec une Compression de César, réalisée à partir d'une bicyclette, une œuvre du post-minimaliste Robert Morris ou encore l'un des objets empaquetés du duo Christo. L’artiste colombienne Olga de Amaral et le plasticien d'origine grecque Jannis Kounellis font également partie de la sélection.

     

    La vie dans les plis, du 8 au 21 janvier chez Christie's, Paris 8e.

  • Pendant que le drapé est mis à l’honneur au musée des Beaux-arts de Lyon à travers une riche exposition retraçant ses interprétations dans l’histoire de l’art, la maison Christie’s propose une vente d’œuvres d’art se rejoignant toutes autour du pli. Traversant la deuxième moitié du XXe siècle, cette sélection comprend une vingtaine de pièces réalisées par dix artistes modernes ou contemporains de renom.

     

    Du 8 au 21 janvier à Paris, puis du 30 janvier au 14 février à Londres entre les murs de Christie’s, on pourra donc découvrir aussi bien des fameux Achromes de Piero Manzoni, plissant la surface des toiles à l’aide de plâtre et de kaolin, qu’une toile de Simon Hantaï réalisée par découpages de tissus peints, ainsi qu’une œuvre minimaliste de Steven Parrino jouant volontiers sur le froissement du tissu étendu sur le châssis et plusieurs tentures maculées de taches colorées par Sam Gilliam. La sculpture ne sera pas non plus en reste avec une Compression de César, réalisée à partir d'une bicyclette, une œuvre du post-minimaliste Robert Morris ou encore l'un des objets empaquetés du duo Christo. L’artiste colombienne Olga de Amaral et le plasticien d'origine grecque Jannis Kounellis font également partie de la sélection.

     

    La vie dans les plis, du 8 au 21 janvier chez Christie's, Paris 8e.

Advertising

NuméroNews