Advertising
797

Avec l’album “Full Circle”, Hælos redéfinit le trip-hop du XXIe siècle, post-Massive Attack et Portishead

 

Rencontre avec le trio londonien à l’occasion de la sortie de son premier album aérien, “Full Circle“. Une réussite.

Arthur Delaney, Dom Goldsmith et Lotti Benardout.

Numéro : Full Circle propose un voyage en état de transe, souvent douce, parfois galvanisante. Vous recherchiez l’effet psychotrope ?

 

Hælos : La musique a ce pouvoir assez incroyable de nous faire sentir en osmose avec le monde. Elle permet de nous transcender, de nous sentir “plus” que nous-mêmes. Nous ne sommes plus des individus isolés mais nous faisons partie d’un tout, d’un groupe. C’est une expérience que l’on peut faire en soirée, ou lors d’un concert. Arriver à susciter ce type de sensations était un objectif affiché de l’album. Nous avons construit notre musique et nos paroles sur des expériences universelles – l’amour ou la déception amoureuse en sont une – que nous avons traduites le plus honnêtement possible. L’idée était de bâtir la musique sur ce qui nous réunit tous, plutôt que sur ce qui nous sépare. 

Nous sommes trois cercles distincts, chacun avec nos influences, nos goûts et nos envies. Et le groupe prend forme à l’intersection de ces trois cercles.

Est-ce la manière dont vous travaillez en tant que groupe ?

Nous sommes trois cercles distincts, chacun avec ses influences, ses goûts et ses envies. Et le groupe prend forme à l’intersection de ces trois cercles. Nous avons travaillé presque deux ans sur l’album. Un long processus qui nous a permis de mieux nous connaître, de surmonter les ego. Nous voulions que Full Circle soit le reflet de ce que nous sommes, et de ce que nous souhaiterions que le monde soi : en harmonie. D’ailleurs, nous chantons tous les trois sur l’album.

 

En dehors du trip-hop, quelles sont vos influences communes ?

L’amour pour une musique cinématographique, la dance d’avant-garde, la techno… Mais le groupe qui a été déterminant pour nous trois est sans aucun doute Radiohead. Avec Kid A en 2000, la bande de Thom Yorke a fait la preuve qu’un groupe de rock pouvait faire un album de musique électronique, qu’il n’y avait plus de frontières.  

On retrouve cette idée circulaire, ou de cycle, à travers tout l’album : un éternel retour à soi et une célébration du cycle de la vie et de la nature.

L’album peut aussi s’entendre comme une invitation à l’introspection…

Lorsqu’on a passé une soirée en club, que l’on rentre chez soi alors que le jour commence à se lever… on se retrouve face à soi-même, face à ses émotions dans une quiétude assez unique. Nous voulions que l’album procure la même sensation : un retour à soi, un retour sur soi.

 

Hælos, c’est le halo, la figure du cercle. Qu’est-ce qu’elle vous inspire ?

On retrouve cette idée circulaire, ou de cycle, à travers tout l’album. L’idée d’un chemin que l’on parcourt pour revenir toujours à soi. Le cycle des émotions : des bas toujours suivis de hauts… L’idée aussi d’un éternel recommencement et d’une célébration du cycle de la vie et de la nature.

 

Full Circle (Matador Records) de Hælos. Disponible.

 

 

 

 

 

 

 

 

Propos recueillis par Thibaut Wychowanok

Qui est Halsey, pop star hédoniste et engagée ?
863

Qui est Halsey, pop star hédoniste et engagée ?

Musique A 25 ans, la chanteuse électro pop Halsey est suivie par 20 millions de followers sur Instagram et a déjà collaboré avec Justin Bieber, The Weeknd et le groupe de k-pop BTS. L'artiste bisexuelle et bipolaire, est aussi une jeune fille de son temps très engagée dans de nombreuses causes, qui a su imposé une image forte et différente. À l'occasion de son rôle d'égérie de la dernière campagne Magnum, mettant en lumière le plaisir et l'affirmation de soi, Numéro s'est entretenu avec ce nouveau phénomène de la pop music et de la pop culture. A 25 ans, la chanteuse électro pop Halsey est suivie par 20 millions de followers sur Instagram et a déjà collaboré avec Justin Bieber, The Weeknd et le groupe de k-pop BTS. L'artiste bisexuelle et bipolaire, est aussi une jeune fille de son temps très engagée dans de nombreuses causes, qui a su imposé une image forte et différente. À l'occasion de son rôle d'égérie de la dernière campagne Magnum, mettant en lumière le plaisir et l'affirmation de soi, Numéro s'est entretenu avec ce nouveau phénomène de la pop music et de la pop culture.

5 albums sortis en 2020 à découvrir cet été
996

5 albums sortis en 2020 à découvrir cet été

Musique Si l'été 2020 ne pourra malheureusement pas compter sur les festivals pour provoquer des découvertes musicales, le contexte semble idéal pour revisiter les albums sortis récemment afin de satisfaire ses envies de nouveauté. De la pop rétro de Jessica Ware et Rina Sawayama en passant par l'électro expérimentale d'Arca, le rap de Juice WRLD et le jazz expérimental de Moses Sumney, focus sur cinq disques qui rythmeront cette année particulière. Si l'été 2020 ne pourra malheureusement pas compter sur les festivals pour provoquer des découvertes musicales, le contexte semble idéal pour revisiter les albums sortis récemment afin de satisfaire ses envies de nouveauté. De la pop rétro de Jessica Ware et Rina Sawayama en passant par l'électro expérimentale d'Arca, le rap de Juice WRLD et le jazz expérimental de Moses Sumney, focus sur cinq disques qui rythmeront cette année particulière.

Advertising
777

Flying Lotus invite un magicien du collage vidéo pour son nouveau clip

Musique Après avoir collaboré avec David Lynch et le maître de l’animation japonaise Shin'ichirō Watanabe, Flying Lotus invite le magicien du collage vidéo Winston Hacking pour la réalisation de son nouveau clip “Remind U”. Une création d’inspiration dadaïste qui dévoile le flux conscient d’un enfant à l’imagination débordante.  Après avoir collaboré avec David Lynch et le maître de l’animation japonaise Shin'ichirō Watanabe, Flying Lotus invite le magicien du collage vidéo Winston Hacking pour la réalisation de son nouveau clip “Remind U”. Une création d’inspiration dadaïste qui dévoile le flux conscient d’un enfant à l’imagination débordante. 

Rencontre avec Soko : “Pour ce disque, je n’avais plus envie de m’excuser”
583

Rencontre avec Soko : “Pour ce disque, je n’avais plus envie de m’excuser”

Musique Musicienne, chanteuse, actrice nommée deux fois aux César... quel que soit l’art à travers lequel elle s’exprime, Soko la magicienne a le don de métamorphoser les jours de pluie en arcs-en-ciel émotionnels. Son troisième album, “Feel Feelings”, ne fait pas exception à la règle, vibrant de son énergie singulière “happy sad” qui transforme ses tourments en chansons ensoleillées et oniriques. À 34 ans, alors que la vie, mise sous cloche pendant près de trois mois, reprend à peine, l’inclassable Française qui réside depuis treize ans à Los Angeles nous enjoint de vivre et de laisser palpiter en nous ces émotions qui sont l’essence même de l’existence. Rencontre. Musicienne, chanteuse, actrice nommée deux fois aux César... quel que soit l’art à travers lequel elle s’exprime, Soko la magicienne a le don de métamorphoser les jours de pluie en arcs-en-ciel émotionnels. Son troisième album, “Feel Feelings”, ne fait pas exception à la règle, vibrant de son énergie singulière “happy sad” qui transforme ses tourments en chansons ensoleillées et oniriques. À 34 ans, alors que la vie, mise sous cloche pendant près de trois mois, reprend à peine, l’inclassable Française qui réside depuis treize ans à Los Angeles nous enjoint de vivre et de laisser palpiter en nous ces émotions qui sont l’essence même de l’existence. Rencontre.

Johnny Depp, Charlotte Gainsbourg et Sebastian sous l'objectif de Jean-Baptiste Mondino
152

Johnny Depp, Charlotte Gainsbourg et Sebastian sous l'objectif de Jean-Baptiste Mondino

Photographie Tel un alchimiste, Jean-Baptiste Mondino a le don de capturer la fascinante beauté des stars de la musique pour donner naissance à des clichés cultes et intemporels. On connaît bien sûr ses collaborations mythiques avec les plus grands, de Prince à Madonna, en passant par Vanessa Paradis... Inspiré par ces talents exceptionnels qui façonnent notre époque, le grand photographe et réalisateur français compose une iconographie qui exalte la personnalité et la singularité de chacun. L’artiste, ami fidèle de Numéro, dévoile ici un portfolio exclusif des esprits les plus captivants d’aujourd’hui, parmi lesquels figurent en bonne place Johnny Depp, Charlotte Gainsbourg ou encore Christine and the Queens. Tel un alchimiste, Jean-Baptiste Mondino a le don de capturer la fascinante beauté des stars de la musique pour donner naissance à des clichés cultes et intemporels. On connaît bien sûr ses collaborations mythiques avec les plus grands, de Prince à Madonna, en passant par Vanessa Paradis... Inspiré par ces talents exceptionnels qui façonnent notre époque, le grand photographe et réalisateur français compose une iconographie qui exalte la personnalité et la singularité de chacun. L’artiste, ami fidèle de Numéro, dévoile ici un portfolio exclusif des esprits les plus captivants d’aujourd’hui, parmi lesquels figurent en bonne place Johnny Depp, Charlotte Gainsbourg ou encore Christine and the Queens.

Rita Ora, James Blunt, The 1975 : l'industrie musicale s'exprime contre le racisme
999

Rita Ora, James Blunt, The 1975 : l'industrie musicale s'exprime contre le racisme

Musique Dans une lettre ouverte accompagnée du hashtag #NoSilenceInMusic, Rita Ora, James Blunt, The 1975 et plus de 700 autres signataires se mobilisent contre le racisme dans l’industrie musicale britannique.  Dans une lettre ouverte accompagnée du hashtag #NoSilenceInMusic, Rita Ora, James Blunt, The 1975 et plus de 700 autres signataires se mobilisent contre le racisme dans l’industrie musicale britannique.