Numero

216


Commandez-le
Numéro

Billie Eilish répond à ses harceleurs dans un court-métrage

Musique

Propulsée sur le devant de la scène musicale mondiale à seulement 16 ans, Billie Eilish fait depuis plusieurs années l’objet d’attaques sexistes et misogynes. Aujourd’hui, la chanteuse répond avec sagesse à ses harceleurs dans un sombre court-métrage, “Not My Responsability”.

Billie Eilish - NOT MY RESPONSIBILITY - a short film

Si je mets des vêtements confortables / Je ne suis pas une femme / Si je fais tomber les couches / Je suis une salope”. Dans un décor sombre et minimaliste, Billie Eilish enlève lentement les couches de vêtements qui recouvrent son corps. À mesure que les pièces tombent par terre, la jeune chanteuse s’enfonce dans une eau noire et visqueuse. L’ambiance glaçante de la video n’est pas sans rappeler Under The Skin, le long-métrage bouleversant de Jonathan Glazer, où l’actrice Scarlett Johansson châtie les hommes violents, en les séduisant avant de les mener vers la mort.

 

Dans sa propre vidéo, c’est à la violence des mots qui lui sont adressés que Billie Eilish répond. Dans un texte incisif, elle s’adresse à tous ceux qui s’en prennent à elle, en s’attaquant à son style, son corps, ou encore sa musique. Intitulé NOT MY RESPONSABILITY, la vidéo devait être utilisée pour la tournée mondiale de la chanteuse, reportée suite aux mesures de confinement. Comme pour la plupart de ses clips, que la Californienne réalise elle-même, NOT MY RESPONSABILITY voit Billie Eilish apparaître devant, mais aussi derrière la caméra.

 

Propulsée sur le devant de la scène musicale mondiale à seulement 16 ans, la jeune chanteuse fait depuis ses débuts l’objets d’injures sexistes et misogynes. Des attaques auxquelles l’Américaine a pris l’habitude de répondre sur son compte Instagram, et qui ont influencé jusqu’à sa manière de se vêtir, comme elle le confiait à Vogue Australia en juin 2019 : “M'habiller comme si j'étais 800 fois plus grosse que je ne le suis empêche les gens de juger l'apparence de [mon] corps”.

Lire aussi

loading loading