Numero

216


Commandez-le
Numéro

FKA twigs et Lauryn Hill, têtes d’affiches d’AfroPunk 2020

Musique

Pour sa quinzième édition, le festival Afropunk, né à Brooklyn, revient à la Seine Musicale pour la cinquième année consécutive. De FKA twigs à Lauryn Hill en passant par Jill Scott, sa programmation fait honneur aux icônes d’hier et d’aujourd’hui. 

AFROPUNK Paris 2020: Official Lineup Video

Malgré la récente interdiction des rassemblements de plus de 1 000 personnes en France, les festivals prévus cet été refusent de céder à la panique. Ainsi, tous continuent d’annoncer au compte-goutte leurs alléchantes programmations, agrémentées de quelques séduisantes surprises. Aujourd’hui, c’est au tour d’AFROPUNK de dévoiler les têtes d’affiches de sa quinzième édition, prévue pour juillet 2020. 

 

Résolument politique, AFROPUNK met à l’honneur l’idée de “puiser la force dans la lutte” à l’aube de son quinzième anniversaire. Une manière de rendre hommage à l’Histoire, aux combats passés comme actuels. Né à Brooklyn en 2005 pour promouvoir la culture noire alternative, le festival s’est exporté, d’Atlanta à Johannesburg, jusqu’à poser ses valises à Paris en 2015. De Solange à Lizzo en passant par Ibeyi, AFROPUNK s’est toujours donné pour mission de mettre les femmes noires à l’honneur. 2020 ne déroge pas à la règle. 

 

Icône de sa génération, FKA twigs sera à la Seine Musicale, après un concert remarqué à la Salle Pleyel en décembre 2019. La chanteuse, d’abord remarquée pour ses premiers disques expérimentaux, revenait sur le devant la scène l’année dernière avec Mary Magdalene. Après presque cinq ans d’absence, ce neuf titres traçait une odyssée émotionnelle, aussi surprenante que magistrale. Nourri par une relation amoureuse très médiatisée avec Robert Pattinson, mais également des problèmes de santé qui ont nécessité l’extraction de tumeurs utérines, l’album s’est distingué comme l’un des plus poignants de 2019.

FKA twigs - home with you

Face aux icônes actuelles, AFROPUNK a décidé d’inviter des figures légendaires de la soul, à commencer par Ms. Lauryn Hill. À la fin des ann&es 80, elle collabore avec The Fugees et fait sensation. Du haut de ses 23 ans, la chanteuse va jusqu’à participer à l’album A Rose Is Still A Rose d’Aretha Franklin. L’apogée viendra en 1998 : Lauryn Hill s’installe en haut du classement Billboard pendant près d’un mois, avant d’être nommé à 10 reprises aux Grammy Awards grâce à l’opus The Miseducation Of Lauryn Hill. Vingt ans plus tard, l’album continue d’influencer les artistes actuels, de J Cole à Drake, en passant par Cardi B. À ses côtés, on retrouvera l’une des représentantes de la neo soul, Jill Scott, chanteuse et poète de Philadelphie également remarquée dès son premier album en 2000. Who is Jill Scott mêle jazz, hip-hop et soul… un antidote musical pour cœurs brisés.

 

Pour accompagner ces superstars, le festival fait un détour par le rap en invitant GoldLink, nommé aux Grammy Awards et collaborateur récurrent du musicien Kaytranada. On retrouvera également la trap minimaliste et le R’n’B sidéral de l’américaine Tierra Whack, adoubée par Solange Knowles et Missy Elliott, mais aussi Ari Lennox, dont le single Shea Butter Baby, collaboration avec J.Cole dépasse les 14 millions de vues sur YouTube. Le duo d’Atlanta EarthGang sera également de passage par la capitale. 

 

Festival Afropunk, du 11 au 12 juillet 2020.

Lire aussi

loading loading