Numero

217


Commandez-le
Numéro

Découvrez les robes les plus folles du Victoria & Albert Museum

Mode

Plus grand musée au monde dédié aux arts décoratifs et appliqués, le Victoria and Albert Museum de Londres replonge chaque mercredi dans ses plus folles archives et lance un jour dédié au design sous la devise #LetsMakeWednesdays. L’occasion de découvrir, entre autres, les folies insoupçonnées de la mode anglaise, qui n’aura pas volé sa réputation d’excentrique.

1/3

Après les expositions virtuelles de la Comédie-Française ou encore les visites numériques du Grand Palais, le Victoria and Albert Museum (V&A) se lance à son tour dans des activités destinées à égayer les journées d’ennui. Chaque mercredi, le musée londonien proposera des challenges liés aux objets les plus incongrus de sa riche collection, tels que des créations de mode historiques particulièrement surprenantes.

 

Pour ce premier #LetsMakeWednesdays, mercredi 22 avril, les internautes découvraient une robe signée du costumier anglais Stephen Adnitt, sorte de tableau vivant transformant celui ou celle qui la porte en assiette de petit-déjeuner. Alors que le col est tapissée de beans, oeufs au plat et tartines grillées s’invitent sur l’ourlet de la robe, figurant une large assiette tout autour des jambes. Aux côtés de cette collation anthropomorphe émergent des collections du V&A deux autres créations tout aussi surprenantes.

 

Afin de retrouver l’ambiance d’une salle des fêtes au coeur de sa garde-robe, le designer anglais Jim O’Connor inventait en 1970 une veste bingo parsemée de patchs colorés et numérotés, sur le modèle du célèbre jeu de société. Plus confortable, la seconde création, appelée “yogi”, nous plongerait presque littéralement dans les bras de Morphée. Ce large kimono rembourré datant du XIXe siècle, est en fait une sorte de couverture dotée de bras, dans lequel le dormeur se nichait lors du coucher, protégé ainsi du froid et installé confortablement. Autour de ces trois pièces, le musée propose des défis créatifs, plutôt réservés aux enfants, mais que chacun est invité à relever pour combler l’ennui ou renouer avec des plaisirs espiègles.

 

#LetsMakeWednesdays : retrouvez chaque mercredi les activités du V&A sur Facebook, Twitter et le blog du V&A.

Lire aussi

loading loading