Numero

216


Commandez-le
Numéro

“Black is King” de Beyoncé : décryptage des meilleurs looks de l'album visuel

Mode

Vendredi 31 juillet 2020, Beyoncé dévoilait son très attendu nouvel album visuel “Black is King”. Quatre ans après “Lemonade ”, ce film inédit écrit, produit et réalisé par la chanteuse américaine s’inscrit comme un prolongement de ces précédents albums et projets artistiques – notamment le film en live action “Le Roi Lion” – étoffés de références culturelles contemporaines. Si “Black is King” brille par ses images puissantes et ses textes engagés, Beyoncé dévoile également des looks exceptionnels signés de grands créateurs, de jeunes designers émergents ainsi que de labels engagés.

Il y a quatre ans, Beyoncé surprenait la planète entière avec “Lemonade”. Projet surprise qui aborde des sujets très personnels - non seulement ces déboires conjugaux et sa récente maternité - sur fond d’afroféminisme, l’album s’accompagne d’une vidéo de 60 minutes qui consacrait alors un genre nouveau : l’album visuel. Depuis, la chanteuse a participé, en 2018, au film en live action Le Roi Lion, pour lequel elle a signé la bande originale et prêté sa voix au personnage de Nala, sorti un album surprise “The Lion King: The Gift”, inspiré par le film qui aborde les thèmes principaux agrémentés de références culturelles contemporaines, et sorti le titre “Black Parade” au mois de juin 2020 en hommage aux victimes des violences policières aux États Unis.

 

Vendredi 31 juillet, Beyoncé revient sur le devant de la scène avec “Black is King” : un nouvel album visuel, écrit, produit et réalisé par elle-même et qui met en images “The Lion King: The Gift” et “Black Parade”, enrichis vocalement et visuellement de featurings exceptionnels. Accompagnée de son mari Jay-Z, sa fille Blue Ivy, la chanteuse Kelly Rowland, le top model Naomi Campbell, les rappeurs et producteurs Childish Gambino, Kendrick Lamar, Pharrell, l’actrice Lupita Nyong’o, les chanteurs africains Wizkid ou encore Shatta Wale, Beyoncé célèbre l’Afrique avec des images époustouflantes, des textes puissants et des mises en scènes spectaculaires sublimées par des chorégraphies où l’on retrouve des danses africaines comme le gbese, le gwara et le zanku. Côté costumes, la chanteuse a fait appel à la styliste Zerina Ackers qui est allée puiser du côté des grands maisons de mode à l’instar de Valentino, Burberry ou Mugler, des jeunes créateurs comme Marine Serre, Area et Molly Goddard ou encore des labels issus de la scène mode internationale et surtout africaine comme Adama Paris, Alon Livne, Wendy Nichol ou Michaela Stark. Découvrez les plus beaux looks arborés par la chanteuse et ses invités dans la vidéo.

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Valentino (@maisonvalentino) le

 

Valentino haute couture par Pierpaolo Piccioli

 

Signé Pierpaolo Piccioli, directeur artistique de la maison Valentino célèbre pour ses créations puissantes qui jouent sur les volumes et les longueurs impressionnants, ce look haute couture se compose d’une combinaison et d’une maxi-cape à motifs léopard brodée de strass et sequins. Une pièce spécialement créée pour la chanteuse qui croise savoir-faire et extravagance.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Burberry (@burberry) le

 

Burberry par Riccardo Tisci

 

Grand ami de la chanteuse, le directeur artistique de Burberry Riccardo Tisci l’a plusieurs fois habillée pour ses tournées et ou des évènements. Au sein de ses collections pour Givenchy - où il officiait auparavant - ou pour la maison anglaise, il agrémente régulièrement ses pièces de motifs animaliers, à l’instar de l’ensemble à imprimé vache composé d’un trench d’une jupe et d’un corset.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par MUGLER (@muglerofficial) le

 

Mugler par Casey Cadwallader

 

Depuis son arrivée chez Mugler en 2017, Casey Cadwallader se réapproprie de valeurs fortes de la maison, le powerful suit et les silhouettes lingerie qu’il agrémente de références à l’univers sportswear. Dans “Black is King”, il a conçu dans un tissu coloré aperçu sur le défilé printemps-été 2020 une robe et un legging portés par Beyoncé et sa fille Blue Ivy. 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par MARINE SERRE - FUTUREWEAR (@marineserre_official) le

 

Marine Serre 

 

Marine Serre, jeune créatrice française lauréate du Prix LVMH 2017, se distingue par ses collections radicales, ses défilés engagées et des créations hybrides qui font la part belle à l’upcycling. Une de ses pièces phares, une combinaison ornés de motifs en lune qui a déjà séduit les chanteuses Angèle ou Pomme, se retrouve dans “Black is King”, portée par Beyoncé et ses danseuses. 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par AREA (@area) le

 

Area

 

Le label new-yorkais fondé par Beckett Fogg et Piotrek Panszczyk en 2015 impose une mode glam et sensuelle où s’invitent le kitsch et l’artisanat. Depuis quelques saisons, les parures corporelles sont au centre des collections, à l’instar du poncho en strass arc-en-ciel aperçu sur Beyoncé et présenté lors du défilé automne-hiver 2019-2020 de la marque.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Molly Goddard (@mollygoddard) le

 

Molly Godard

 

La créatrice anglaise Molly Goddard s’est fait un nom grâce à ses robes façon prom queen privilégiant le rose, le tulle, les smocks et le crochet. Des créations maximalistes que l’on retrouve dans un modèle emblématique appuyant la puissance et la majesté de la chanteuse.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Mary Katrantzou (@marykatrantzou) le

 

Mary Katrantzou

 

Reine des imprimés kaléidoscopiques et des trompe-l’oeil saisissants, Mary Katrantzou maitrise aussi bien la coupe que l’ornement dans des collections sophistiquées qui évoquent autant l’art que l’architecture. Pour le film “Black is King”, la styliste Zerina Ackers est allée chercher dans la collection automne-hiver 2019 de la créatrice une sublime robe à dégradé multicolore, tout en volants et plumes

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par ERDEM (@erdem) le

 

Erdem

 

Des robes longues et romantiques, des collections poétiques, des imprimés fleuris, de la soie et de la dentelles… Le créateur d’origine turque Erdem Moralioglu, qui a grandi au Canada avant de s’installer à Londres, a finalement trouvé en Angleterre le décor idéal pour son label. Rien d’étonnant à ce qu’il habille Beyoncé et ses invités des pièces de sa collection automne-hiver 2019 pour un tea time sur fond de jardin britannique.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Alon Livne White (@alonlivnewhite) le

 

Alon Livne

 

Avant d’apparaître dans “Black is King” le créateur israélien Alon Livne habillait déjà Beyoncé lors de sa tournée “The Mrs. Carter Show World Tour“ en 2013, ainsi que Kim Kardashian, Lady Gaga ou encore Naomi Campbell. En parallèle de ses créations sur-mesure et de ses collections présentées lors de la Fashion Week de New York, il a lancé Alon Livne White, une ligne dédiée aux robes de mariées d’où provient l’imposante robe-sculpture blanche tout en drapé arborée par Beyoncé. 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par GOTHMOTHER (@wendynichol) le

 

Wendy Nichol

 

C’est en 2007 à Soho que Wendy Nichol lance son studio de création artisanal dédié au prêt-à-porter, aux accessoires et à la joaillerie. Pour "Black is King”, elle signe une robe entièrement fabriquée à la main en organza japonais de soie Habotai blanche et en tulle nude.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par 5:31 JÉRÔME (@531jerome) le

 

5:31 Jerome

 

Ornée de dentelle nigériane et de cristaux, la robe-manteau hybride en soie bleu turquoise portée par Beyoncé aux côtés de Shatta Wale synthétise le style du créateur originaire du Bronx Jerome Lamaar. Depuis 2013, le New-Yorkais imagine des collections ultra glamour et maximalistes teintées de références street qui ont séduit notamment Kanye West, Solange, ou Hailey Bieber.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Adama Paris (@adamaparistudio) le

 

Adama Paris

 

C’est entre Paris et Dakar que la Sénégalaise Adama Amanda Ndiaye a lancé son label Adama Paris, qui célèbre la mode de ces deux pays ainsi que différents évènements faisant la promotion de la mode africaine à travers le monde. Soutenue par Beyoncé depuis plusieurs années, elle signe ici un look jaune sur-mesure inspiré des tenues traditionnelles du Sénégal.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Tongoro (@tongorostudio) le

 

Tongoro

 

Également sénégalaise, Sarah Diouf fonde Tongoro Studio en 2016 et propose des créations dessinées et produites à Dakar par des artisans locaux. Inspirées par la mode et les costumes sénégalais , les créations Tongoro associent motifs vibrants et coupes dramatiques à l’instar des créations noires et blanches portées par Beyoncé dans ”Blacks is King”.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Michaela Stark (@michaelastark) le

 

Michaela Stark

 

Si elle signe ici une silhouette hybride composée d’un corset et d’un jean aux longueurs démesurée, c’est à travers les sous-vêtements que Michaela Stark s’est fait connaître. Ses créations sur-mesure interrogent nos standards de beauté, exagèrent les formes, montrent ce que l’on veut cacher et célèbrent tous les types de corps. Une jeune créatrice qui mise sur l’inclusivité et la diversité. 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Alessandra Rich (@alessandrarich) le

 

Alessandra Rich

 

Difficile de ne pas remarquer la combinaison intégralement recouverte de cristaux, accompagnée d’un turban et d’une paire de boucles d’oreilles assortis dans “Find Your Way”. Signés par la créatrice italienne installée à Londres, Alessandra Rich, ces pièces sont pensées en hommage à l’extravagance des années 80.