Numero

7


Commandez-le
Numéro

Qui est Katherine Langford, héroïne de Cursed sur Netflix ?

Série

À 24 ans, l'ex héroïne de 13 Reasons Why et ambassadrice L'Oréal incarne un personnage badass dans la nouvelle série fantasy épique de Netflix. Une réécriture de la légende du roi Arthur qui sied comme un gant à sa personnalité de battante.

Katherine Langford © L'Oréal Paris

Héroïne arthurienne pour Netflix

 

 

Du Excalibur de John Boorman à Game Of Thrones, en passant par les Monty Python et The Witcher, l'époque médiévale ne cesse d'inspirer la fiction, le plus souvent avec succès. Cette fois c'est Frank Miller (Sin City, 300) et Tom Wheeler qui revisitent la légende Arthurienne pour proposer l'histoire forte de la future dame du Lac alias Nimue. Pour jouer le rôle de cette fille aux pouvoirs mystiques qui doit apporter l'épée Excalibur à Merlin, c'est l'Australienne Katherine Langford qui a été élue. Et c'est l'atout phare du nouveau show de Netflix à l'esthétique onirique travaillée.

 

 

Ultra crédible dans ce rôle d'héroïne qui franchit les épreuves avec courage, elle n'a pas hésité à s'entraîner pendant des semaines pour relever le défi. Apprenant à monter à cheval, à parler un dialecte anglais et à manier l'épée, plongeant sans rechigner dans la boue et les marécages, elle a impressionné les réalisateurs de la série. Elle chante même la chanson thème : « I Could Be Your King. » Résultat ? On suit sans temps mort les aventures de ce personnage puissant et féministe qui n'est pas une princesse soumise à un roi mais une rebelle qui suit sa propre voie et se découvre au fil de son périple. Dans le premier épisode, on la traite d'ailleurs de sorcière comme c'était le cas à l'époque pour souligner la différence de celles qui sortaient de l'ordinaire. Si le pouvoir d'enchantement fonctionne autant, c'est sans doute parce que comme l'actrice l'a révélé, elle s'est totalement identifiée à l'héroïne, malgré le contexte historique et l'univers magique. La personnalité tourmentée et instable de Nimue lui parlait, tout comme sa détermination à déjouer des épreuves. L'Australienne qui travaille désormais à Los Angeles vivrait en effet presque toujours sur la route... sans ancrage, si ce n'est celui de sa renommée hollywoodienne.

"Cursed" – Bande-annonce © Netflix

Actrice prodige

 

 

Rien ne prédestinait Katherine à briller dans la cité des Anges. Née en 1996 à Perth, en Australie, c'est une fille de médecins qui au lycée se passionne pour le sport plutôt que pour l'art. Membre de l'équipe de natation, elle s'intéresse d'abord au domaine de prédilection de ses parents et la politique. Elle plonge pour un autre penchant, le piano, après avoir assisté à un concert de Lady Gaga qu'elle vit comme une révélation. Possédant de réels talents vocaux et prenant des cours pour les peaufiner dès l'adolescence, elle poste des vidéos de ses morceaux sur Youtube. Mais c'est finalement le cinéma qui la happe, sur le tard. Obsédée par l'idée de devenir artiste, elle sèche l'université et ment à ses parents pour passer des auditions. Si on la recale dans les écoles d’arts dramatiques, par manque d’expérience, la jeune femme de 18 ans s'obstine. Elle enchaîne les cours de théâtre et multiplie les petits boulots. Et ça paye. Des auditions via Skype vont changer sa vie : elle obtient le rôle d’Hannah Baker dans 13 Reasons Why et un visa de travail pour Hollywood. Son jeu brut épate les producteurs, ne laissant aucunement présager qu'elle ne sort pas d'une grande école dramatique. Elle est même nommée aux Golden Globes.

 

 

L'aura de Laura Palmer

 

 

La beauté préraphaélite a marqué les esprits en interprétant le rôle de l'adolescente Hannah Baker dans la série culte 13 Reasons Why, sur Netflix. Son suicide happe le héros qui essaie de savoir, à travers les cassettes que celle qu'il aime lui a laissé, quelles sont les raisons profondes de sa disparition. En apparaissant dans des flashbacks, Hannah Baker se pare du même charme sombre que Laura Palmer chez Lynch. Une belle fille partie tragiquement et bien trop tôt à qui en apparence tout sourit mais qui cache de nombreux secrets. L'impact social de la série a conduit Katerine Langford à tisser un lien entre les fans du show produit par Selena Gomez sur les réseaux sociaux afin de les sensibiliser aux problèmes de santé mentale. Depuis, l'actrice suivie par plus de 16 millions d'abonnés sur Instagram choisit ses rôles avec pertinence. Elle a joué dans la romcom Love, Simon qui met en scène un héros gay et dans À couteaux tirés, l'histoire d'une famille dysfonctionnelle. Sa volonté d'incarner une femme forte dans Cursed est tout aussi riche de sens comme elle vient de le confier au Glamour US dont elle fait la couverture : « Je veux que les jeunes filles voient que non seulement elles peuvent être fortes et se battre, mais qu'elles peuvent le faire d'une manière qui les honore, honore leur corps et honore également leur genre. »

"13 Reasons Why" – Bande-annonce de l'ultime saison © Netflix

Lire aussi

loading loading