Assassiné le 19 février dernier à l’âge de 20 ans, le rappeur américain Pop Smoke, originaire de Brooklyn, était déjà adulé aux Etats-Unis et commençait juste à se faire un nom en Europe. L'artiste préparait d'ailleurs la sortie de son premier opus dont il avait déjà entamé l'enregistrement. Suite à sa disparition tragique, son label Victor Victor a finalement pris la décision d’exploiter les derniers morceaux jamais sortis de l’artiste afin de finaliser cet album, baptisé Shoot for the stars, Aim for the moon, qui se voit enrichi d’une liste d’invités de prestige : Future, DaBaby, Lil Baby, Quavo, Swae Lee, Roddy Ricch, 50 Cent, Tyga, Karol G, entre autres, y font une apparition remarquée. Le responsable du label, Steven Victor, a même révélé sur Twitter qu’un featuring avec Lil Tjay pourrait être ajouté dans un futur proche. Sur demande de Pop Smoke avant sa disparition, le label Victor Victor a demandé à Virgil Abloh, célèbre créateur américain et directeur des collections homme de Louis Vuitton depuis 2018, de réaliser le visuel de l’album. Ce dernier vient d’être dévoilé ce matin : on y voit le visage du rappeur encerclé par un imposant fil de fer barbelé, sur lequel fleurissent des diamants en forme de rose.

 

Mais à peine publiée, la pochette crée déjà la polémique sur les réseaux sociaux : sur Twitter et Instagram, une véritable déferlante de remarques négatives des fans du rappeur s'abat. Certains reprochent notamment à Virgil Abloh d’avoir plagié les récentes pochettes d’album de Future et de Post Malone pour réaliser celle de Pop Smoke : la première illustre en effet un amas de diamants, tandis que l'autre met en scène un serpent passant derrière un épais fil de fer barbelé. Bien que le créateur américain n’ait pour le moment pas réagi à ces accusations, Steven Victor a déclaré que “Pop Smoke aurait écouté ses fans” et a décidé presque immédiatement que le visuel serait remplacé, à peine deux heures après sa parution. L'auteur du nouveau visuel n'a pas encore été annoncé mais la date de sortie de l'album est bien maintenue, ce vendredi 3 juillet. 

 

Si cette nouvelle création ne fait pas l'unanimité, Virgil Abloh n’en est pas à sa première collaboration avec Pop Smoke. En janvier dernier, le créateur s’était déjà retrouvé derrière la caméra pour tourner son clip Shake the room dans les rues de Paris, à l’occasion de la dernière Fashion Week homme. À cette occasion, il fut donc le dernier à mettre le rappeur en scène avant son décès qui a eu lieu peu de temps après le tournage, le 19 février.