Numero

217


Commandez-le
Numéro

French 79 fait revivre Blade Runner en musique

Musique

Lancé en solo en 2014 sous le nom de French 79, le musicien phocéen Simon Henner part en tournée en France et à l’international, à l’occasion de la sortie de son deuxième album "Joshua". Dans les pas de la French touch —courant musical français de musique électro-house apparu dans les années 90 —, son projet mêlant électro et pop se pare de références cinématographiques qui invitent à de multiples voyages introspectifs.

French 79 - Hometown

Lors du festival F.A.M.E de la Gaîté lyrique, on redécouvrait l’univers de la synthwave. Des geeks passionnés de cinéma, adulant John Carpenter, sa musique et l’esthétique de ses films, s’enferment dans leur chambre pour composer des accords perchés sur leurs synthés. Leur musique électronique fait l’objet d’une véritable communauté sur Internet et s’invite même au cinéma, avec, notamment, Nicolas Winding Refn (réalisateur de DriveOnly God Forgives et The Neon Demon).

 

Ode à la science-fiction et aux couleurs pastel, la synthwave est un monde numérique, sacro-saint pour ceux qui le composent, particulièrement imagé. Sur fond de couchers de soleil, les notes rétro cherchent à retranscrire la nostalgie brûlante qui habite leurs auteurs. Adorateurs passionnés des années 80, ceux-ci ne jurent que par Kavinsky, Daft Punk, College, Tron et autres synthétiseurs ardents. French 79 est l’un d’entre eux.

 

 

Une plongée électrique dans l'adolescence

 

Après une entrée fracassante dans la French Touch en 2017 avec son premier album Olympic, Simon Henner revient deux ans plus tard avec un opus particulièrement réussi. Surfant sur la vague électro de son précédent groupe Husbands créé avec deux amis en 2014, Simon Henner compose désormais seul dans le port de Marseille, où il vit sur un bateau. Expérimentant les possibilités de ses nombreux synthétiseurs, il livre un album introspectif tel le rouleau majestueux d’une vague gigantesque. Joshua y explore son adolescence, vécue dans les années 80 et 90.

 

Les titres de French 79 sont avant tout des hymnes cinéphiles. Ces atmosphères musicales remémorent instantanément les univers des TerminatorBlade Runner ou Retour vers le Futur. Avec Louise and Thelma, cinquième morceau de l’album, Simon Henner affiche clairement son affection pour un cinéma culte, dont la bande originale est désormais mythique (signée par Hans Zimmer en 1991). Ses gammes rétro forment un ensemble séduisant, un clin d’œil vintage qui donne envie de rouler longuement dans la nuit à pleine vitesse. Sailing est d’ailleurs très empreint des ondulations caractéristiques de Kavinsky, auteur de la bande originale de Drive, au point de rendre un hommage vibrant à celui qui a ouvert le genre de la synthwave au grand public. 

Louise and Thelma - French 79

Alors que l’album est plutôt homogène, il prend parfois des allures de trip à l’acide aux beats prononcés. Des touches de house subsistent dans Code ZeroTouch The Stars ou The Remedy tandis que les mélodies affirmées font l’effet de mantras énergisants, et l’on voudrait s’inviter au milieu d’une piste de danse aux effets stroboscopiques, en transe. Finalement, Joshua est une odyssée non seulement à travers les jeunes années de Simon Henner, mais aussi à travers les genres. Déjà présente sur le premier opus, la chanteuse américaine Sarah Rebecca s’invite à nouveau sur By Your Side, apportant une fraicheur décalée à l’ensemble de l’album. 

 

Le retour aux sources de l’électro est bien là, en filigrane. Kraftwerk, Tangerine Dream et Soft Machine servent de fondations à une musique résolument moderne. Alors que Hold On prend les caractéristiques d’une ritournelle à la Sébastien Tellier (morceau très répétitif), les synthés s’accordent pour donner de l’ampleur aux beats légers de la boîte à rythme. Tout en drops mesurés et longues montées en puissance, French 79 a trouvé la recette de la dreampop à la française. 

Hold On - French 79

Le succès de l’artiste réside donc peut-être là, dans son mélange de références appuyées aux grands noms de l’électro (Paul Kalkbrenner, Etienne de Crécy, Rone, Superzone...) et à ses plongées cinématographiques. Après avoir électrisé la Cigale en février dernier, French 79 entame une tournée en France et à l’international. A l’affiche des 36e Francofolies en juillet, il arpentera notamment Metz, Lausanne, Strasbourg, Rouen et Paris avant de s’envoler pour le Canada et les États-Unis.

 

 

Joshua, French 79. Disponible depuis le 08 novembre 2019. 

Lire aussi

loading loading