Advertising
Advertising
07 Juillet

Raf Simons réédite 100 pièces d'archives pour les 25 ans de son label

 

Cette année, le créateur belge Raf Simons célèbre les 25 ans de son label homonyme avec une réédition de 100 pièces d'archives.

par Léa Zetlaoui

1/3
2/3
3/3
  • C'est en 1995 que Raf Simons lance son label homonyme. Très rapidement, le jeune diplomé en design industriel de l'école de Genk en Belgique s'impose comme le créateur d'un luxe minimaliste. Dans le sillage d'un Martin Margiela, dont l'un des premiers défilés lui a soufflé sa proprevocation, ou encore d'un Helmut Lang, il fédère dès les années 90 toute une génération en quête d'une mode underground et intellectuelle. Au fur et à mesure de ses collections complexes truffées de références à l’art, l’architecture et la pop culture, le Belge développe une masculinité ambiguë portée par des designs étriqués, un tailoring impeccable, des matières sublimées et, plus récemment, des influences streetwear.

     

    Bien qu'il ait été nommé co-directeur créatif de Prada en février dernier, Raf Simons continue de créer pour son propre label. Cette année, il célèbre d'ailleurs les 25 ans de celui-ci et réédite – pour le plus grand bonheur des jeunes générations à la recherche de ses premières pièces issues tout droit des 90's – cent modèles emblématiques de son travail.  Ce projet, nommé “Archives Redux” – redux signifiant en latin “qui est de retour” – s'appuie uniquement sur un choix créatif et propose des pièces qui reflètent leur époque : on y retrouve, par exemple, une chemise rouge de la collection automne-hiver 1998-1999 et un col roulé blanc de l'automne-hiver 1995-1996. Une façon pour le créateur de se plonger dans ses archives pour envisager le futur. 

     

    La colleciton “Archives Redux” sera disponible end décembre.

  • C'est en 1995 que Raf Simons lance son label homonyme. Très rapidement, le jeune diplomé en design industriel de l'école de Genk en Belgique s'impose comme le créateur d'un luxe minimaliste. Dans le sillage d'un Martin Margiela, dont l'un des premiers défilés lui a soufflé sa proprevocation, ou encore d'un Helmut Lang, il fédère dès les années 90 toute une génération en quête d'une mode underground et intellectuelle. Au fur et à mesure de ses collections complexes truffées de références à l’art, l’architecture et la pop culture, le Belge développe une masculinité ambiguë portée par des designs étriqués, un tailoring impeccable, des matières sublimées et, plus récemment, des influences streetwear.

     

    Bien qu'il ait été nommé co-directeur créatif de Prada en février dernier, Raf Simons continue de créer pour son propre label. Cette année, il célèbre d'ailleurs les 25 ans de celui-ci et réédite – pour le plus grand bonheur des jeunes générations à la recherche de ses premières pièces issues tout droit des 90's – cent modèles emblématiques de son travail.  Ce projet, nommé “Archives Redux” – redux signifiant en latin “qui est de retour” – s'appuie uniquement sur un choix créatif et propose des pièces qui reflètent leur époque : on y retrouve, par exemple, une chemise rouge de la collection automne-hiver 1998-1999 et un col roulé blanc de l'automne-hiver 1995-1996. Une façon pour le créateur de se plonger dans ses archives pour envisager le futur. 

     

    La colleciton “Archives Redux” sera disponible end décembre.

  • C'est en 1995 que Raf Simons lance son label homonyme. Très rapidement, le jeune diplomé en design industriel de l'école de Genk en Belgique s'impose comme le créateur d'un luxe minimaliste. Dans le sillage d'un Martin Margiela, dont l'un des premiers défilés lui a soufflé sa proprevocation, ou encore d'un Helmut Lang, il fédère dès les années 90 toute une génération en quête d'une mode underground et intellectuelle. Au fur et à mesure de ses collections complexes truffées de références à l’art, l’architecture et la pop culture, le Belge développe une masculinité ambiguë portée par des designs étriqués, un tailoring impeccable, des matières sublimées et, plus récemment, des influences streetwear.

     

    Bien qu'il ait été nommé co-directeur créatif de Prada en février dernier, Raf Simons continue de créer pour son propre label. Cette année, il célèbre d'ailleurs les 25 ans de celui-ci et réédite – pour le plus grand bonheur des jeunes générations à la recherche de ses premières pièces issues tout droit des 90's – cent modèles emblématiques de son travail.  Ce projet, nommé “Archives Redux” – redux signifiant en latin “qui est de retour” – s'appuie uniquement sur un choix créatif et propose des pièces qui reflètent leur époque : on y retrouve, par exemple, une chemise rouge de la collection automne-hiver 1998-1999 et un col roulé blanc de l'automne-hiver 1995-1996. Une façon pour le créateur de se plonger dans ses archives pour envisager le futur. 

     

    La colleciton “Archives Redux” sera disponible end décembre.

Advertising

NuméroNews