Numero

Paul Smith se raconte en 50 objets dans un nouveau livre aux éditions Phaidon

Mode

À l’occasion du 50e anniversaire de son label, le créateur Paul Smith réunit 50 objets fétiches qui ont inspiré ses collections, à découvrir dans une superbe monographie publiée chez Phaidon. 

1/22

"C'est une paire de chaussures !”, lance un jour le créateur Paul Smith à son équipe, montrant dans sa main une radio portable de la marque Braun. Beige pâle et gris, très simple, sans fioritures, et conçu par le maître du minimalisme Dieter Rams en 1958, l'objet n’a à première vue aucune ressemblance avec un soulier et encore moins avec une paire. Pourtant, c’est bien cet article de design industriel qui inspirera, le temps d’une collection, les accessoires Paul Smith. “Je n'ai jamais été sûr qu'ils aient vraiment compris ce que je voulais dire, mais nous avons fini par avoir de très belles chaussures”, se rappelle le créateur britannique. Ce sont justement ses inspirations et son approche décalée du monde qui sont à l'honneur dans l'ouvrage Paul Smith, un beau livre des Éditions Phaidon qui rassemble 50 objets fétiches sélectionnés par Paul Smith lui-même pour le cinquantenaire de son label homonyme. 

 

D’un plat de spaghettis en cire chiné au Japon au carton enroulé de fils multicolores qui inspirera les rayures phares de Paul Smith, en passant par d’inévitables photos de famille et son premier vélo, cette monographie inédite capture sans aucun doute le goût pour le kitsch et la tendance presque fétichiste de Paul Smith, dont le bureau surchargé à Covent Garden est d'ailleurs surnommé la “pièce paracétamol” par ses employés, à cause du déluge d’informations visuelles. Mais cette sélection de 50 objets – et vêtements – invite en fait par son prisme à disséquer le travail de ce designer précurseur obsédé par la couleur et adoubé par la reine d’Angleterre en 2000. Elle permet également de retracer l’histoire du label né en 1970 dans une minuscule boutique de Nottingham, “Paul Smith Vêtements Pour Homme”, avant de s’étendre jusqu'à compter cinq décennies plus tard 166 boutiques sur 5 continents. 

 

Dans ce beau livre édité par le directeur artistique Tony Chambers, ancien rédacteur-en-chef de Wallpaper* Magazine et fondateur de la société de conseil en design TC & Friends, on retrouve également une préface de Jonathan Ive – dont le design du iMac pour Apple a une place de choix parmi la sélection d’objets – ainsi que des dessins, lettres, photographies d’amis et collaborateurs de Paul Smith tels que le chausseur Manolo Blahnik, l’inventeur James Dyson ou le photographe Martin Parr. Pouvoir de l’humour, importance du travail d’équipe, nouvelle vision du costume sont autant de sujets abordés par ces contributions personnelles. Sans oublier l'homme Sir Paul Smith, bien sûr. 

 

Paul Smith de Tony Chambers. Éd. Phaidon. Relié, 27 x 20,5 cm, 264 pages, disponible sur phaidon.com.

Lire aussi

loading loading