Advertising
Advertising
17 Décembre

Le sourire de la Marquise de Pompadour inspire une collection de bijoux Piaget

 

Intitulée “Treasures”, la nouvelle collection de bijoux Piaget sublime les plus beaux trésors de notre monde : le diamant, le rubis, l'émeraude et le saphir, qui ensemble forment les quatre pierres précieuses.

Par La rédaction

Collier émeraude Piaget Treasures. Collier en or blanc serti de 24 diamants taille brillant (environ 1,86 ct), de 20 diamants taille marquise (environ 2,08 cts) et d’une émeraude taille en escalier (environ 1,72 ct)
1/9
Boucles d’oreille émeraude Piaget Treasures. Boucles d'oreille en or blanc serties de 10 diamants taille marquise (environ 1,60 ct) et de 2 émeraudes taille en escalier (environ 1,85 ct chacune)
2/9
Bague émeraude Piaget Treasures. Bague en or blanc sertie de 18 diamants taille brillant (environ 0,13 ct), de 10 diamants taille en poire (environ 2,50 cts), de 10 diamants taille marquise (environ 0,70 ct), d’une émeraude de Colombie taille coussin (environ 4,32 cts)
3/9
Boucles d’oreille rubis Piaget Treasures. Boucles d’oreille en or blanc serties de 2 diamants taille brillant (environ 0,46 ct), de 12 diamants taille marquise (environ 1,88 ct) et de 2 rubis du Mozambique taille coussin (environ 1,55 ct et 1,33 ct)
4/9
Collier rubis Piaget Treasures. Collier en or blanc serti de 22 diamants taille brillant (environ 0,04 ct), de 10 diamants taille marquise (environ 1,68 ct) et d’un rubis du Mozambique taille coussin (environ 2,49 cts)
5/9
Bague rubis Piaget Treasures. Bague en or blanc sertie de 6 diamants taille brillant (environ 0,14 ct), de 16 diamants taille marquise (environ 2,38 cts), d’un rubis du Mozambique taille coussin (environ 2,17 cts)
6/9
Boucles d’oreille saphir Piaget Treasures. Boucles d'oreille en or blanc serties de 10 diamants taille marquise (environ 0,53 ct) et de 2 saphirs de Madagascar taille coussin (environ 2,21 cts et 2,29 cts)
7/9
Collier diamant jaune Piaget Treasures. Collier en or blanc serti de 23 diamants taille brillant (environ 0,21 ct), de 6 diamants taille marquise (environ 0,72 ct) et d’un diamant jaune taille en poire (environ 1,72 ct)
8/9
Bague diamant jaune Piaget Treasures. Bague en or blanc sertie de 10 diamants taille brillant (environ 0,12 cts), de 6 diamants taille marquise (environ 1,02 ct), d’un diamant jaune taille en poire (environ 1,21 ct)
9/9
Collier émeraude Piaget Treasures. Collier en or blanc serti de 24 diamants taille brillant (environ 1,86 ct), de 20 diamants taille marquise (environ 2,08 cts) et d’une émeraude taille en escalier (environ 1,72 ct)
Boucles d’oreille émeraude Piaget Treasures. Boucles d'oreille en or blanc serties de 10 diamants taille marquise (environ 1,60 ct) et de 2 émeraudes taille en escalier (environ 1,85 ct chacune)
Bague émeraude Piaget Treasures. Bague en or blanc sertie de 18 diamants taille brillant (environ 0,13 ct), de 10 diamants taille en poire (environ 2,50 cts), de 10 diamants taille marquise (environ 0,70 ct), d’une émeraude de Colombie taille coussin (environ 4,32 cts)
Boucles d’oreille rubis Piaget Treasures. Boucles d’oreille en or blanc serties de 2 diamants taille brillant (environ 0,46 ct), de 12 diamants taille marquise (environ 1,88 ct) et de 2 rubis du Mozambique taille coussin (environ 1,55 ct et 1,33 ct)
Collier rubis Piaget Treasures. Collier en or blanc serti de 22 diamants taille brillant (environ 0,04 ct), de 10 diamants taille marquise (environ 1,68 ct) et d’un rubis du Mozambique taille coussin (environ 2,49 cts)
Bague rubis Piaget Treasures. Bague en or blanc sertie de 6 diamants taille brillant (environ 0,14 ct), de 16 diamants taille marquise (environ 2,38 cts), d’un rubis du Mozambique taille coussin (environ 2,17 cts)
Boucles d’oreille saphir Piaget Treasures. Boucles d'oreille en or blanc serties de 10 diamants taille marquise (environ 0,53 ct) et de 2 saphirs de Madagascar taille coussin (environ 2,21 cts et 2,29 cts)
Collier diamant jaune Piaget Treasures. Collier en or blanc serti de 23 diamants taille brillant (environ 0,21 ct), de 6 diamants taille marquise (environ 0,72 ct) et d’un diamant jaune taille en poire (environ 1,72 ct)
Bague diamant jaune Piaget Treasures. Bague en or blanc sertie de 10 diamants taille brillant (environ 0,12 cts), de 6 diamants taille marquise (environ 1,02 ct), d’un diamant jaune taille en poire (environ 1,21 ct)
  • C’est parmi les plus rares trésors de notre monde que Piaget a pioché pour imaginer sa nouvelle collection de bijoux : les pierres précieuses. Rubis, saphir, émeraude et diamant, à ce jour celles-ci se comptent encore au nombre de quatre et ne cessent de fasciner les amateurs d’objets d’exception. Inspirée par leurs couleurs, leur lumière et leur éclat inestimables, la maison d’horlogerie et de joaillerie de luxe suisse propose une série de nouvelles pièces que ces pierres viennent sublimer. 

     

    Ainsi, dans cette collection intitulée “Treasures”, des bagues en or blanc se trouvent serties d’émeraude ou de rubis qui viennent également orner des paires de boucles d’oreille et des pendentifs. Fidèle à son héritage horloger depuis sa fondation en 1874, Piaget ajoute à cette collection de trésors une montre en or blanc décorés de diamants avec un cadran en nacre : le saphir bleu de Madagascar, présent également sur une paire de boucles d’oreilles, se voit également ajouté à ce précieux objet, trouvant même l’écho de sa couleur marine dans le bracelet de la montre.

     

    Mais le diamant reste probablement le fil rouge de la collection “Treasures” : présent sur toutes les pièces, il est ici taille marquise, selon la forme d’un diamant que Louis XV avait fait jadis travailler pour y retrouver l’éclat du sourire de la Marquise de Pompadour. Nécessitant une technique très spécifique, ce travail du diamant lui confère un aspect unique qui irradiera de lumière quiconque le portera. Pour plusieurs bijoux de cette collection, Piaget ajoute également un diamant jaune dit “fancy vivid yellow” en forme de goutte, dont la couleur vient compléter le vert de l’émeraude, le bleu du saphir et le rouge du rubis présents sur les autres pièces. 

  • C’est parmi les plus rares trésors de notre monde que Piaget a pioché pour imaginer sa nouvelle collection de bijoux : les pierres précieuses. Rubis, saphir, émeraude et diamant, à ce jour celles-ci se comptent encore au nombre de quatre et ne cessent de fasciner les amateurs d’objets d’exception. Inspirée par leurs couleurs, leur lumière et leur éclat inestimables, la maison d’horlogerie et de joaillerie de luxe suisse propose une série de nouvelles pièces que ces pierres viennent sublimer. 

     

    Ainsi, dans cette collection intitulée “Treasures”, des bagues en or blanc se trouvent serties d’émeraude ou de rubis qui viennent également orner des paires de boucles d’oreille et des pendentifs. Fidèle à son héritage horloger depuis sa fondation en 1874, Piaget ajoute à cette collection de trésors une montre en or blanc décorés de diamants avec un cadran en nacre : le saphir bleu de Madagascar, présent également sur une paire de boucles d’oreilles, se voit également ajouté à ce précieux objet, trouvant même l’écho de sa couleur marine dans le bracelet de la montre.

     

    Mais le diamant reste probablement le fil rouge de la collection “Treasures” : présent sur toutes les pièces, il est ici taille marquise, selon la forme d’un diamant que Louis XV avait fait jadis travailler pour y retrouver l’éclat du sourire de la Marquise de Pompadour. Nécessitant une technique très spécifique, ce travail du diamant lui confère un aspect unique qui irradiera de lumière quiconque le portera. Pour plusieurs bijoux de cette collection, Piaget ajoute également un diamant jaune dit “fancy vivid yellow” en forme de goutte, dont la couleur vient compléter le vert de l’émeraude, le bleu du saphir et le rouge du rubis présents sur les autres pièces. 

  • C’est parmi les plus rares trésors de notre monde que Piaget a pioché pour imaginer sa nouvelle collection de bijoux : les pierres précieuses. Rubis, saphir, émeraude et diamant, à ce jour celles-ci se comptent encore au nombre de quatre et ne cessent de fasciner les amateurs d’objets d’exception. Inspirée par leurs couleurs, leur lumière et leur éclat inestimables, la maison d’horlogerie et de joaillerie de luxe suisse propose une série de nouvelles pièces que ces pierres viennent sublimer. 

     

    Ainsi, dans cette collection intitulée “Treasures”, des bagues en or blanc se trouvent serties d’émeraude ou de rubis qui viennent également orner des paires de boucles d’oreille et des pendentifs. Fidèle à son héritage horloger depuis sa fondation en 1874, Piaget ajoute à cette collection de trésors une montre en or blanc décorés de diamants avec un cadran en nacre : le saphir bleu de Madagascar, présent également sur une paire de boucles d’oreilles, se voit également ajouté à ce précieux objet, trouvant même l’écho de sa couleur marine dans le bracelet de la montre.

     

    Mais le diamant reste probablement le fil rouge de la collection “Treasures” : présent sur toutes les pièces, il est ici taille marquise, selon la forme d’un diamant que Louis XV avait fait jadis travailler pour y retrouver l’éclat du sourire de la Marquise de Pompadour. Nécessitant une technique très spécifique, ce travail du diamant lui confère un aspect unique qui irradiera de lumière quiconque le portera. Pour plusieurs bijoux de cette collection, Piaget ajoute également un diamant jaune dit “fancy vivid yellow” en forme de goutte, dont la couleur vient compléter le vert de l’émeraude, le bleu du saphir et le rouge du rubis présents sur les autres pièces. 

  • C’est parmi les plus rares trésors de notre monde que Piaget a pioché pour imaginer sa nouvelle collection de bijoux : les pierres précieuses. Rubis, saphir, émeraude et diamant, à ce jour celles-ci se comptent encore au nombre de quatre et ne cessent de fasciner les amateurs d’objets d’exception. Inspirée par leurs couleurs, leur lumière et leur éclat inestimables, la maison d’horlogerie et de joaillerie de luxe suisse propose une série de nouvelles pièces que ces pierres viennent sublimer. 

     

    Ainsi, dans cette collection intitulée “Treasures”, des bagues en or blanc se trouvent serties d’émeraude ou de rubis qui viennent également orner des paires de boucles d’oreille et des pendentifs. Fidèle à son héritage horloger depuis sa fondation en 1874, Piaget ajoute à cette collection de trésors une montre en or blanc décorés de diamants avec un cadran en nacre : le saphir bleu de Madagascar, présent également sur une paire de boucles d’oreilles, se voit également ajouté à ce précieux objet, trouvant même l’écho de sa couleur marine dans le bracelet de la montre.

     

    Mais le diamant reste probablement le fil rouge de la collection “Treasures” : présent sur toutes les pièces, il est ici taille marquise, selon la forme d’un diamant que Louis XV avait fait jadis travailler pour y retrouver l’éclat du sourire de la Marquise de Pompadour. Nécessitant une technique très spécifique, ce travail du diamant lui confère un aspect unique qui irradiera de lumière quiconque le portera. Pour plusieurs bijoux de cette collection, Piaget ajoute également un diamant jaune dit “fancy vivid yellow” en forme de goutte, dont la couleur vient compléter le vert de l’émeraude, le bleu du saphir et le rouge du rubis présents sur les autres pièces. 

  • C’est parmi les plus rares trésors de notre monde que Piaget a pioché pour imaginer sa nouvelle collection de bijoux : les pierres précieuses. Rubis, saphir, émeraude et diamant, à ce jour celles-ci se comptent encore au nombre de quatre et ne cessent de fasciner les amateurs d’objets d’exception. Inspirée par leurs couleurs, leur lumière et leur éclat inestimables, la maison d’horlogerie et de joaillerie de luxe suisse propose une série de nouvelles pièces que ces pierres viennent sublimer. 

     

    Ainsi, dans cette collection intitulée “Treasures”, des bagues en or blanc se trouvent serties d’émeraude ou de rubis qui viennent également orner des paires de boucles d’oreille et des pendentifs. Fidèle à son héritage horloger depuis sa fondation en 1874, Piaget ajoute à cette collection de trésors une montre en or blanc décorés de diamants avec un cadran en nacre : le saphir bleu de Madagascar, présent également sur une paire de boucles d’oreilles, se voit également ajouté à ce précieux objet, trouvant même l’écho de sa couleur marine dans le bracelet de la montre.

     

    Mais le diamant reste probablement le fil rouge de la collection “Treasures” : présent sur toutes les pièces, il est ici taille marquise, selon la forme d’un diamant que Louis XV avait fait jadis travailler pour y retrouver l’éclat du sourire de la Marquise de Pompadour. Nécessitant une technique très spécifique, ce travail du diamant lui confère un aspect unique qui irradiera de lumière quiconque le portera. Pour plusieurs bijoux de cette collection, Piaget ajoute également un diamant jaune dit “fancy vivid yellow” en forme de goutte, dont la couleur vient compléter le vert de l’émeraude, le bleu du saphir et le rouge du rubis présents sur les autres pièces. 

  • C’est parmi les plus rares trésors de notre monde que Piaget a pioché pour imaginer sa nouvelle collection de bijoux : les pierres précieuses. Rubis, saphir, émeraude et diamant, à ce jour celles-ci se comptent encore au nombre de quatre et ne cessent de fasciner les amateurs d’objets d’exception. Inspirée par leurs couleurs, leur lumière et leur éclat inestimables, la maison d’horlogerie et de joaillerie de luxe suisse propose une série de nouvelles pièces que ces pierres viennent sublimer. 

     

    Ainsi, dans cette collection intitulée “Treasures”, des bagues en or blanc se trouvent serties d’émeraude ou de rubis qui viennent également orner des paires de boucles d’oreille et des pendentifs. Fidèle à son héritage horloger depuis sa fondation en 1874, Piaget ajoute à cette collection de trésors une montre en or blanc décorés de diamants avec un cadran en nacre : le saphir bleu de Madagascar, présent également sur une paire de boucles d’oreilles, se voit également ajouté à ce précieux objet, trouvant même l’écho de sa couleur marine dans le bracelet de la montre.

     

    Mais le diamant reste probablement le fil rouge de la collection “Treasures” : présent sur toutes les pièces, il est ici taille marquise, selon la forme d’un diamant que Louis XV avait fait jadis travailler pour y retrouver l’éclat du sourire de la Marquise de Pompadour. Nécessitant une technique très spécifique, ce travail du diamant lui confère un aspect unique qui irradiera de lumière quiconque le portera. Pour plusieurs bijoux de cette collection, Piaget ajoute également un diamant jaune dit “fancy vivid yellow” en forme de goutte, dont la couleur vient compléter le vert de l’émeraude, le bleu du saphir et le rouge du rubis présents sur les autres pièces. 

  • C’est parmi les plus rares trésors de notre monde que Piaget a pioché pour imaginer sa nouvelle collection de bijoux : les pierres précieuses. Rubis, saphir, émeraude et diamant, à ce jour celles-ci se comptent encore au nombre de quatre et ne cessent de fasciner les amateurs d’objets d’exception. Inspirée par leurs couleurs, leur lumière et leur éclat inestimables, la maison d’horlogerie et de joaillerie de luxe suisse propose une série de nouvelles pièces que ces pierres viennent sublimer. 

     

    Ainsi, dans cette collection intitulée “Treasures”, des bagues en or blanc se trouvent serties d’émeraude ou de rubis qui viennent également orner des paires de boucles d’oreille et des pendentifs. Fidèle à son héritage horloger depuis sa fondation en 1874, Piaget ajoute à cette collection de trésors une montre en or blanc décorés de diamants avec un cadran en nacre : le saphir bleu de Madagascar, présent également sur une paire de boucles d’oreilles, se voit également ajouté à ce précieux objet, trouvant même l’écho de sa couleur marine dans le bracelet de la montre.

     

    Mais le diamant reste probablement le fil rouge de la collection “Treasures” : présent sur toutes les pièces, il est ici taille marquise, selon la forme d’un diamant que Louis XV avait fait jadis travailler pour y retrouver l’éclat du sourire de la Marquise de Pompadour. Nécessitant une technique très spécifique, ce travail du diamant lui confère un aspect unique qui irradiera de lumière quiconque le portera. Pour plusieurs bijoux de cette collection, Piaget ajoute également un diamant jaune dit “fancy vivid yellow” en forme de goutte, dont la couleur vient compléter le vert de l’émeraude, le bleu du saphir et le rouge du rubis présents sur les autres pièces. 

  • C’est parmi les plus rares trésors de notre monde que Piaget a pioché pour imaginer sa nouvelle collection de bijoux : les pierres précieuses. Rubis, saphir, émeraude et diamant, à ce jour celles-ci se comptent encore au nombre de quatre et ne cessent de fasciner les amateurs d’objets d’exception. Inspirée par leurs couleurs, leur lumière et leur éclat inestimables, la maison d’horlogerie et de joaillerie de luxe suisse propose une série de nouvelles pièces que ces pierres viennent sublimer. 

     

    Ainsi, dans cette collection intitulée “Treasures”, des bagues en or blanc se trouvent serties d’émeraude ou de rubis qui viennent également orner des paires de boucles d’oreille et des pendentifs. Fidèle à son héritage horloger depuis sa fondation en 1874, Piaget ajoute à cette collection de trésors une montre en or blanc décorés de diamants avec un cadran en nacre : le saphir bleu de Madagascar, présent également sur une paire de boucles d’oreilles, se voit également ajouté à ce précieux objet, trouvant même l’écho de sa couleur marine dans le bracelet de la montre.

     

    Mais le diamant reste probablement le fil rouge de la collection “Treasures” : présent sur toutes les pièces, il est ici taille marquise, selon la forme d’un diamant que Louis XV avait fait jadis travailler pour y retrouver l’éclat du sourire de la Marquise de Pompadour. Nécessitant une technique très spécifique, ce travail du diamant lui confère un aspect unique qui irradiera de lumière quiconque le portera. Pour plusieurs bijoux de cette collection, Piaget ajoute également un diamant jaune dit “fancy vivid yellow” en forme de goutte, dont la couleur vient compléter le vert de l’émeraude, le bleu du saphir et le rouge du rubis présents sur les autres pièces. 

  • C’est parmi les plus rares trésors de notre monde que Piaget a pioché pour imaginer sa nouvelle collection de bijoux : les pierres précieuses. Rubis, saphir, émeraude et diamant, à ce jour celles-ci se comptent encore au nombre de quatre et ne cessent de fasciner les amateurs d’objets d’exception. Inspirée par leurs couleurs, leur lumière et leur éclat inestimables, la maison d’horlogerie et de joaillerie de luxe suisse propose une série de nouvelles pièces que ces pierres viennent sublimer. 

     

    Ainsi, dans cette collection intitulée “Treasures”, des bagues en or blanc se trouvent serties d’émeraude ou de rubis qui viennent également orner des paires de boucles d’oreille et des pendentifs. Fidèle à son héritage horloger depuis sa fondation en 1874, Piaget ajoute à cette collection de trésors une montre en or blanc décorés de diamants avec un cadran en nacre : le saphir bleu de Madagascar, présent également sur une paire de boucles d’oreilles, se voit également ajouté à ce précieux objet, trouvant même l’écho de sa couleur marine dans le bracelet de la montre.

     

    Mais le diamant reste probablement le fil rouge de la collection “Treasures” : présent sur toutes les pièces, il est ici taille marquise, selon la forme d’un diamant que Louis XV avait fait jadis travailler pour y retrouver l’éclat du sourire de la Marquise de Pompadour. Nécessitant une technique très spécifique, ce travail du diamant lui confère un aspect unique qui irradiera de lumière quiconque le portera. Pour plusieurs bijoux de cette collection, Piaget ajoute également un diamant jaune dit “fancy vivid yellow” en forme de goutte, dont la couleur vient compléter le vert de l’émeraude, le bleu du saphir et le rouge du rubis présents sur les autres pièces. 

Advertising
Advertising
Advertising

NuméroNews