Numero

216


Commandez-le
Numéro

Qui est Tomaso Binga, artiste féministe invitée du défilé Dior automne-hiver 2019 ?

Fashion Week

Pour le défilé automne-hiver 2019-2020 Dior demeure fidèle à son attachement au féminisme et à l’art conjugué au féminin. Après avoir créé des tee-shirts en hommage à Chimamanda Ngozi Adichie, Maria Grazia Chiuri confie, cette saison, l'agencement du set à une artiste fondamentale de la scène contestataire italienne,Tomaso Binga. 

 

Tomaso Binga, Alfabetiere murale (détail), 1976, collage sur carton. Courtesy Tomaso Binga et Galleria Tiziana Di Caro, © Photo : Amedeo Benestante.

Tomaso Binga, Alfabetiere murale (détail), 1976, collage sur carton. Courtesy Tomaso Binga et Galleria Tiziana Di Caro, © Photo : Amedeo Benestante.

Née Bianca Pucciarelli Menna à Salerne en 1931, Tomaso Binga est une artiste italienne contestataire et féministe. 

 

Son pseudonyme, c’est sa seconde naissance. Son nom, Tomaso, elle l’emprunte à Filippo Tommaso Marinetti (1876-1944), poète à l’origine du mouvement futuriste. À cet instant même, et dès le début de sa carrière, l'artiste, se rebaptisant, détermine l’essence et les orientations de son œuvre : la critique de la place de la femme par le travestissement du genre. 

 

Dès son arrivée à Rome en 1970, Tomaso est marquée par la mouvance féministe contestataire qui avait agité toute la société italienne conservatrice alors. À partir de là, elle s’adonne à une création plurielle, et s’affirme comme une artiste à part entière, soucieuse de renverser les codes par des performances, des vidéo-poésies sonores, mais également des peintures et des installations. 

 

Son œuvre emblématique, Alfabetiere murale, datant de 1976, représente une succession de collages où elle mêle photographies de nus féminins et lettres de l’alphabet aux typographies diverses. Hommage amer au monde de l’éducation, elle critique, à travers cette œuvre, la place que l’on confère aux femmes dans un monde peuplé d’hommes. Dans un cahier d’écolier de la taille d'un être humain, elle nous apprend que le corps de la femme est encore extrêmement normé par les autorités intellectuelles.

 

Découvrez les œuvres de Tomaso Binga au sein de l'exposition THE UNEXPECTED SUBJECT 1978 Art and Feminism in Italy, 

Exposition ouverte à partir du 4 avril et commissionnée par Marco Scotini and Raffaella Perna. 

FM Centre for Contemporary Art via Piranesi 10 Milan ITALY

Lire aussi

loading loading