Advertising
Advertising
30 Septembre

Le défilé Givenchy printemps-été 2020

 

À l'aube des années 90, Clare Waight Keller débuta sa carrière à New York chez Calvin Klein. C'est un peu du minimalisme et de la décontraction américains que la créatrice apporte aujourd'hui à la maison française Givenchy : le denim brut, bleach, lacéré, assemblé, délavé, retourné, le cuir se retrouve sur des ensembles bustiers/jupes ou des pièces sans manches (robes longues et larges ou des vestes), les costumes se composent de vestes larges et de bermudas, les pantalons sont fluides. On retrouve l'esthétique working girl new-yorkaise des années 90 qui vient se confronter à des silhouettes fleuries, romantiques, éminemment parisiennes. 

par La rédaction

1/63
2/63
3/63
4/63
5/63
6/63
7/63
8/63
9/63
10/63
11/63
12/63
13/63
14/63
15/63
16/63
17/63
18/63
19/63
20/63
21/63
22/63
23/63
24/63
25/63
26/63
27/63
28/63
29/63
30/63
31/63
32/63
33/63
34/63
35/63
36/63
37/63
38/63
39/63
40/63
41/63
42/63
43/63
44/63
45/63
46/63
47/63
48/63
49/63
50/63
51/63
52/63
53/63
54/63
55/63
56/63
57/63
58/63
59/63
60/63
61/63
62/63
63/63
Advertising
Advertising
Advertising

NuméroNews