Advertising
“Le Traître” : l’homme qui a tué la mafia
853

“Le Traître” : l’homme qui a tué la mafia

Cinéma En compétition au dernier festival de Cannes et sélectionné pour l’Oscar du meilleur film étranger, “Le Traître”, nouveau long-métrage de Marco Bellocchio, revient sur l’histoire de Tommaso Buscetta, un repenti de Cosa Nostra qui dénonce ses pairs pour sauver sa peau. À l’instar de Martin Scorsese ou de Francis Ford Coppola, le cinéaste italien s’aventure pour la première fois sur le terrain du film de mafia. Une réussite. En compétition au dernier festival de Cannes et sélectionné pour l’Oscar du meilleur film étranger, “Le Traître”, nouveau long-métrage de Marco Bellocchio, revient sur l’histoire de Tommaso Buscetta, un repenti de Cosa Nostra qui dénonce ses pairs pour sauver sa peau. À l’instar de Martin Scorsese ou de Francis Ford Coppola, le cinéaste italien s’aventure pour la première fois sur le terrain du film de mafia. Une réussite.

Tolkien : le prof surdoué qui créa le Hobbit
678

Tolkien : le prof surdoué qui créa le Hobbit

Culture Jusqu’au 16 février prochain, la Bibliothèque nationale de France rend hommage à l’œuvre de l’écrivain britannique J. R. R. Tolkien dans une des plus grandes rétrospectives jamais dédiée à l’inventeur du monde merveilleux du “Seigneur des anneaux”. Jusqu’au 16 février prochain, la Bibliothèque nationale de France rend hommage à l’œuvre de l’écrivain britannique J. R. R. Tolkien dans une des plus grandes rétrospectives jamais dédiée à l’inventeur du monde merveilleux du “Seigneur des anneaux”.

Ken Loach : les secrets d'un génie sept fois primé à Cannes
789

Ken Loach : les secrets d'un génie sept fois primé à Cannes

Cinéma Cinéaste de tous les records sans jamais être celui des superlatifs, sept fois primé à Cannes où il remporte deux Palmes d’or, l'une pour Le vent se lève en 2006 et l'autre pour I, Daniel Blake dix ans plus tard, instigateur (avec Mike Leigh et Stephen Frears) d’un nouveau cinéma britannique dans les années 80 : Ken Loach est, depuis quarante ans, le représentant d’un cinéma d’outre-Manche engagé. À l’occasion de la sortie en France de son dernier film “Sorry We Missed You” mercredi dernier, Numéro revient sur la “recette Ken Loach”, celle qui fait que le cinéaste britannique connaît toujours, après vingt-sept longs métrages et une dizaine de séries et de documentaires, un immense succès aussi bien auprès de la critique que du public. Cinéaste de tous les records sans jamais être celui des superlatifs, sept fois primé à Cannes où il remporte deux Palmes d’or, l'une pour Le vent se lève en 2006 et l'autre pour I, Daniel Blake dix ans plus tard, instigateur (avec Mike Leigh et Stephen Frears) d’un nouveau cinéma britannique dans les années 80 : Ken Loach est, depuis quarante ans, le représentant d’un cinéma d’outre-Manche engagé. À l’occasion de la sortie en France de son dernier film “Sorry We Missed You” mercredi dernier, Numéro revient sur la “recette Ken Loach”, celle qui fait que le cinéaste britannique connaît toujours, après vingt-sept longs métrages et une dizaine de séries et de documentaires, un immense succès aussi bien auprès de la critique que du public.

Advertising
Advertising
350 ans d’Opéra exposés au palais Garnier
856

350 ans d’Opéra exposés au palais Garnier

Art Jusqu'au 2 février 2020, le palais Garnier abrite une exposition qui retrace les glorieuses années de l’Opéra de Paris. Installée au sein de la bibliothèque-musée du mythique théâtre parisien, “Le grand opéra, 1828-1867. Le spectacle de l’Histoire” explore une période précise dans l'histoire de la scène lyrique française : celle du XIXe siècle, des scénographies spectaculaires et d'une forte émulation créative. Jusqu'au 2 février 2020, le palais Garnier abrite une exposition qui retrace les glorieuses années de l’Opéra de Paris. Installée au sein de la bibliothèque-musée du mythique théâtre parisien, “Le grand opéra, 1828-1867. Le spectacle de l’Histoire” explore une période précise dans l'histoire de la scène lyrique française : celle du XIXe siècle, des scénographies spectaculaires et d'une forte émulation créative.

“Dracula”, la nouvelle série des créateurs de “Sherlock”
853

“Dracula”, la nouvelle série des créateurs de “Sherlock”

Série Après avoir adapté les histoires de Sherlock Holmes dans la série à succès du même nom, le tandem britannique Steven Moffat et Mark Gatiss revient s'emparer du petit écran avec “Dracula”. En attendant sa sortie sur Netflix, une première bande-annonce angoissante vient tout juste d'être dévoilée. Après avoir adapté les histoires de Sherlock Holmes dans la série à succès du même nom, le tandem britannique Steven Moffat et Mark Gatiss revient s'emparer du petit écran avec “Dracula”. En attendant sa sortie sur Netflix, une première bande-annonce angoissante vient tout juste d'être dévoilée.

Le jour où Rick Owens a ensorcelé l’Opéra de Paris
756

Le jour où Rick Owens a ensorcelé l’Opéra de Paris

Mode Le 30 novembre, à Moulins, s’ouvre l’exposition “Couturiers de la danse”, qui revient sur un siècle de collaborations entre la danse et la haute couture. Numéro vous en présente les plus marquantes. Aujourd’hui : Rick Owens pour “At the Hawk’s Well”, une pièce d’Hiroshi Sugimoto et Alessio Silvestrin interprétée cette année à l’Opéra de Paris, du 19 septembre au 15 octobre dernier. Le 30 novembre, à Moulins, s’ouvre l’exposition “Couturiers de la danse”, qui revient sur un siècle de collaborations entre la danse et la haute couture. Numéro vous en présente les plus marquantes. Aujourd’hui : Rick Owens pour “At the Hawk’s Well”, une pièce d’Hiroshi Sugimoto et Alessio Silvestrin interprétée cette année à l’Opéra de Paris, du 19 septembre au 15 octobre dernier.

Pourquoi La Joconde est-elle absente de l’exposition Léonard de Vinci au Louvre ?
789

Pourquoi La Joconde est-elle absente de l’exposition Léonard de Vinci au Louvre ?

Art Le 24 octobre s’ouvre une rétrospective très attendue consacrée à Léonard de Vinci, organisée au musée du Louvre pour célébrer les 500 ans de la mort du peintre italien. Au programme, 140 œuvres exceptionnelles, des conférences, une journée d’étude et même des concerts, et ce jusqu’au 24 février prochain. L’iconique “Joconde”, elle, restera à sa place dans les collections permanentes. Le 24 octobre s’ouvre une rétrospective très attendue consacrée à Léonard de Vinci, organisée au musée du Louvre pour célébrer les 500 ans de la mort du peintre italien. Au programme, 140 œuvres exceptionnelles, des conférences, une journée d’étude et même des concerts, et ce jusqu’au 24 février prochain. L’iconique “Joconde”, elle, restera à sa place dans les collections permanentes.

966

Vidéo : l'hommage de Sofia Coppola à Chanel

Mode Jusqu’au 1er décembre à Tokyo se tient l’exposition “Mademoiselle Privé”. Constituée d’images, de vidéos d’archives, de publicités et d’extraits de films, cette installation inédite célèbre la création de la maison Chanel. À cette occasion, la cinéaste américaine Sofia Coppola a réalisé “En hommage à Mademoiselle”, un hommage à Gabrielle Chanel sous forme de collage vidéo. Jusqu’au 1er décembre à Tokyo se tient l’exposition “Mademoiselle Privé”. Constituée d’images, de vidéos d’archives, de publicités et d’extraits de films, cette installation inédite célèbre la création de la maison Chanel. À cette occasion, la cinéaste américaine Sofia Coppola a réalisé “En hommage à Mademoiselle”, un hommage à Gabrielle Chanel sous forme de collage vidéo.

Carla Sozzani ouvre une galerie d'art à Paris
856

Carla Sozzani ouvre une galerie d'art à Paris

Art La galeriste italienne Carla Sozzani inaugure au cœur du XVIIIe arrondissement une antenne française à sa fondation d’art. La galeriste italienne Carla Sozzani inaugure au cœur du XVIIIe arrondissement une antenne française à sa fondation d’art.

Les créatures de Rick Owens dévergondent Pompidou
856

Les créatures de Rick Owens dévergondent Pompidou

Art Ce jeudi 17 octobre, sept artistes et amis du créateur américain Rick Owens ont été invités par les amis du Centre Pompidou pour livrer une série de performances au milieu des collections permanentes du musée national d'Art moderne. Numéro a participé à cette soirée et revient sur ce moment aussi étrange qu'extravagant.  Ce jeudi 17 octobre, sept artistes et amis du créateur américain Rick Owens ont été invités par les amis du Centre Pompidou pour livrer une série de performances au milieu des collections permanentes du musée national d'Art moderne. Numéro a participé à cette soirée et revient sur ce moment aussi étrange qu'extravagant. 

Paris 2024 : le logo des JO casse les codes
867

Paris 2024 : le logo des JO casse les codes

Culture Imaginé par l’agence Royalties Ecobranding, le nouveau logo des Jeux olympiques de Paris 2024 représente une femme en forme de flamme au cœur d’une médaille d’or. Marianne a finalement remplacé une autre dame, pourtant star de la phase de candidature… la tour Eiffel. Imaginé par l’agence Royalties Ecobranding, le nouveau logo des Jeux olympiques de Paris 2024 représente une femme en forme de flamme au cœur d’une médaille d’or. Marianne a finalement remplacé une autre dame, pourtant star de la phase de candidature… la tour Eiffel.

942

Vidéo exclusive : la danse classique s'invite défilé Dior

Mode À l'occasion de la présentation de sa collection printemps-été 2020 à Shanghai, Maria Grazia Chiuri – directrice artistique de la maison Dior – a invité le danseur classique Sébastien Bertaud à chorégraphier une pièce en ouverture du défilé.  À l'occasion de la présentation de sa collection printemps-été 2020 à Shanghai, Maria Grazia Chiuri – directrice artistique de la maison Dior – a invité le danseur classique Sébastien Bertaud à chorégraphier une pièce en ouverture du défilé. 

loading
Plus d'articles