9 juil 2024

Comment Charli XCX a surmonté l’incident de l’album Crash pour initier le “Brat Girl Summer”

La pop star britannique ambitieuse et anticonformiste Charli XCX a sorti son excellent sixième album, Brat, le 7 juin 2024 et lancé en même temps la tendance du « Brat Girl Summer« . Et il s’inscrit déjà comme l’un de nos disques préférés, nous faisant oublié l’accident Crash, un opus mainstream et sucré bien moins réussi sorti par la chanteuse en 2022.

Charli XCX – Baby (2022)

La chanteuse Charli XCX est une artiste aussi passionnante difficile à saisir et à définir. Elle semble toujours avoir une platform shoe dans la pop mainstream et bubblegum, tandis que l’autre s’aventure dans le monde en perpétuelle déconstruction de l’hyperpop. L’auteure-compositrice-interprète britannique de 31 ans a en effet composé des titres aux airs de tubes pour Rihanna, Gwen Stefani et Sky Ferreira et collaboré avec Carly Rae Jepsen, Iggy Azalea et Tove Lo. Mais elle a aussi invité sur ses albums des artistes aux univers plus expérimentaux tels que Brooke Candy, Cupcakke ou Mykki Blanco. Autre caution avant-gardiste ? Le producteur et boss du label PC Music, A.G. Cook, est le directeur artistique de la chanteuse.

Un incident de parcours pour la chanteuse Charli XCX : l’album Crash

 Cette ambivalence, qui fait grandement partie du charme de l’artiste, on ne la retrouve que partiellement sur le cinquième disque de Charli XCXCrash, sorti en mars 2022. Parmi ses douze nouveaux morceaux, la pop star privilégie les tubes de pop sucrée et grand public à la Katy Perry plutôt que les audaces sonores inspirées par la regrettée SOPHIE (avec qui Charli XCX a collaboré et à qui ce disque est dédicacé). Presque tous les titres présents sur le disque pourraient faire office de tubes de l’été taillés les clubs à ciel ouvert.

Des collaborations avec Christine and the Queens et Caroline Polachek

 Que ce soit Good Ones, qui ressuscite l’âme synthétique d’Eurythmics, New Shapes (chanté avec Christine and the Queens et Caroline Polachek) ou encore Beg For You (avec Rina Sawayama), tous possèdent des refrains assez entêtants pour ne plus quitter notre esprit une fois la touche stop enclenchée. S’entourant de producteurs et d’artistes passionnants (tels que Oneohtrix Point Never), la Britannique séduit par son art de la mélodie efficace et son falsetto (voix de fausset) qui évoque celle de Gwen Stefani. Et ses paroles sur ses histoires d’amour décevantes voire toxiques devraient toucher un grand nombre de cœurs esseulés ou meurtris. 

À la manière de Dua Lipa dans Future Nostalgia (2020) et de The Weeknd sur Dawn FM (2022), Charli XCX convoque aussi le passé pour faire muter sa pop vers un registre rétro-futuriste convaincant. On entend ainsi les influences de Cameo, de New Order, d’une synthwave échappées des 80’s dans cet album exubérant ainsi que des samples de house (l’inusable Show Me Love de Robin S est échantillonné sur Used to Know Me) et d’eurodance (Beg for You recycle le tube Cry for You de September). Si on déplore le manque de subversion de l’ensemble – ce qui est dommage pour une artiste qui puise dans Cronenberg pour sa nouvelle esthétique – la chanteuse de Boom Clap (2014) parvient tout de même à délivrer une partition électropop chatoyante qui fait du bien par ces temps troublés. 

Charli XCX – 360 (2024).

Brat de Charli XCX : l’un des meilleurs albums de 2024

Pourtant, avec Bratson nouvel album sorti le vendredi 17 juin 2024, Charli XCX prend un nouveau virage etfait oublier l’accident Crash. Hommage à la culture underground et à la scène rave londonienne (dans laquelle a grandi la chanteuse), Brat (que l’on pourrait traduire par « sale gosse ») fait le choix de revenir à des sonorités moins mainstream, aseptisées et sucrées.

Produites par A. G. Cook, Easyfun, Hudson Mohawke et Gesaffelstein, les chansons hyperpop, electroclash, pop, acid house, et dance laissent une grande place à l’audace et à l’expérimentation. Même si Brat regorge également de tubes : 360 (accompagné d’un clip fou dans lequel on retrouve Julia Fox et Chloë Sevigny), Von Dutch ou encore Mean GirlsBrat brille aussi par ses textes, évoquant le deuil, le harcèlement subi par les femmes célèbres, l’anxiété, l’amour, le désir, la féminité, la rivalité et l’estime de soi. Dans Girl, So Confusing, Charli XCX explore frontalement sa relation compliquée avec une autre femme de l’industrie musicale qui pourrait être la chanteuse Lorde. Tandis que Sympathy is a Knife pourrait faire allusion à Taylor Swift.

 Plus brute et vulnérable qu’à l’accoutumée, Charli XCX dépose la panoplie de la « sale gosse » de la pop pour se montrer plus brute et mélancolique, façon journal intime, comme sur le morceau Everything is romantic, qui s’impose comme l’un des titres les plus addictifs de 2024. 

Charli XCX pour l'album Brat.
Charli XCX pour l’album Brat.

La tendance du « Brat Girl Summer »

Avec cet album complexe et vivifiant, dont la pochette minimaliste annonçait les prises de risques et que la chanteuse définit comme « le plus agressif et le plus conflictuel de sa carrière« , mais aussi le plus « vulnérable« , Charli XCX s’inscrit également en haut de la liste des artistes les plus passionnants de l’année. Et de l’époque. Comme Rosalía l’avait fait avec Motomami (2022), elle redéfinit même les canons esthétiques et musiques du moment.

Cet été, toutes les filles (et les garçons les plus gender fuid) voudront être des Brats et se vêtir en vert fluo en brandissant l’une des meilleures punchlines de l’album : « I’m everywhere, I’m so Julia » (en référence à l’omniprésente Julia Fox). Un compte Instagram a même repris les codes de l’album pour lutter contre l’arrivé du RN au pouvoir.

En effet, avec ce nouvel album, Charli XCX a lancé un véritable phénomène : le « Brat Girl Summer« . La chanteuse a même dévoilé (à la BBC) les essentiels à emporter dans sa valise pour surfer sur la tendance : un paquet de cigarettes (dont on rappelle la dangerosité), un briquet BIC et un débardeur blanc sans soutien-gorge. On peut y ajouter une mini jupe en cuir, des lunettes futuristes, un trait d’eyeliner XXL et une robe d’inspiration Y2K. Les mots d’ordre ? Un certain désordre, un état d’esprit décomplexé et beaucoup de liberté.

Brat (2024) de Charli XCX, disponible.