Numero

221


Commandez-le
Numéro
09

Offrez-vous une photo signée Ed Atkins ou Harley Weir pour protéger la santé mentale

Photographie

En réaction à une année particulièrement difficile, le studio de création londonien Emulsion a souhaité soutenir l'association Mind charity, œuvrant depuis 1946 à préserver la santé mentale. Pour ce faire, une vente de photographies à 110 euros l'unité est organisée en ligne du 7 au 16 décembre. On peut s'y offrir des tirages des artistes Cédric Kouamé, Harley Weir ou encore Ed Atkins. 

  • Eliza Porodina

  • Amartey Golding

  • Ed Atkins

  • Mariken Wessels

  • Harley Weir

1/5

Aujourd’hui, l’expression “santé mentale” (“mental health” en anglais) est complètement rentrée dans notre vocabulaire quotidien. Grâce à de nombreux articles et reportages, témoignages, films et livres, les enjeux de sa préservation sont devenus de plus en plus explicites, faisant de la fragilité psychologique mais également des pathologies qui parfois en découlent des sujets prioritaires. Et l’année 2020 n’aura fait que renforcer cette urgence. Avec le contexte anxiogène de la crise sanitaire et économique, mais également les effets du confinement et de son isolement forcé, nombreux sont celles et ceux à avoir traversé des mois extrêmement difficiles et manifesté leur souffrance.

 

En 1946, l’association caritative britannique Mind Charity est créée exclusivement en vue de préserver la santé mentale en aidant et conseillant ceux qui en souffrent, mais également en travaillant à les rendre davantage visible aux yeux du public. Afin de soutenir leurs initiatives dans cette année très particulière, le studio de création et magazine londonien Emulsion, fondé par Nick Hadfield et Mikey Opie O’Grady, a décidé d’organiser du 7 au 16 décembre une vente en ligne de photographies d’artistes dont les bénéfices seront intégralement reversés à l’association. Tout comme des projets similaires lancés ces derniers mois, proposant des œuvres à 100 livres pour soutenir Black Lives Matter ou encore des photographies à 120 euros pour soutenir Adama Traoré, cette vente baptisée “SUB-MERGE” fixe un prix unique pour chaque tirage : 100 livres, soit 110 euros.

 

Chacun des 24 artistes inclus dans la vente a donc fait don d’une œuvre visuelle inspirée par le rapport de l’être humain à la technologie et au virtuel, responsables ultra-contemporains de problèmes inédits liés à la santé mentale encore davantage renforcés par l'isolement de cette année. Ainsi, entre le décor 3D d’Ed Atkins, le visage grignoté capturé par Cédric Kouamé, le regard artificiel modélisé par Sidsel Meineche Hansen ou encore les silhouettes spectrales saisies par la photographe Harley Weir, “SUB-MERGE” offre l’occasion de s’offrir à une somme plus abordable des œuvres d’artiste reconnus en format 30 par 40 cm, tout en s’engageant pour une cause majeure du XXIe siècle.

 

 

"SUB-MERGE”, vente en ligne du 7 au 16 décembre au profit de Mind charity.