Numero

216


Commandez-le
Numéro

Qui est Freeze Corleone, la star montante du rap français ?

Musique

Avec plus de 5 millions d’écoutes en moins de 24h de son album “LMF” sur Spotify, Freeze Corleone prouve qu’il est un talent sur lequel le rap français devra compter dans les prochaines années. Sans jamais apparaître dans les médias, le membre fondateur du collectif “Ligue des Ombres” s’est constitué une importante communauté sur les réseaux qui décrypte les innombrables références que Freeze Corleone distille dans ses textes.

Freeze Corleone - "Desiigner" (COLORS)

Le mystère autour du rappeur Freeze Corleone se dissipe peu à peu. Son talent, sa technique et chacun de ses nouveaux projets le poussent un peu plus sous le feu des projecteurs. Pourtant, le membre fondateur du collectif “Ligue des Ombres” – qui réunit des rappeurs originaires de Lyon, de région parisienne et de Dakar – continue de se faire discret dans les médias, auxquels il n’accorde aucune interview. Et si pour son dernier projet LMF (“La Menace Fantôme”) sorti vendredi, le rappeur apparaît pour la première fois sur la pochette de l’un de ses albums, son portrait reste masqué par un épais brouillard. 

 

Contrairement au rappeur Népal, autre figure du rap underground décédé en novembre dernier, Freeze Corleone se montre quand même à visage découvert dans ses clips. On connaît aussi une partie succincte de sa vie : il est né aux Lilas, a effectué son lycée à Dakar et vécu quelques temps à Montréal. Les autres pièces du puzzle Freeze Corleone se cachent dans des textes que son public jeune et pointu décrypte à chaque nouveau titre. Quelques heures seulement après la sortie de LMF, 4 morceaux figuraient en tendance mondiale sur le prestigieux site de références lyricales Rap Genius.

Freeze Corleone - Rap catéchisme ft. Alpha Wann

Quand j’écris, je vois des images” assène le rappeur de 28 ans sur le morceau Tarkov en référence à ses punchlines bourrées de symboles et de comparaisons. Sur LMF, la chaîne Youtube d’analyse rap “Le Règlement” a dénombré pas moins de 203 phrases composées à l’aide de la conjonction “comme” (soit une moyenne de 18 fois par morceau). Des références à l’argent, à la drogue et au football, rap français oblige, mais aussi des propos à mi-chemin entre le conspirationnisme et la provocation, éléments essentiels du sombre univers de Freeze Corleone. La sortie de LMF le 11 septembre – jour des attentats du World Trade Center qui ont frappé New York en 2001 – n’a rien d’une coïncidence.

 

Depuis 2016 et le tube Madara, Freeze Corleone ne cesse de monter en puissance. Les nombreuses collaborations présentes sur LMF – Alpha Wann, Alpha 5.20 ou encore Le Roi Heenok – devraient lui faire passer un nouveau cap. Toujours dans cette logique de s’ouvrir à un public plus large, le rappeur a dévoilé le premier extrait de son projet sur la célèbre plateforme musicale Colors, cumulant plus de 4 millions de vues. Une progression qui se fait sans renier son vocabulaire singulier (“Ékip”, “s/o”) et ses influences venues des scènes hip-hop de Californie (Pop Smoke, Lil B) et de Chicago (Chief Keef, Juice WRLD). Plus exceptionnel encore : Freeze Corleone mûrit sa carrière sans céder aux sirènes de l’auto-tune et aux refrains chantés si chers aux rappeurs de 2020. 

 

LMF (2020) [Universal Music] de Freeze Corleone, disponible.

Lire aussi

loading loading