Advertising
568

Raf Simons à la tête de Calvin Klein: cinq choses à savoir sur un créateur inspiré

 

Depuis son départ de la maison Dior, la rumeur de sa prochaine nomination chez Calvin Klein ne cessait d’enfler, avant d’être confirmée au cœur de l’été. Numéro revient sur cinq choses à savoir sur ce créateur adulé.

Nommé officiellement le 2 août à la tête de Calvin Klein en tant que chief creative officer, Raf Simons est appelé à conduire “la stratégie créative de l’ensemble de la marque Calvin Klein à travers les collections Calvin Klein, Calvin Klein Platinum, Calvin Klein Jeans, Calvin Klein Underwear et Calvin Klein Home”.
Il supervisera les aspects design, marketing,
 communication et création visuelle. 

Défilé Jil Sander automne-hiver 2011-2012

 

 

1. LE MINIMALISME RÉINVENTÉ

 

Influencé en partie par son compatriote belge Martin Margiela dont un défilé, dit-il volontiers, l’a ému aux larmes, Raf Simons émerge dans les années 90 marquées par Helmut Lang, Calvin Klein et Jil Sander. Il brille par son sens des lignes pures et graphiques, par ses blocs de couleurs débarrassés de tout détail ornemental. Son passage chez Jil Sander de 2005 à 2012 réinvente la maison. Puis il exerce ensuite son talent chez Dior à travers ses volumes “Bar” repensés, ses robes de soirée dédramatisées, parfois portées sur des pantalons. On attend donc avec impatience sa vision du style Calvin Klein : un retour aux sources plus proche du style du fondateur de la marque ?

 

Défilé Raf Simons printemps-été 2016

 

2. LE STREETWEAR SUR LES PODIUMS

 

Off-White, Hood By Air, Vetements et consorts lui doivent beaucoup. Depuis les débuts de son label masculin éponyme en 1995, Raf Simons a su synthétiser dans ses collections l’essence des cultures underground d’hier et d’aujourd’hui, et donner une visibilité à une nouvelle masculinité plus ambiguë. Des proportions étriquées des pantalons (slim avant l’heure) aux sweat-shirts et tee-shirts qu’il retravaille dans des matières sublimées, avec des insertions de photographies, de croquis ou de graphismes qui font leur unicité, Raf Simons a porté dans les plus hauts niveaux de la mode les modes de vie et les passions des jeunes de son époque. Si aujourd’hui ses collections mêlent un tailoring impeccable aux pièces de streetwear revues et corrigées, c’est parce que les clients de Raf Simons ont grandi avec lui.

Défilé Raf Simons automne-hiver 2016-2017

La collection de tissus de Raf Simons pour Kvadrat

 

 

3. L’AMOUR DU DESIGN, DES MEUBLES ET DES COUSSINS

 

Pour qui aurait passé les dix dernières années dans une grotte, rappelons que les premières amours de Raf Simons le liaient au design industriel. Collectionneur de pièces de design mobilier, le créateur poursuit dans la durée une collaboration avec la marque danoise de tissus d’ameublement Kvadrat, pour laquelle il imagine chaque année une nouvelle collection capsule Kvadrat x Raf Simons. Lors de son départ de la maison Dior, Raf Simons a ainsi volontiers déclamé son amour des cycles lents du design, véritable antidote au rythme frénétique de la mode, avec ce cri du cœur poussé dans une interview récente pour Numéro : “J’aime les coussins, les cheminées et la vie domestique.

 

Défilé Raf Simons haute couture automne-hiver 2012-2013 inspiré du travail de l’artiste Sterling Ruby

 

4. SA PASSION POUR L’ART CONTEMPORAIN ET STERLING RUBY

 

Sterling Ruby lui a inspiré les imprimés tachistes sublimes de sa collection Dior haute couture de l’automne-hiver 2012-2013 au fil d’un processus exigeant documenté par le film déjà culte Dior and I. Raf Simons collectionne l’art contemporain, mais il a surtout développé une relation personnelle et intime avec l’artiste californien Sterling Ruby, dont l’œuvre consiste partiellement en un travail artisanal sur les textiles. Le lien entre leurs univers est si fort que les deux hommes ont conçu une collection à quatre mains, sous le nom de scène éphémère de Raf Simons/Sterling Ruby. Au programme : des pièces masculines urbaines aux motifs également tachistes, des parkas à patchs arty ou énonçant, à la façon de la culture punk, des mots-slogans.

 

Une collection de vases de Roland Brice et de Fernand Léger appartenant à Raf Simons 

 

 

5. UN AMATEUR DE CÉRAMIQUE

 

Collectionneur de meubles et d’art, Raf Simons s’est dessaisi en 2013 d’un trésor imposant : 99 céramiques datant de 1945 à 1970, amassées pendant quinze ans, vendues à Paris chez Piasa. Les formes pures et inventives, parfois inspirées de la nature, de ces vases étranges, semblent fournir un indice précieux sur les inspirations du designer.

 

 

Par Delphine Roche

Bulgari invite Ambush pour une collaboration exclusive portée par Bella Hadid
789

Bulgari invite Ambush pour une collaboration exclusive portée par Bella Hadid

Accessoires La maison de haute joaillerie italienne Bulgari invite le label Ambush et sa créatrice Yoon Ahn à imaginer une collection de trois sacs et accessoires, en édition limitée. La maison de haute joaillerie italienne Bulgari invite le label Ambush et sa créatrice Yoon Ahn à imaginer une collection de trois sacs et accessoires, en édition limitée.

3 pièces iconiques qui ne cessent de se réinventer
678

3 pièces iconiques qui ne cessent de se réinventer

Mode Alors que la mode se tourne de plus en plus vers le vintage et valorise des initiatives durables, retour sur trois pièces cultes de grandes maisons qui ne prennent pas une ride : la Tabi de Maison Margiela, le sac en nylon Prada, et le trench-coat Burberry. Plus que de simples objets de désir, ces pièces iconiques portent l’ADN de leur maison et ont vocation à être déclinées sans cesse. Alors que la mode se tourne de plus en plus vers le vintage et valorise des initiatives durables, retour sur trois pièces cultes de grandes maisons qui ne prennent pas une ride : la Tabi de Maison Margiela, le sac en nylon Prada, et le trench-coat Burberry. Plus que de simples objets de désir, ces pièces iconiques portent l’ADN de leur maison et ont vocation à être déclinées sans cesse.

Advertising
Mad Men en 7 looks féminins vintage
234

Mad Men en 7 looks féminins vintage

Mode Explorant les frasques du monde publicitaire sur toute la durée des années 60, la série “Mad Men” continue à questionner, cinq ans après la diffusion de son épisode final. Les excès, l'identité, la politique, la modernité, l'âge et le sexe, autant de thèmes abordés à travers une myriade de personnages — notamment féminins — aussi complexes qu'archétypaux, mis en valeur par le travail dantesque de la costumière Jane Bryant. Retour sur 7 des meilleurs looks de Betty Draper (January Jones), Megan Draper (Jessica Paré), Peggy Olson (Elisabeth Moss), et Sally Draper (Kiernan Shipka). Explorant les frasques du monde publicitaire sur toute la durée des années 60, la série “Mad Men” continue à questionner, cinq ans après la diffusion de son épisode final. Les excès, l'identité, la politique, la modernité, l'âge et le sexe, autant de thèmes abordés à travers une myriade de personnages — notamment féminins — aussi complexes qu'archétypaux, mis en valeur par le travail dantesque de la costumière Jane Bryant. Retour sur 7 des meilleurs looks de Betty Draper (January Jones), Megan Draper (Jessica Paré), Peggy Olson (Elisabeth Moss), et Sally Draper (Kiernan Shipka).

Lily Rose Depp en 11 looks Chanel
1

Lily Rose Depp en 11 looks Chanel

Mode Égérie Chanel depuis la fin de son adolescence, Lily Rose Depp a plusieurs fois défilé pour la maison du temps de Karl Lagerfeld et a prêté son visage à différentes campagnes, pour des lunettes de soleil, le parfum N°5 ou plus récemment pour les 20 ans de la J12 aux côtés de sa mère, Vanessa Paradis. Sur le tapis rouge, l'actrice arbore exclusivement des looks de la maison, entre silhouettes haute couture sur-mesure ou looks de défilés.   Égérie Chanel depuis la fin de son adolescence, Lily Rose Depp a plusieurs fois défilé pour la maison du temps de Karl Lagerfeld et a prêté son visage à différentes campagnes, pour des lunettes de soleil, le parfum N°5 ou plus récemment pour les 20 ans de la J12 aux côtés de sa mère, Vanessa Paradis. Sur le tapis rouge, l'actrice arbore exclusivement des looks de la maison, entre silhouettes haute couture sur-mesure ou looks de défilés.  

Rencontre avec Olivier Theyskens : “J’ai horreur de ce grand tribunal médiatique que sont devenus les réseaux sociaux”
123

Rencontre avec Olivier Theyskens : “J’ai horreur de ce grand tribunal médiatique que sont devenus les réseaux sociaux”

Mode Avec ses silhouettes romantiques et dramatiques, le créateur androgyne aux cheveux noir corbeau a marqué de son empreinte la mode des années 2000. Après ses passages remarqués dans les maisons Rochas et Nina Ricci, puis auprès de la marque Theory à New York, le Belge prolixe est revenu sous les spotlights avec son propre label. En parallèle, il entame aujourd’hui une collaboration fort attendue avec la maison de couture Azzaro. Avec ses silhouettes romantiques et dramatiques, le créateur androgyne aux cheveux noir corbeau a marqué de son empreinte la mode des années 2000. Après ses passages remarqués dans les maisons Rochas et Nina Ricci, puis auprès de la marque Theory à New York, le Belge prolixe est revenu sous les spotlights avec son propre label. En parallèle, il entame aujourd’hui une collaboration fort attendue avec la maison de couture Azzaro.

Cardi B en 11 looks ultra mode sur Instagram
1

Cardi B en 11 looks ultra mode sur Instagram

Mode La rappeuse Cardi B qui vient de dévoiler un clip sulfureux avec la rappeuse Megan Thee Stallion, collectionne les looks de créateurs. À mi-chemin entre un style edgy et une extravagance bling, Cardi B s'approprie les silhouettes Chanel, Dior, Balenciaga ou Burberry comme personne. Retour sur 11 de ses meilleurs looks. La rappeuse Cardi B qui vient de dévoiler un clip sulfureux avec la rappeuse Megan Thee Stallion, collectionne les looks de créateurs. À mi-chemin entre un style edgy et une extravagance bling, Cardi B s'approprie les silhouettes Chanel, Dior, Balenciaga ou Burberry comme personne. Retour sur 11 de ses meilleurs looks.