Numero

221


Commandez-le
Numéro
12

Les personnages de Keith Haring s'invitent sur les nouvelles chaussures Dr. Martens

Mode

Après Jean-Michel Basquiat, c'est vers l'œuvre graphique et iconique de l'artiste Keith Haring que se tourne Dr. Martens pour une nouvelle collaboration. Les multiples personnages de cette figure underground disparue en 1990 apparaissent désormais sur plusieurs modèles de chaussures du label britannique, disponibles dès le 22 janvier 2021.

Collection Dr. Martens x Keith Haring. Courtesy Dr. Martens

1/7

Titans de l’art underground new-yorkais, Keith Haring et Jean-Michel Basquiat ont vu leur destin se croiser plus d’une fois : tous deux basés à New York dans les années 80, ces artistes ont articulé leurs oeuvres autour de diverses thématiques politiques liées à leur propre identité – l’un était noir, l’autre homosexuel, occasionnant pour chacun d'entre eux des formes spécifiques de discrimination, avant de mourir prématurément. En 1988, Jean-Michel Basquiat disparaît en effet suite à une overdose, tandis que Keith Haring s'éteint des suites du sida deux ans plus tard, à 31 ans. À la fois amis, collaborateurs et rivaux, les artistes étaient récemment réunis dans l’exposition “Keith Haring I Jean-Michel Basquiat : Crossing Lines” par la National Gallery of Victoria de Melbourne. A titre posthume, c’est désormais à travers Dr. Martens que le destin des deux artistes se rencontre encore.


En effet, seulement quelques mois après avoir dévoilé sa ligne de chaussures parsemées des peintures de Jean-Michel Basquiat, le label britannique s’est ensuite tourné vers les propriétaires des œuvres de Keith Haring afin de leur emprunter ses célèbres personnages. En blanc, en noir, en rouge ou en bleu, les contours épais et les silhouettes épurés de ces derniers s’apposent sur le cuir des chaussures bordé de coutures jaunes, devenues la signature du label. Sur la bottine 1460 noire, on retrouve par exemple une chauve-souris hurlante tandis que plusieurs modèles de souliers plats (1461) accueillent tantôt des bonshommes en mouvement, tantôt le nourrisson à quatre pattes (“radiant baby”) culte de l’artiste, ici imprimé en rouge. Tous les modèles de cette collaboration inédite seront disponibles dès le 22 janvier sur le site du label. “Ses œuvres pensées pour le grand public interrogeaient l’autorité tout en restant accessibles et joyeuses”, a déclaré Dr. Martens dans un communiqué au sujet de l'artiste new-yorkais. Si cette rencontre avec le label est une première, l’intérêt du monde de la mode pour l’art de Keith Haring est loin d’être une nouveauté : en 2019, Supreme et Lacoste intégraient eux aussi ses œuvres sur certains de leurs vêtements.

 

 

Keith Haring x Dr. Martens, disponible dès le 22 janvier sur le site du label.