Numero

7


Commandez-le
Numéro

Jean-Luc Godard se fait tirer le portrait par Hedi Slimane pour Celine

Mode

Dans le prolongement de sa série "Portrait of a performer/artist" pour Celine, Hedi Slimane dévoile ses portraits de Jean-Luc Godard dans sa maison en Suisse. 

1/16

Si Hedi Slimane n’a jamais caché sa passion pour la musique, de son esthétique aux inspirations rock à ses séries photographiques Portrait of a performer/artist racontant en images la scène musicale de Paris à Los Angeles — il signe d’ailleurs la couverture du Numéro Music, avec un cliché de Lady Gaga —, en passant par ses défilés pour Celine sur le rythme entêtant de ses dernières découvertes, comme le groupe Automatic l’année dernière, il reste toujours discret sur ce que les autres arts ont apporté à sa vision. Contre toute attente, le directeur artistique présentait en avril dernier une sélection de neuf films à voir gratuitement, sur la plateforme MUBI, dont le film culte de la Nouvelle Vague française, Pierrot le fou de Jean-Luc Godard (1965).

 

C’est donc en tant qu'admirateur que Hedi Slimane rend visite à Jean-Luc Godard dans sa maison en Suisse, ce mois de juillet, pour en tirer une série de portraits, dans la continuité de son projet Portrait of a performer/artist. Exit la jeunesse rock des guitaristes de Los Angeles : derrière ses lunettes, le cinéaste de 90 ans a le regard de celui qui a bien vécu. Mais l’âge n’empêche pas le style, et ici, il est d’une simplicité louée par Hedi Slimane depuis le début de sa carrière : en veste de costume à rayures, chemise blanche et fedora. Alors que soixante ans après le chef-d’œuvre À bout de souffle, l’année 2020 débutait avec rétrospective consacrée au réalisateur à la Cinémathèque française, cette série photographique s'impose comme une véritable scène d’hommage au père de la Nouvelle Vague. 

Lire aussi

loading loading