Advertising
785

Qui est Simone Rocha, la créatrice irlandaise au romantisme baroque?

 

La jeune Irlandaise SImone Rocha a imposé en quelques collections ses créations féminines, romantiques et contemporaines. Numéro a interviewé la créatrice au sujet de sa collection automne-hiver 2016-217.

Simone Rocha par Eoin Mcloughlin.

 

Fille de John Rocha, créateur de mode irlandais, la ravissante Simone Rocha est parvenue à se tailler un prénom en 2012, dès sa première collection présentée dans le calendrier officiel de la London Fashion Week, deux ans après son diplôme de Central Saint Martins. Les bases de son style, qui ne fera que gagner en force, sont alors déjà là : une énergie contemporaine presque masculine, articulée à un goût certain pour le romantisme féminin victorien, tout en dentelles, perles et voiles noirs. Pour l’automne-hiver 2016-2017, Simone Rocha présentait une collection particulièrement aboutie, en partie inspirée de son récent statut de jeune mère. L’occasion d’en savoir plus sur cette créatrice irlandaise avec laquelle il faudra compter. 

 

Backstage du défilé Simone Rocha automne-hiver 2016-2017 par Jacob Lillis.

 

Numéro : Quelle a été votre première approche de la mode ? 

Simone Rocha : J’ai grandi en partie dans le studio de mon père créateur de mode, au milieu des vêtements et des tissus, mon approche de la mode a donc été très organique. Je portais aussi fréquemment les vêtements de ma mère, par exemple ses tricots qui, sur une enfant de 10 ans, devenaient des robes. 

 

Quels sont les créateurs qui ont influencé votre vision ? 

Les créations de mon père John Rocha constituent mon héritage. Je suis aussi très inspirée par la créativité de Comme des Garçons et par la splendeur des maisons historiques comme Dior. Mon style naît du contraste de ces références.

 

Votre nationalité irlandaise impacte-t-elle également votre style ? 

Certainement ! Le paysages irlandais influencent mon sens des textures et des textiles, ainsi que mon goût pour les histoires : j’aime que chacun de mes défilés évoque une époque et un lieu. 

 

Backstage du défilé Simone Rocha automne-hiver 2016-2017 par Jacob Lillis.

 

 

Comment expliquez-vous le fait que votre vision ait été si clairement définie dès votre sortie de Central Saint Martins?

Mon goût vient de mon for intérieur, c’est une chose difficile à expliquer, mais il s’agit d’un type très précis de féminité contrebalancé par des éléments décalés ou boyish.

 

On décrit souvent vos collections comme “féminines” et “jolies”. Comment voyez-vous ces deux termes ?  

Je veux que mes vêtements donnent le sentiment de porter quelque chose de remarquable. Je ne veux pas contraindre ou distordre la silhouette ni proposer quelque chose de laid. Je pense qu’une pièce très féminine peut tout à fait être intéressante et inspirante. 

 

Votre défilé automne-hiver 2016 à la Lancaster House, à Londres, soulignait votre travail sur les textures et les broderies, votre réinterprétation de styles historiques. L’histoire du costume constitue-t-elle pour vous une inspiration importante?

Le travail des détails, des tissus, des broderies est crucial à mes yeux. Je tiens à ce qu’il soit novateur et valorise le travail de la main. Et j’aime le costume historique pour ses ornements raffinés, mais aussi parce que le vêtement signalait autrefois la position de chacun dans la société. À ce titre, les uniformes m’intéressent autant que les costumes royaux. 

 

Défilé Simone Rocha automne-hiver 2016-2017.

 

Vous avez souvent décliné les perles dans vos collections : oversized, appliquées en all over, excentriques… Pourquoi affectionnez-vous ce détail ?

J’aime détourner leur classicisme, le fait qu’elles soient un symbole féminin presque cliché. Je les intègre naturellement dans la plupart de mes collections.

 

Dans votre défilé automne-hiver, les volumes historiques réinterprétés de façon pure et moderne contrastaient avec les cheveux exagérément décoiffés.  

Les volumes purs font partie de mes codes, ils s’opposaient cette fois en effet aux coiffures qui exprimaient la réalité de la maternité : le manque de sommeil chronique qui fait qu’on ne maîtrise plus rien (rires).

 

 

www.simonerocha.com

 

Propos recueillis par Delphine Roche.

Bulgari invite Ambush pour une collaboration exclusive portée par Bella Hadid
789

Bulgari invite Ambush pour une collaboration exclusive portée par Bella Hadid

Accessoires La maison de haute joaillerie italienne Bulgari invite le label Ambush et sa créatrice Yoon Ahn à imaginer une collection de trois sacs et accessoires, en édition limitée. La maison de haute joaillerie italienne Bulgari invite le label Ambush et sa créatrice Yoon Ahn à imaginer une collection de trois sacs et accessoires, en édition limitée.

3 pièces iconiques qui ne cessent de se réinventer
678

3 pièces iconiques qui ne cessent de se réinventer

Mode Alors que la mode se tourne de plus en plus vers le vintage et valorise des initiatives durables, retour sur trois pièces cultes de grandes maisons qui ne prennent pas une ride : la Tabi de Maison Margiela, le sac en nylon Prada, et le trench-coat Burberry. Plus que de simples objets de désir, ces pièces iconiques portent l’ADN de leur maison et ont vocation à être déclinées sans cesse. Alors que la mode se tourne de plus en plus vers le vintage et valorise des initiatives durables, retour sur trois pièces cultes de grandes maisons qui ne prennent pas une ride : la Tabi de Maison Margiela, le sac en nylon Prada, et le trench-coat Burberry. Plus que de simples objets de désir, ces pièces iconiques portent l’ADN de leur maison et ont vocation à être déclinées sans cesse.

Advertising
Mad Men en 7 looks féminins vintage
234

Mad Men en 7 looks féminins vintage

Mode Explorant les frasques du monde publicitaire sur toute la durée des années 60, la série “Mad Men” continue à questionner, cinq ans après la diffusion de son épisode final. Les excès, l'identité, la politique, la modernité, l'âge et le sexe, autant de thèmes abordés à travers une myriade de personnages — notamment féminins — aussi complexes qu'archétypaux, mis en valeur par le travail dantesque de la costumière Jane Bryant. Retour sur 7 des meilleurs looks de Betty Draper (January Jones), Megan Draper (Jessica Paré), Peggy Olson (Elisabeth Moss), et Sally Draper (Kiernan Shipka). Explorant les frasques du monde publicitaire sur toute la durée des années 60, la série “Mad Men” continue à questionner, cinq ans après la diffusion de son épisode final. Les excès, l'identité, la politique, la modernité, l'âge et le sexe, autant de thèmes abordés à travers une myriade de personnages — notamment féminins — aussi complexes qu'archétypaux, mis en valeur par le travail dantesque de la costumière Jane Bryant. Retour sur 7 des meilleurs looks de Betty Draper (January Jones), Megan Draper (Jessica Paré), Peggy Olson (Elisabeth Moss), et Sally Draper (Kiernan Shipka).

Lily Rose Depp en 11 looks Chanel
1

Lily Rose Depp en 11 looks Chanel

Mode Égérie Chanel depuis la fin de son adolescence, Lily Rose Depp a plusieurs fois défilé pour la maison du temps de Karl Lagerfeld et a prêté son visage à différentes campagnes, pour des lunettes de soleil, le parfum N°5 ou plus récemment pour les 20 ans de la J12 aux côtés de sa mère, Vanessa Paradis. Sur le tapis rouge, l'actrice arbore exclusivement des looks de la maison, entre silhouettes haute couture sur-mesure ou looks de défilés.   Égérie Chanel depuis la fin de son adolescence, Lily Rose Depp a plusieurs fois défilé pour la maison du temps de Karl Lagerfeld et a prêté son visage à différentes campagnes, pour des lunettes de soleil, le parfum N°5 ou plus récemment pour les 20 ans de la J12 aux côtés de sa mère, Vanessa Paradis. Sur le tapis rouge, l'actrice arbore exclusivement des looks de la maison, entre silhouettes haute couture sur-mesure ou looks de défilés.  

Rencontre avec Olivier Theyskens : “J’ai horreur de ce grand tribunal médiatique que sont devenus les réseaux sociaux”
123

Rencontre avec Olivier Theyskens : “J’ai horreur de ce grand tribunal médiatique que sont devenus les réseaux sociaux”

Mode Avec ses silhouettes romantiques et dramatiques, le créateur androgyne aux cheveux noir corbeau a marqué de son empreinte la mode des années 2000. Après ses passages remarqués dans les maisons Rochas et Nina Ricci, puis auprès de la marque Theory à New York, le Belge prolixe est revenu sous les spotlights avec son propre label. En parallèle, il entame aujourd’hui une collaboration fort attendue avec la maison de couture Azzaro. Avec ses silhouettes romantiques et dramatiques, le créateur androgyne aux cheveux noir corbeau a marqué de son empreinte la mode des années 2000. Après ses passages remarqués dans les maisons Rochas et Nina Ricci, puis auprès de la marque Theory à New York, le Belge prolixe est revenu sous les spotlights avec son propre label. En parallèle, il entame aujourd’hui une collaboration fort attendue avec la maison de couture Azzaro.

Cardi B en 11 looks ultra mode sur Instagram
1

Cardi B en 11 looks ultra mode sur Instagram

Mode La rappeuse Cardi B qui vient de dévoiler un clip sulfureux avec la rappeuse Megan Thee Stallion, collectionne les looks de créateurs. À mi-chemin entre un style edgy et une extravagance bling, Cardi B s'approprie les silhouettes Chanel, Dior, Balenciaga ou Burberry comme personne. Retour sur 11 de ses meilleurs looks. La rappeuse Cardi B qui vient de dévoiler un clip sulfureux avec la rappeuse Megan Thee Stallion, collectionne les looks de créateurs. À mi-chemin entre un style edgy et une extravagance bling, Cardi B s'approprie les silhouettes Chanel, Dior, Balenciaga ou Burberry comme personne. Retour sur 11 de ses meilleurs looks.