Numero

Van Cleef & Arpels dévoile un chef-d’œuvre de joaillerie à l’exposition “Pierres précieuses”

Joaillerie

À l’occasion de l’exposition “Pierres précieuses”, qui vient d’ouvrir au Muséum d’Histoire naturelle de Paris, Van Cleef & Arpels dévoile le Rocher aux merveilles, un chef-d’œuvre de joaillerie spécialement créé pour l’événement. 

Le Rocher aux merveilles de Van Cleef & Arpels

1/15

Sur une roche de quartz bleu, s’élève une montagne escarpée en lapis-lazuli, peuplée de fées et de fleurs de laurier. Tandis qu’une licorne veille sur les lieux, une chimère, tapie dans l’ombre d’une mystérieuse forêt de cristaux, se fait la gardienne d’un merveilleux trésor : une bague sertie d’une tourmaline bicolore. Non, nous ne sommes pas dans un conte de fées, mais bien au Muséum d’Histoire naturelle de Paris, où trône ce fabuleux Rocher aux merveilles, une création unique de Van Cleef & Arpels. Conçue spécialement pour l’exposition Pierres précieuses, cette création exclusive sera à retrouver après un parcours immersif à travers une collection de plus de 800 minéraux, gemmes, objets d’art et plus de 250 créations joaillières de Van Cleef & Arpels, qui co-signe aussi l’exposition. Fruit de deux ans de travail collectif et près de 6400 heures de fabrication, le Rocher aux merveilles donne un brillant aperçu du savoir-faire du joaillier français fondé en 1906. 

 

Si nous retrouvons, paradant fièrement sur leur rocher brut de lapis-lazuli, certains des plus grands classiques Van Cleef & Arpels – à l’instar de la fée Ostara, déclinée dans les collections de la maison depuis les années 1940 – le Rocher aux merveilles offre en fait une troublante partie de cache-cache, où il s'agira de débusquer, derrière une cascade de diamants et saphirs, une paire de boucles d’oreilles, ou bien de découvrir le mécanisme secret que recèle une sculpture de licorne, permettant de la porter en clip… Un art du double-jeu typique de la maison célèbre pour ses bijoux “métamorphose”, tout comme le légendaire Passe-Partout de 1940, portable en collier, bracelet, ceinture ou clip. Mais de toute évidence, ce sont bien les gemmes, trésors du Muséum, qui sont mises à l’honneur dans cette création spectaculaire : diamants, émeraudes, quartz, lapis-lazuli, tourmalines, saphirs, composent l’œuvre de leur aspect le plus brut à leur finalité la plus raffinée, faisant du Rocher aux merveilles le clou parfait de l’exposition.

 

L’exposition “Pierres précieuses”, du 16 septembre 2020 au 14 juin 2021 au Muséum national d’Histoire naturelle de Paris 5ème.

Lire aussi

loading loading