Advertising
Advertising
14 Juillet

Thom Browne choisit Moses Sumney pour incarner sa nouvelle collection

 

Plutôt que de révéler l'intégralité de sa collection homme printemps-été 2021, la créateur américain Thom Browne choisit de n'en présenter qu'un avant-goût qui annonce également une collaboration avec la marques de casques audio Beats by Dre. Dans un film en noir et blanc, le chanteur Moses Sumney revêt les premières pièces de la collection et entonne un titre inédit. 

Par Matthieu Jacquet

1/7
2/7
3/7
4/7
5/7
6/7
7/7
  • Si Thom Browne est connu pour ses défilés théâtraux et excentriques, c’est cette fois-ci vers la sobriété que se tourne le label américain en publiant seulement un avant-goût de sa nouvelle collection homme. Pour l’incarner, nul autre que le chanteur Moses Sumney, connu pour sa voix remarquable et sa musique douce aux influences hybrides entre jazz, soul et pop, un style qu’a récemment confirmé son deuxième album intitulé grae et divisé en deux volets. Dans un décor blanc, le musicien américain virtuose apparaît torse nu debout sur un socle, la lumière sculptant sa musculature saillante à la manière d’un athlète grec, et entonne une chanson baptisée très justement Monumental. Réalisé par Moses Sumney lui-même sous la direction créative de Thom Browne, le film le montre tout au long de ce nouveau titre alors qu’il pose un casque sur ses oreilles, fruit d’une collaboration inédite du label de mode masculine avec la marque Beats by Dre qui sera dévoilé prochainement.

     

    Outre le casque, ces images sont également pour Thom Browne l’occasion de dévoiler un bref aperçu de sa nouvelle collection avec deux premières pièces : un pantalon extra-large et un débardeur assorti, tous deux blancs et couverts de sequins, où un ruban tricolore se dessine en diagonale. Bien que les clichés et la vidéo soient intégralement en noir et blanc, on peut aisément y deviner les couleurs rouge, blanc et bleu, emblèmes de Thom Browne depuis la création du label en 2003. La future collection, que le label révèlera ensuite dans son intégralité, s’inspire des Jeux olympiques de 1924 et 1936 et proposera une réflexion sur les vestiaires masculins et féminins dans le sport.

  • Si Thom Browne est connu pour ses défilés théâtraux et excentriques, c’est cette fois-ci vers la sobriété que se tourne le label américain en publiant seulement un avant-goût de sa nouvelle collection homme. Pour l’incarner, nul autre que le chanteur Moses Sumney, connu pour sa voix remarquable et sa musique douce aux influences hybrides entre jazz, soul et pop, un style qu’a récemment confirmé son deuxième album intitulé grae et divisé en deux volets. Dans un décor blanc, le musicien américain virtuose apparaît torse nu debout sur un socle, la lumière sculptant sa musculature saillante à la manière d’un athlète grec, et entonne une chanson baptisée très justement Monumental. Réalisé par Moses Sumney lui-même sous la direction créative de Thom Browne, le film le montre tout au long de ce nouveau titre alors qu’il pose un casque sur ses oreilles, fruit d’une collaboration inédite du label de mode masculine avec la marque Beats by Dre qui sera dévoilé prochainement.

     

    Outre le casque, ces images sont également pour Thom Browne l’occasion de dévoiler un bref aperçu de sa nouvelle collection avec deux premières pièces : un pantalon extra-large et un débardeur assorti, tous deux blancs et couverts de sequins, où un ruban tricolore se dessine en diagonale. Bien que les clichés et la vidéo soient intégralement en noir et blanc, on peut aisément y deviner les couleurs rouge, blanc et bleu, emblèmes de Thom Browne depuis la création du label en 2003. La future collection, que le label révèlera ensuite dans son intégralité, s’inspire des Jeux olympiques de 1924 et 1936 et proposera une réflexion sur les vestiaires masculins et féminins dans le sport.

  • Si Thom Browne est connu pour ses défilés théâtraux et excentriques, c’est cette fois-ci vers la sobriété que se tourne le label américain en publiant seulement un avant-goût de sa nouvelle collection homme. Pour l’incarner, nul autre que le chanteur Moses Sumney, connu pour sa voix remarquable et sa musique douce aux influences hybrides entre jazz, soul et pop, un style qu’a récemment confirmé son deuxième album intitulé grae et divisé en deux volets. Dans un décor blanc, le musicien américain virtuose apparaît torse nu debout sur un socle, la lumière sculptant sa musculature saillante à la manière d’un athlète grec, et entonne une chanson baptisée très justement Monumental. Réalisé par Moses Sumney lui-même sous la direction créative de Thom Browne, le film le montre tout au long de ce nouveau titre alors qu’il pose un casque sur ses oreilles, fruit d’une collaboration inédite du label de mode masculine avec la marque Beats by Dre qui sera dévoilé prochainement.

     

    Outre le casque, ces images sont également pour Thom Browne l’occasion de dévoiler un bref aperçu de sa nouvelle collection avec deux premières pièces : un pantalon extra-large et un débardeur assorti, tous deux blancs et couverts de sequins, où un ruban tricolore se dessine en diagonale. Bien que les clichés et la vidéo soient intégralement en noir et blanc, on peut aisément y deviner les couleurs rouge, blanc et bleu, emblèmes de Thom Browne depuis la création du label en 2003. La future collection, que le label révèlera ensuite dans son intégralité, s’inspire des Jeux olympiques de 1924 et 1936 et proposera une réflexion sur les vestiaires masculins et féminins dans le sport.

  • Si Thom Browne est connu pour ses défilés théâtraux et excentriques, c’est cette fois-ci vers la sobriété que se tourne le label américain en publiant seulement un avant-goût de sa nouvelle collection homme. Pour l’incarner, nul autre que le chanteur Moses Sumney, connu pour sa voix remarquable et sa musique douce aux influences hybrides entre jazz, soul et pop, un style qu’a récemment confirmé son deuxième album intitulé grae et divisé en deux volets. Dans un décor blanc, le musicien américain virtuose apparaît torse nu debout sur un socle, la lumière sculptant sa musculature saillante à la manière d’un athlète grec, et entonne une chanson baptisée très justement Monumental. Réalisé par Moses Sumney lui-même sous la direction créative de Thom Browne, le film le montre tout au long de ce nouveau titre alors qu’il pose un casque sur ses oreilles, fruit d’une collaboration inédite du label de mode masculine avec la marque Beats by Dre qui sera dévoilé prochainement.

     

    Outre le casque, ces images sont également pour Thom Browne l’occasion de dévoiler un bref aperçu de sa nouvelle collection avec deux premières pièces : un pantalon extra-large et un débardeur assorti, tous deux blancs et couverts de sequins, où un ruban tricolore se dessine en diagonale. Bien que les clichés et la vidéo soient intégralement en noir et blanc, on peut aisément y deviner les couleurs rouge, blanc et bleu, emblèmes de Thom Browne depuis la création du label en 2003. La future collection, que le label révèlera ensuite dans son intégralité, s’inspire des Jeux olympiques de 1924 et 1936 et proposera une réflexion sur les vestiaires masculins et féminins dans le sport.

  • Si Thom Browne est connu pour ses défilés théâtraux et excentriques, c’est cette fois-ci vers la sobriété que se tourne le label américain en publiant seulement un avant-goût de sa nouvelle collection homme. Pour l’incarner, nul autre que le chanteur Moses Sumney, connu pour sa voix remarquable et sa musique douce aux influences hybrides entre jazz, soul et pop, un style qu’a récemment confirmé son deuxième album intitulé grae et divisé en deux volets. Dans un décor blanc, le musicien américain virtuose apparaît torse nu debout sur un socle, la lumière sculptant sa musculature saillante à la manière d’un athlète grec, et entonne une chanson baptisée très justement Monumental. Réalisé par Moses Sumney lui-même sous la direction créative de Thom Browne, le film le montre tout au long de ce nouveau titre alors qu’il pose un casque sur ses oreilles, fruit d’une collaboration inédite du label de mode masculine avec la marque Beats by Dre qui sera dévoilé prochainement.

     

    Outre le casque, ces images sont également pour Thom Browne l’occasion de dévoiler un bref aperçu de sa nouvelle collection avec deux premières pièces : un pantalon extra-large et un débardeur assorti, tous deux blancs et couverts de sequins, où un ruban tricolore se dessine en diagonale. Bien que les clichés et la vidéo soient intégralement en noir et blanc, on peut aisément y deviner les couleurs rouge, blanc et bleu, emblèmes de Thom Browne depuis la création du label en 2003. La future collection, que le label révèlera ensuite dans son intégralité, s’inspire des Jeux olympiques de 1924 et 1936 et proposera une réflexion sur les vestiaires masculins et féminins dans le sport.

  • Si Thom Browne est connu pour ses défilés théâtraux et excentriques, c’est cette fois-ci vers la sobriété que se tourne le label américain en publiant seulement un avant-goût de sa nouvelle collection homme. Pour l’incarner, nul autre que le chanteur Moses Sumney, connu pour sa voix remarquable et sa musique douce aux influences hybrides entre jazz, soul et pop, un style qu’a récemment confirmé son deuxième album intitulé grae et divisé en deux volets. Dans un décor blanc, le musicien américain virtuose apparaît torse nu debout sur un socle, la lumière sculptant sa musculature saillante à la manière d’un athlète grec, et entonne une chanson baptisée très justement Monumental. Réalisé par Moses Sumney lui-même sous la direction créative de Thom Browne, le film le montre tout au long de ce nouveau titre alors qu’il pose un casque sur ses oreilles, fruit d’une collaboration inédite du label de mode masculine avec la marque Beats by Dre qui sera dévoilé prochainement.

     

    Outre le casque, ces images sont également pour Thom Browne l’occasion de dévoiler un bref aperçu de sa nouvelle collection avec deux premières pièces : un pantalon extra-large et un débardeur assorti, tous deux blancs et couverts de sequins, où un ruban tricolore se dessine en diagonale. Bien que les clichés et la vidéo soient intégralement en noir et blanc, on peut aisément y deviner les couleurs rouge, blanc et bleu, emblèmes de Thom Browne depuis la création du label en 2003. La future collection, que le label révèlera ensuite dans son intégralité, s’inspire des Jeux olympiques de 1924 et 1936 et proposera une réflexion sur les vestiaires masculins et féminins dans le sport.

  • Si Thom Browne est connu pour ses défilés théâtraux et excentriques, c’est cette fois-ci vers la sobriété que se tourne le label américain en publiant seulement un avant-goût de sa nouvelle collection homme. Pour l’incarner, nul autre que le chanteur Moses Sumney, connu pour sa voix remarquable et sa musique douce aux influences hybrides entre jazz, soul et pop, un style qu’a récemment confirmé son deuxième album intitulé grae et divisé en deux volets. Dans un décor blanc, le musicien américain virtuose apparaît torse nu debout sur un socle, la lumière sculptant sa musculature saillante à la manière d’un athlète grec, et entonne une chanson baptisée très justement Monumental. Réalisé par Moses Sumney lui-même sous la direction créative de Thom Browne, le film le montre tout au long de ce nouveau titre alors qu’il pose un casque sur ses oreilles, fruit d’une collaboration inédite du label de mode masculine avec la marque Beats by Dre qui sera dévoilé prochainement.

     

    Outre le casque, ces images sont également pour Thom Browne l’occasion de dévoiler un bref aperçu de sa nouvelle collection avec deux premières pièces : un pantalon extra-large et un débardeur assorti, tous deux blancs et couverts de sequins, où un ruban tricolore se dessine en diagonale. Bien que les clichés et la vidéo soient intégralement en noir et blanc, on peut aisément y deviner les couleurs rouge, blanc et bleu, emblèmes de Thom Browne depuis la création du label en 2003. La future collection, que le label révèlera ensuite dans son intégralité, s’inspire des Jeux olympiques de 1924 et 1936 et proposera une réflexion sur les vestiaires masculins et féminins dans le sport.

Thom Browne printemps-été 2021 : premier look avec Moses Sumney

Advertising

NuméroNews