Advertising
Advertising
08 Janvier

Le défilé Wales Bonner automne-hiver 2020-2021

 

La nouvelle collection de Grace Wales Bonner automne-hiver 2020 présentée à Londres associe reggae et chic à l’anglaise. 

Par La rédaction

1/29
2/29
3/29
4/29
5/29
6/29
7/29
8/29
9/29
10/29
11/29
12/29
13/29
14/29
15/29
16/29
17/29
18/29
19/29
20/29
21/29
22/29
23/29
24/29
25/29
26/29
27/29
28/29
29/29
  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

  • Avec un père Jamaïcain et une mère britannique, le dialogue entre les différentes cultures est au cœur de ses créations. Cette saison, la jeune créatrice  s’est inspirée du vestiaire de son père lorsqu’il était jeune. La collection relève d’un savant mélange entre l’habit classique anglais et les éléments issus de la culture rasta. L’homme de Wales Bonner porte donc le costume deux-pièces avec le bonnet tam aux couleurs de la Jamaïque pour se forger une identité multiculturelle.

Advertising
Advertising
Advertising

NuméroNews