Numero

217


Commandez-le
Numéro

Le défilé Mugler automne-hiver 2020-2021

Fashion Week

Dans sa nouvelle collection pour la maison Mugler, Casey Cadwallader a présenté un vestiaire sombre et sexy mettant le cuir en majesté. 

Éclairées par une lumière blanche dans un décor noir, les mannequins se succédaient nimbées d’une sensualité provocante, presque sulfureuse. Dès la première silhouette, une combinaison bordeaux au haut moulant et au pantalon large, la couleur est annoncée : le cuir est à l’honneur dans cette nouvelle collection, vecteur de la féminité sombre. Celui-ci se retrouve sur des manteaux, des blousons et pantalons, structuré par des lignes de coutures asymétriques. Sur certaines pièces, les empiècements de cuir maintiennent les collants tandis que les épaules semblent s’échapper du col des vestes zippées sur les côtés, jusqu’à se prolonger sur des bottes montantes à talons. 

 

Comme toujours chez Mugler, les tailles sont marquées, les courbes sont soulignées et les épaules accentuées par des ensembles où le corps devient structure. Plus loin, des tissus transparents noirs ou blancs laissent apparaître la poitrine, les hanches, le bassin ou les cuisses sur des bodys ou robes proches du corps. Si des pièces de sa précédente collection pour Mugler émanait une grande fluidité, Casey Cadwallader présente ici un vestiaire plus “hard”  où les modèles portent sur elles une sexualité assumée, presque offensive. Serait-ce là l’émergence d’un nouveau power dressing, à l’orée des années 2020 ?

1/32

Lire aussi

loading loading