Numero

216


Commandez-le
Numéro

La pré-collection Burberry printemps-été 2021

Fashion Week

Pour la pré-collection Burberry printemps-été 2021, le directeur de création Riccardo Tisci met à l’honneur les employés de la maison dans des tenues typiquement britanniques, entre street et tailleur classique. 

1/20

Revisiter l’héritage britannique de Burberry — et son logo — pour en faire des collections modernes et streetwear, c’est la mission de Riccardo Tisci depuis maintenant deux ans. Pour la pré-collection printemps-été 2021, le directeur de création renouvelle encore une fois le pari de réunir les quatre archétypes Burberry, “the girl, the boy, the lady, the gentleman”, avec des tenues pour tous les styles anglais et générations, cette fois portées par les employés de Burberry — stylistes, attachés de presse, vendeurs, entre autres — devant leur appartement londonien. « Je suis si fier de cette collection qui non seulement reflète et célèbre les codes uniques de la maison, mais aussi la diversité de talents qui représente notre communauté Burberry » affirme Riccardo Tisci dans un communiqué de presse. 

 

Le plus frappant dans cette la collection, c’est l’accumulation de motifs, signe d’un esprit fantasque typiquement britannique. Tartan, pied-de-poule, rayures et carreaux se côtoient dans toutes leurs versions, en jaune, orange, brun beige ou rose, tandis que le patchwork envahit les chemises. Le célèbre tartan bascule en biais sur un tailleur-pantalon féminin, ou se retrouve en version oversize sur un pull masculin, un short ou un trench. Ce dernier est aussi présent dans sa forme la plus traditionnelle en gabardine beige, et pourrait être sage si ce n’est pour la signature Burberry placardée en rouge vif sur ceinture et ourlet. En outre, un délicat imprimé floral — qui rappelle les bosquets de Regent’s Park — vient décorer le crêpe de chine noir des robes-chemises à manches bouffantes, ou de pulls et t-shirts au logo floqué. 

 

Les coupes, dans l’ensemble décontractées, sont au point de rencontre entre l’héritage britannique de la maison — trenchs, tailleurs et jupes plissées — et un souffle streetwear — que l’on retrouve lui dans les matières techniques, zips et boutons pressions, mais aussi dans les sneakers et sandales. Finalement, du tailleur noir chic au patchwork punk, en passant par le trench bourgeois et la veste à capuche, tous ces fameux archétypes sont là, jouant plus que jamais du flegme britannique.

Lire aussi

loading loading