Numero

Jake Gyllenhaal, la nouvelle coqueluche de Broadway

Culture

Révélé au public dans “Ciel d’octobre” (1999) du réalisateur Homer Hickman, Jake Gyllenhaal est reconnu mondialement pour ses performances dans des films tels que “Le Jour d’après” (2004), “Le secret de Brokeback Mountain” (2005) ou plus récemment, “Spider-Man : Far From Home” (2019). Pourtant, cette année, ce sont ses accomplissements sur les planches qui se voient récompensés par une nomination aux Tony Awards pour sa prestation dans la pièce “Sea Wall/A life” (2019-2020) mise en scène par Carrie Cracknell. 

Jake Gyllenhaal et Tom Sturridge

Si Jake Gyllenhaal n’en est pas à sa première nomination pour la distinction de meilleur acteur, il est pourtant bien moins accoutumé à ce que son travail sur les planches soit mis en lumière. Cette année, l’acteur américain est nommé aux Tony Awards – la cérémonie de référence du théâtre américain – pour sa prestation dans la pièce Sea Wall/A Life, une curiosité théâtrale en deux actes, où Jake Gyllenhaal délivre un monologue touchant sur les notions de vie, de mort et de paternité. En lice dans la catégorie “meilleure performance dans une pièce”, l'acteur prouve encore une fois toute l’étendue et la versatilité de son jeu d’acteur.


Bien que cette nomination aux Tony Awards soit la première pour Jake Gyllenhaal, l’acteur américain n’en est pour pourtant à son coup d’essai sur les planches. En 2002, ce dernier fait ses débuts dans le théâtres du West End de Londres aux côtés de Matt Damon dans la pièce Erreur de jeunesse de Kenneth Lonergan, racontant les mésaventures de deux adolescents des quartiers aisés de Manhattan : “Tous les acteurs que j’admire ont un jour joué au théâtre”, confie l’acteur. “Je me suis toujours dit que je devais aussi m’y essayer !” Déjà à l’époque, le jeune Jake Gyllenhaal attire l’œil des critiques qui le qualifient de “nouvelle révélation”, à l’image des journalistes du Evening Standard. Il fait ses débuts à Broadway en 2012 dans la pièce de Nick Payne intitulée Constellations, retraçant les tumultes d’une histoire d’amour engendrés par la maladie. L'année prochaine, Jake Gyllenhaal signera son grand retour sur le West End londonien avec une nouvelle adaptation de la comédie musicale Sunday In The Park With George, permettant à l’acteur américain de démontrer l’étendue de ses capacités vocales, et pourquoi pas, obtenir une nouvelle invitation aux Tony Awards.  

Lire aussi

loading loading