Numero

219


Commandez-le
Numéro

Pornhub deviendrait-il militant?

Cinéma

Un cinéma underground, queer et marginal se noie dans une mare de coïts, branlettes et fellations. Voilà le chemin que semble emprunter le célèbre site américain du X en annonçant la première diffusion d’un film à caractère non pornographique : "Shakedown", de Leilah Weinraub. Explorant la scène lesbienne afro-américaine de Los Angeles dans les années 2000, le documentaire sera disponible au visionnage pendant tout le mois de mars.

Image tirée du film de Leilah Weinraub, "Shakedown" (2018)

Alors que les requêtes de voir plus de films faits par des femmes et pour les femmes se multiplient, l’annonce de l’arrivée de Shakedown sur le site pornographique américain Pornhub est un grand bouleversement. Réalisé par Leilah Weinraub, —cinéaste noire américaine également dirigeante de la marque de streetwear Hood By Air—, le film plonge au cœur d’un club lesbien de Los Angeles, underground et illégal, entièrement géré par des femmes. Une grande première pour Pornhub, site où la vision du sexe est largement hétérosexuelle, dominée par le male gaze — regard masculin—, et bourrée de stéréotypes de genres.

 

 

Des femmes maîtresses de leur désir

 

Le documentaire, projeté au Moma et à la Berlinale en 2018, plonge dans la moiteur d’un club lesbien, entre ballrooms, strip-teases et performances de figures queer. Alors que le Los Angeles des années 2000 est marqué par la gentrification, la culture underground et mal aimée des lieux queer deviennent la cible de représailles policières. Leilah Weinraub, habituée du club, y filme des centaines d’heures, documentant le monde marginal de ces soirées organisées par des femmes, pour des femmes. Explorant avec crudité les relations qui s’invitent dans le club, tout en accordant une grande importance au respect de l’intimité, la réalisatrice offre son regard sur un univers utopique et libéré. 

 

A cet égard, Pornhub semble élargir ses horizons. Alex Klein, dirigeant du site, affirme avec cette décision la volonté du site de soutenir les arts et le cinéma. Non tenu de respecter des normes concernant la nudité, la plateforme de streaming pourrait notamment devenir le lieu privilégié de diffusion pour des films censurés par d’autres diffuseurs comme Youtube ou Vimeo. Plus généralement, l’arrivée de Shakedown sur le site X illustre à la fois l’enchevêtrement grandissant entre le monde du porno et le cinéma et à la fois un besoin urgent de changer de regard.

 

 

Shakedown (2018) de Leilah Weinraub - Disponible en mars sur Pornhub