Leur style trash et leur regard acerbe sur la société contemporaine font mouche depuis des années dans la littérature anglo-saxonne. D'un côté, l'Américain Bret Easton Ellis, dont les romans cultes — et adaptés au cinéma — American Psycho et Moins que Zéro dépeignent une société de consommation extrême menant ses protagonistes à la folie, s’occupe aujourd’hui à objecter les consciences sur Twitter, dans son podcast, ou à travers son essai White publié en 2019. De l'autre, l’Écossais Irvine Welsh, célèbre pour avoir écrit le roman Trainspotting ensuite adapté au cinéma par Danny Boyle, est souvent associé à cette même critique du consumérisme et trace violemment les contours des classes populaires écossaises, avec une obsession décriée pour la drogue. 

 

Mais s'ils n'avaient jusqu'ici jamais travaillé ensemble, les deux auteurs vont bientôt allier leurs forces dans l'écriture d'une série à quatre mains, baptisée pour l'instant American Tabloids. Son intrigue devrait s’étaler sur plusieurs décennies et suivre une publication hebdomadaire américaine, que l’on s’attend bien sûr à découvrir immorale et loin du politiquement correct. L’inspiration viendrait-elle du célèbre roman de James Ellroy, American Tabloid, un polar politique qui détoure le mandat de Kennedy ? Le projet, en négociation finale avec la société britannique Burning Wheel Productions, partagera plus d'informations dans les semaines à venir.

 

“Pour rendre justice à cette production, nous avons toujours su que nous aurions besoin d’auteurs qui ne se retiennent pas et vont beaucoup plus loin que la plupart des gens oseraient le faire, a déclaré Shelley Hammond, productrice chez Burning Wheel. Nous sommes tout simplement ravis d’être prêts à conclure une entente pour que cela se fasse avec l’incroyable talent de Bret et d’Irvine. Ce serait la première fois qu’ils collaboreraient de façon professionnelle – et avec le soutien nécessaire pour permettre la liberté créative, nous sommes certains que des choses spectaculaires vont se produire.”