C'est une véritable invasion de rats que Banksy a dévoilé jeudi dernier sur son compte Instagram. Dans sa salle de bain, l'un saute sur un tube de dentifrice faisant jaillir de la pâte sur la tapisserie, l'autre urine nonchalamment contre la cuvette des toilettes, tandis qu’un duo manque de peu de faire tomber le miroir accroché au mur et qu’un rat compte les jours d’enfermement – ou de liberté dans leur cas – avec le raisin d’un rouge à lèvres. La scène est d’un chaos surréaliste, la salle de bain semble à la merci de ces neuf rongeurs tapageurs... qui ne sont en réalité que des pochoirs réalisés par l'artiste britannique.

 

Règles de confinement obligent, Banksy s’adapte à son tour en déplaçant son “atelier” – habituellement à ciel ouvert – sous le toit de sa maison. Le rat, animal emblématique et récurrent de ses œuvres, prolifère alors entre les quatre murs de sa salle de bain. Dans le post Instagram où il dévoile sa nouvelle œuvre, le street-artiste dont l'identité est à ce jour encore inconnue commente avec humour : "Ma femme déteste quand je travaille à la maison". Des nouveaux pochoirs dans l'intérieur de son foyer seraient-ils donc à prévoir prochainement? Les prochaines semaines nous le diront sans doute.