15 Décembre

Le corps des femmes sublimé par David Lynch

 

Cinéaste à la renommée internationale, David Lynch publie avec la Fondation Cartier pour l'art contemporain un ouvrage de nus féminins.

Par Léa Zetlaoui

1/7
  • Appliqué à l'érotisme, l'univers onirique voire surréaliste de David Lynch prend une toute autre dimension. Flirtant avec l'abstraction, les photos de nus féminins, tantôt en noir et blanc, tantôt en couleur, du réalisateur de Mulholland Drive publiées par la Fondation Cartier pour l'art contemporain fascinent. "J’aime photographier des nus féminins. Je suis fasciné par l’infinie variété des corps : c’est étonnant et magique de voir comme chaque femme est différente”, explique David Lynch.

     

    Formé aux arts plastiques et plus particulièrement à la peinture, c'est finalement vers le cinéma que l'Américain se tourne. Sailor et Lula, Mulholland Drive ou Twin Peaks, le réalisateur construit un univers mystérieux et fantasmagorique où la femme est omniprésente. Après son dernier film en 2006, il se diversifie et se lance ainsi dans la musique et sort un titre avec Lykke Li, la publicité notamment pour Dior et ouvre également son club à Paris, le Silencio.

     

    Nudes, de David Lynch

    Version bilingue
    Édition Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris,

    25 × 34 cm, 240 pages
    125 reproductions couleur et noir et blanc

  • Appliqué à l'érotisme, l'univers onirique voire surréaliste de David Lynch prend une toute autre dimension. Flirtant avec l'abstraction, les photos de nus féminins, tantôt en noir et blanc, tantôt en couleur, du réalisateur de Mulholland Drive publiées par la Fondation Cartier pour l'art contemporain fascinent. "J’aime photographier des nus féminins. Je suis fasciné par l’infinie variété des corps : c’est étonnant et magique de voir comme chaque femme est différente”, explique David Lynch.

     

    Formé aux arts plastiques et plus particulièrement à la peinture, c'est finalement vers le cinéma que l'Américain se tourne. Sailor et Lula, Mulholland Drive ou Twin Peaks, le réalisateur construit un univers mystérieux et fantasmagorique où la femme est omniprésente. Après son dernier film en 2006, il se diversifie et se lance ainsi dans la musique et sort un titre avec Lykke Li, la publicité notamment pour Dior et ouvre également son club à Paris, le Silencio.

     

    Nudes, de David Lynch

    Version bilingue
    Édition Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris,

    25 × 34 cm, 240 pages
    125 reproductions couleur et noir et blanc

  • Appliqué à l'érotisme, l'univers onirique voire surréaliste de David Lynch prend une toute autre dimension. Flirtant avec l'abstraction, les photos de nus féminins, tantôt en noir et blanc, tantôt en couleur, du réalisateur de Mulholland Drive publiées par la Fondation Cartier pour l'art contemporain fascinent. "J’aime photographier des nus féminins. Je suis fasciné par l’infinie variété des corps : c’est étonnant et magique de voir comme chaque femme est différente”, explique David Lynch.

     

    Formé aux arts plastiques et plus particulièrement à la peinture, c'est finalement vers le cinéma que l'Américain se tourne. Sailor et Lula, Mulholland Drive ou Twin Peaks, le réalisateur construit un univers mystérieux et fantasmagorique où la femme est omniprésente. Après son dernier film en 2006, il se diversifie et se lance ainsi dans la musique et sort un titre avec Lykke Li, la publicité notamment pour Dior et ouvre également son club à Paris, le Silencio.

     

    Nudes, de David Lynch

    Version bilingue
    Édition Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris,

    25 × 34 cm, 240 pages
    125 reproductions couleur et noir et blanc

  • Appliqué à l'érotisme, l'univers onirique voire surréaliste de David Lynch prend une toute autre dimension. Flirtant avec l'abstraction, les photos de nus féminins, tantôt en noir et blanc, tantôt en couleur, du réalisateur de Mulholland Drive publiées par la Fondation Cartier pour l'art contemporain fascinent. "J’aime photographier des nus féminins. Je suis fasciné par l’infinie variété des corps : c’est étonnant et magique de voir comme chaque femme est différente”, explique David Lynch.

     

    Formé aux arts plastiques et plus particulièrement à la peinture, c'est finalement vers le cinéma que l'Américain se tourne. Sailor et Lula, Mulholland Drive ou Twin Peaks, le réalisateur construit un univers mystérieux et fantasmagorique où la femme est omniprésente. Après son dernier film en 2006, il se diversifie et se lance ainsi dans la musique et sort un titre avec Lykke Li, la publicité notamment pour Dior et ouvre également son club à Paris, le Silencio.

     

    Nudes, de David Lynch

    Version bilingue
    Édition Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris,

    25 × 34 cm, 240 pages
    125 reproductions couleur et noir et blanc

  • Appliqué à l'érotisme, l'univers onirique voire surréaliste de David Lynch prend une toute autre dimension. Flirtant avec l'abstraction, les photos de nus féminins, tantôt en noir et blanc, tantôt en couleur, du réalisateur de Mulholland Drive publiées par la Fondation Cartier pour l'art contemporain fascinent. "J’aime photographier des nus féminins. Je suis fasciné par l’infinie variété des corps : c’est étonnant et magique de voir comme chaque femme est différente”, explique David Lynch.

     

    Formé aux arts plastiques et plus particulièrement à la peinture, c'est finalement vers le cinéma que l'Américain se tourne. Sailor et Lula, Mulholland Drive ou Twin Peaks, le réalisateur construit un univers mystérieux et fantasmagorique où la femme est omniprésente. Après son dernier film en 2006, il se diversifie et se lance ainsi dans la musique et sort un titre avec Lykke Li, la publicité notamment pour Dior et ouvre également son club à Paris, le Silencio.

     

    Nudes, de David Lynch

    Version bilingue
    Édition Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris,

    25 × 34 cm, 240 pages
    125 reproductions couleur et noir et blanc

  • Appliqué à l'érotisme, l'univers onirique voire surréaliste de David Lynch prend une toute autre dimension. Flirtant avec l'abstraction, les photos de nus féminins, tantôt en noir et blanc, tantôt en couleur, du réalisateur de Mulholland Drive publiées par la Fondation Cartier pour l'art contemporain fascinent. "J’aime photographier des nus féminins. Je suis fasciné par l’infinie variété des corps : c’est étonnant et magique de voir comme chaque femme est différente”, explique David Lynch.

     

    Formé aux arts plastiques et plus particulièrement à la peinture, c'est finalement vers le cinéma que l'Américain se tourne. Sailor et Lula, Mulholland Drive ou Twin Peaks, le réalisateur construit un univers mystérieux et fantasmagorique où la femme est omniprésente. Après son dernier film en 2006, il se diversifie et se lance ainsi dans la musique et sort un titre avec Lykke Li, la publicité notamment pour Dior et ouvre également son club à Paris, le Silencio.

     

    Nudes, de David Lynch

    Version bilingue
    Édition Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris,

    25 × 34 cm, 240 pages
    125 reproductions couleur et noir et blanc

  • Appliqué à l'érotisme, l'univers onirique voire surréaliste de David Lynch prend une toute autre dimension. Flirtant avec l'abstraction, les photos de nus féminins, tantôt en noir et blanc, tantôt en couleur, du réalisateur de Mulholland Drive publiées par la Fondation Cartier pour l'art contemporain fascinent. "J’aime photographier des nus féminins. Je suis fasciné par l’infinie variété des corps : c’est étonnant et magique de voir comme chaque femme est différente”, explique David Lynch.

     

    Formé aux arts plastiques et plus particulièrement à la peinture, c'est finalement vers le cinéma que l'Américain se tourne. Sailor et Lula, Mulholland Drive ou Twin Peaks, le réalisateur construit un univers mystérieux et fantasmagorique où la femme est omniprésente. Après son dernier film en 2006, il se diversifie et se lance ainsi dans la musique et sort un titre avec Lykke Li, la publicité notamment pour Dior et ouvre également son club à Paris, le Silencio.

     

    Nudes, de David Lynch

    Version bilingue
    Édition Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris,

    25 × 34 cm, 240 pages
    125 reproductions couleur et noir et blanc

NuméroNews