30 Avril

Qui sont les lauréats du Festival d’Hyères ?

 

Après trois jours de festivités, les trois jurys du 33e Festival International de Mode, d’Accessoires et de Photographie à Hyères, présidés par Haider Ackermann, Bettina Rheims et Christelle Kocher, ont enfin rendu leur verdict. Retrouvez le palmarès complet.

Par La rédaction

  • La collection de Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh, lauréats du Grand Prix du jury Première Vision. Courtesy 2e Bureau Communication.
    1/10
  • La collection de Marie-Ève Lecavalier, lauréate du prix Chloé, et mention spéciale du jury mode. Courtesy 2e Bureau Communication.
    2/10
  • La collection de Sarah Bruylant, lauréate du prix du public. Courtesy 2e Bureau Communication.
    3/10
  • Ester Manas, lauréate du prix Galeries Lafayette © Nolwenn Brod
    4/10
  • Collection de bijoux auditifs de Kate Fichard,Flora Fixy & Julia Dessirier, lauréates du grand prix du jury Accessoires de mode Swarovski © Paul Rousteau
    5/10
  • Collection de bijoux de Cécile Gray, lauréate du prix du public © Paul Rousteau
    6/10
  • “Linli and Naomi, Xiamen” (2015) de Sarah Mei Herman. Lauréate du prix American Vintage 2018.
    7/10
  • “Korell”, Spitting Image (2017) d'Eva O’Leary, lauréate du grand prix du jury (photographie).
    8/10
  • “Untitled”, Morphologies (2016) de Sanna Lehto, lauréate du prix du public (photographie).
    9/10
  • “Nr. 18”, Pillars of home (2016) de Csilla Klenyanszki, lauréate du prix de la nature morte.
    10/10
1/10
  • Pendant trois journées consécutives, journalistes, invités et locaux ont pu découvrir les créations des 30 talentueux finalistes de cette 33e édition du Festival d’Hyères dans ses trois catégories : mode, photographie et accessoires de mode. Présidés par trois personnalités, Haider Ackermann (mode), Bettina Reims (photographie) et Christelle Kocher (accessoires), les différents jurys composés notamment de l'actrice Tilda Swinton, du joaillier Elie Top et de la mannequin Saskia de Brauw, se sont ainsi prononcés, en plus des labels et du public.

     

    Palmarès Mode :

    Grand Prix du jury Première Vision : Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh

    Sans surprise, le duo néerlandais, qui a fait l’unanimité auprès des invités du festival, remporte le grand prix. Entre coupes maîtrisées, stylisme réussi, second degré subtil et engagement politique, le jeune label Botter – également finaliste du prix LVMH – mérite grandement ce prix.

     

    Prix Chloé et mention spéciale du jury mode : Marie-Ève Lecavalier

    La créatrice canadienne a proposé une collection réussie faisant la part belle à de sublimes pièces en cuir et aux imprimés psychédéliques utilisés avec parcimonie. Un ensemble de qualités qui a naturellement séduit le label français Chloé et lui a permis d’obtenir le prix spécial.

     

    Prix du public : Sarah Bruylant

    À mi-chemin entre une rêverie de Lewis Caroll et une œuvre surréaliste, la collection de Sarah Bruylant a séduit le public par son onirisme. Robes peintes à la main plus admirables que portables, les créations de la Belge rappelaient davantage la mode expérimentale que celle plus commerciale de ses cofinalistes.

     

    Prix Galeries Lafayette : Ester Manas

    L’année passée, ce prix revenait à Marine Serre qui a dévoilé, durant cette édition, le fruit de sa collaboration avec le grand magasin parisien. C'est la française Ester Manas qui lui succède, et remporte la dotation spéciale qui lui permettra de commercialiser à son tour (d'ici un an) sa collection Big Again au sein des Galeries Lafayette. Il faut dire qu’en choisissant de faire défiler des mannequins grandes tailles (42/44) au lieu des traditionnelles 34, la jeune diplômée de La Cambre a marqué les esprits. Sa collection en elle-même a sans doute été l’une des plus clivantes de cette 33e édition.

     

     

     

    Palmarès Accessoires

    Grand Prix du jury Accessoires de mode Swarovski : Kate Richard, Flora Fixy & Julia Dessirier

    Avec leurs bijoux auditifs H(earring) à l’esthétique radicale, le trio Kate Richard, Flora Fixy & Julia Dessirier a séduit à l’unanimité le jury de Christelle Kocher.

     

    Prix du public - Ville d'Hyères : Cécile Gray

    Architecte de formation, Cécile Gray a conçu des bijoux de corps légers et élégants en acier doré qui viennent se superposer aux vêtements.

     

     

    Palmarès Photo :

    Prix de la nature morte : Csilla Klenyánszki​

    Frôlant les frontières du non-sens, la performance saisie dans les clichés de Csilla Klenyánszki​ mêle posture chorégraphiée, montages acrobatiques d'objets (balais, chaises, verres) et aménagement d'intérieur.

     

    Prix du public : Sanna Lehto

    La photographe finlandaise Sanna Lehto est fascinée par les formes et les couleurs de la nature. sa série de photographies Morphologies (exposée en 2017 à la Gallery Kosminen) instaure un dialogue entre l’homme et l’environnement. 

     

    Grand Prix du jury : Eva O’Leary

    À mille lieues des images lisses et retouchées qui encouragent une certaine forme de beauté standardisée, Eva O’Leary capture, au contraire, le charme de la différence.

     

    Grand gagnant du prix American Vintage 2018: Sarah Mei Herman

    C’est dans l’intimité des relations familiales, amicales et amoureuses que Sarah Mei Herman puise son inspiration. La photographe néerlandaise présentait à Hyères des clichés lumineux et sensibles de jeunes filles rencontrées sur le campus de Xiamen en Chine. 

  • Pendant trois journées consécutives, journalistes, invités et locaux ont pu découvrir les créations des 30 talentueux finalistes de cette 33e édition du Festival d’Hyères dans ses trois catégories : mode, photographie et accessoires de mode. Présidés par trois personnalités, Haider Ackermann (mode), Bettina Reims (photographie) et Christelle Kocher (accessoires), les différents jurys composés notamment de l'actrice Tilda Swinton, du joaillier Elie Top et de la mannequin Saskia de Brauw, se sont ainsi prononcés, en plus des labels et du public.

     

    Palmarès Mode :

    Grand Prix du jury Première Vision : Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh

    Sans surprise, le duo néerlandais, qui a fait l’unanimité auprès des invités du festival, remporte le grand prix. Entre coupes maîtrisées, stylisme réussi, second degré subtil et engagement politique, le jeune label Botter – également finaliste du prix LVMH – mérite grandement ce prix.

     

    Prix Chloé et mention spéciale du jury mode : Marie-Ève Lecavalier

    La créatrice canadienne a proposé une collection réussie faisant la part belle à de sublimes pièces en cuir et aux imprimés psychédéliques utilisés avec parcimonie. Un ensemble de qualités qui a naturellement séduit le label français Chloé et lui a permis d’obtenir le prix spécial.

     

    Prix du public : Sarah Bruylant

    À mi-chemin entre une rêverie de Lewis Caroll et une œuvre surréaliste, la collection de Sarah Bruylant a séduit le public par son onirisme. Robes peintes à la main plus admirables que portables, les créations de la Belge rappelaient davantage la mode expérimentale que celle plus commerciale de ses cofinalistes.

     

    Prix Galeries Lafayette : Ester Manas

    L’année passée, ce prix revenait à Marine Serre qui a dévoilé, durant cette édition, le fruit de sa collaboration avec le grand magasin parisien. C'est la française Ester Manas qui lui succède, et remporte la dotation spéciale qui lui permettra de commercialiser à son tour (d'ici un an) sa collection Big Again au sein des Galeries Lafayette. Il faut dire qu’en choisissant de faire défiler des mannequins grandes tailles (42/44) au lieu des traditionnelles 34, la jeune diplômée de La Cambre a marqué les esprits. Sa collection en elle-même a sans doute été l’une des plus clivantes de cette 33e édition.

     

     

     

    Palmarès Accessoires

    Grand Prix du jury Accessoires de mode Swarovski : Kate Richard, Flora Fixy & Julia Dessirier

    Avec leurs bijoux auditifs H(earring) à l’esthétique radicale, le trio Kate Richard, Flora Fixy & Julia Dessirier a séduit à l’unanimité le jury de Christelle Kocher.

     

    Prix du public - Ville d'Hyères : Cécile Gray

    Architecte de formation, Cécile Gray a conçu des bijoux de corps légers et élégants en acier doré qui viennent se superposer aux vêtements.

     

     

    Palmarès Photo :

    Prix de la nature morte : Csilla Klenyánszki​

    Frôlant les frontières du non-sens, la performance saisie dans les clichés de Csilla Klenyánszki​ mêle posture chorégraphiée, montages acrobatiques d'objets (balais, chaises, verres) et aménagement d'intérieur.

     

    Prix du public : Sanna Lehto

    La photographe finlandaise Sanna Lehto est fascinée par les formes et les couleurs de la nature. sa série de photographies Morphologies (exposée en 2017 à la Gallery Kosminen) instaure un dialogue entre l’homme et l’environnement. 

     

    Grand Prix du jury : Eva O’Leary

    À mille lieues des images lisses et retouchées qui encouragent une certaine forme de beauté standardisée, Eva O’Leary capture, au contraire, le charme de la différence.

     

    Grand gagnant du prix American Vintage 2018: Sarah Mei Herman

    C’est dans l’intimité des relations familiales, amicales et amoureuses que Sarah Mei Herman puise son inspiration. La photographe néerlandaise présentait à Hyères des clichés lumineux et sensibles de jeunes filles rencontrées sur le campus de Xiamen en Chine. 

  • Pendant trois journées consécutives, journalistes, invités et locaux ont pu découvrir les créations des 30 talentueux finalistes de cette 33e édition du Festival d’Hyères dans ses trois catégories : mode, photographie et accessoires de mode. Présidés par trois personnalités, Haider Ackermann (mode), Bettina Reims (photographie) et Christelle Kocher (accessoires), les différents jurys composés notamment de l'actrice Tilda Swinton, du joaillier Elie Top et de la mannequin Saskia de Brauw, se sont ainsi prononcés, en plus des labels et du public.

     

    Palmarès Mode :

    Grand Prix du jury Première Vision : Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh

    Sans surprise, le duo néerlandais, qui a fait l’unanimité auprès des invités du festival, remporte le grand prix. Entre coupes maîtrisées, stylisme réussi, second degré subtil et engagement politique, le jeune label Botter – également finaliste du prix LVMH – mérite grandement ce prix.

     

    Prix Chloé et mention spéciale du jury mode : Marie-Ève Lecavalier

    La créatrice canadienne a proposé une collection réussie faisant la part belle à de sublimes pièces en cuir et aux imprimés psychédéliques utilisés avec parcimonie. Un ensemble de qualités qui a naturellement séduit le label français Chloé et lui a permis d’obtenir le prix spécial.

     

    Prix du public : Sarah Bruylant

    À mi-chemin entre une rêverie de Lewis Caroll et une œuvre surréaliste, la collection de Sarah Bruylant a séduit le public par son onirisme. Robes peintes à la main plus admirables que portables, les créations de la Belge rappelaient davantage la mode expérimentale que celle plus commerciale de ses cofinalistes.

     

    Prix Galeries Lafayette : Ester Manas

    L’année passée, ce prix revenait à Marine Serre qui a dévoilé, durant cette édition, le fruit de sa collaboration avec le grand magasin parisien. C'est la française Ester Manas qui lui succède, et remporte la dotation spéciale qui lui permettra de commercialiser à son tour (d'ici un an) sa collection Big Again au sein des Galeries Lafayette. Il faut dire qu’en choisissant de faire défiler des mannequins grandes tailles (42/44) au lieu des traditionnelles 34, la jeune diplômée de La Cambre a marqué les esprits. Sa collection en elle-même a sans doute été l’une des plus clivantes de cette 33e édition.

     

     

     

    Palmarès Accessoires

    Grand Prix du jury Accessoires de mode Swarovski : Kate Richard, Flora Fixy & Julia Dessirier

    Avec leurs bijoux auditifs H(earring) à l’esthétique radicale, le trio Kate Richard, Flora Fixy & Julia Dessirier a séduit à l’unanimité le jury de Christelle Kocher.

     

    Prix du public - Ville d'Hyères : Cécile Gray

    Architecte de formation, Cécile Gray a conçu des bijoux de corps légers et élégants en acier doré qui viennent se superposer aux vêtements.

     

     

    Palmarès Photo :

    Prix de la nature morte : Csilla Klenyánszki​

    Frôlant les frontières du non-sens, la performance saisie dans les clichés de Csilla Klenyánszki​ mêle posture chorégraphiée, montages acrobatiques d'objets (balais, chaises, verres) et aménagement d'intérieur.

     

    Prix du public : Sanna Lehto

    La photographe finlandaise Sanna Lehto est fascinée par les formes et les couleurs de la nature. sa série de photographies Morphologies (exposée en 2017 à la Gallery Kosminen) instaure un dialogue entre l’homme et l’environnement. 

     

    Grand Prix du jury : Eva O’Leary

    À mille lieues des images lisses et retouchées qui encouragent une certaine forme de beauté standardisée, Eva O’Leary capture, au contraire, le charme de la différence.

     

    Grand gagnant du prix American Vintage 2018: Sarah Mei Herman

    C’est dans l’intimité des relations familiales, amicales et amoureuses que Sarah Mei Herman puise son inspiration. La photographe néerlandaise présentait à Hyères des clichés lumineux et sensibles de jeunes filles rencontrées sur le campus de Xiamen en Chine. 

  • Pendant trois journées consécutives, journalistes, invités et locaux ont pu découvrir les créations des 30 talentueux finalistes de cette 33e édition du Festival d’Hyères dans ses trois catégories : mode, photographie et accessoires de mode. Présidés par trois personnalités, Haider Ackermann (mode), Bettina Reims (photographie) et Christelle Kocher (accessoires), les différents jurys composés notamment de l'actrice Tilda Swinton, du joaillier Elie Top et de la mannequin Saskia de Brauw, se sont ainsi prononcés, en plus des labels et du public.

     

    Palmarès Mode :

    Grand Prix du jury Première Vision : Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh

    Sans surprise, le duo néerlandais, qui a fait l’unanimité auprès des invités du festival, remporte le grand prix. Entre coupes maîtrisées, stylisme réussi, second degré subtil et engagement politique, le jeune label Botter – également finaliste du prix LVMH – mérite grandement ce prix.

     

    Prix Chloé et mention spéciale du jury mode : Marie-Ève Lecavalier

    La créatrice canadienne a proposé une collection réussie faisant la part belle à de sublimes pièces en cuir et aux imprimés psychédéliques utilisés avec parcimonie. Un ensemble de qualités qui a naturellement séduit le label français Chloé et lui a permis d’obtenir le prix spécial.

     

    Prix du public : Sarah Bruylant

    À mi-chemin entre une rêverie de Lewis Caroll et une œuvre surréaliste, la collection de Sarah Bruylant a séduit le public par son onirisme. Robes peintes à la main plus admirables que portables, les créations de la Belge rappelaient davantage la mode expérimentale que celle plus commerciale de ses cofinalistes.

     

    Prix Galeries Lafayette : Ester Manas

    L’année passée, ce prix revenait à Marine Serre qui a dévoilé, durant cette édition, le fruit de sa collaboration avec le grand magasin parisien. C'est la française Ester Manas qui lui succède, et remporte la dotation spéciale qui lui permettra de commercialiser à son tour (d'ici un an) sa collection Big Again au sein des Galeries Lafayette. Il faut dire qu’en choisissant de faire défiler des mannequins grandes tailles (42/44) au lieu des traditionnelles 34, la jeune diplômée de La Cambre a marqué les esprits. Sa collection en elle-même a sans doute été l’une des plus clivantes de cette 33e édition.

     

     

     

    Palmarès Accessoires

    Grand Prix du jury Accessoires de mode Swarovski : Kate Richard, Flora Fixy & Julia Dessirier

    Avec leurs bijoux auditifs H(earring) à l’esthétique radicale, le trio Kate Richard, Flora Fixy & Julia Dessirier a séduit à l’unanimité le jury de Christelle Kocher.

     

    Prix du public - Ville d'Hyères : Cécile Gray

    Architecte de formation, Cécile Gray a conçu des bijoux de corps légers et élégants en acier doré qui viennent se superposer aux vêtements.

     

     

    Palmarès Photo :

    Prix de la nature morte : Csilla Klenyánszki​

    Frôlant les frontières du non-sens, la performance saisie dans les clichés de Csilla Klenyánszki​ mêle posture chorégraphiée, montages acrobatiques d'objets (balais, chaises, verres) et aménagement d'intérieur.

     

    Prix du public : Sanna Lehto

    La photographe finlandaise Sanna Lehto est fascinée par les formes et les couleurs de la nature. sa série de photographies Morphologies (exposée en 2017 à la Gallery Kosminen) instaure un dialogue entre l’homme et l’environnement. 

     

    Grand Prix du jury : Eva O’Leary

    À mille lieues des images lisses et retouchées qui encouragent une certaine forme de beauté standardisée, Eva O’Leary capture, au contraire, le charme de la différence.

     

    Grand gagnant du prix American Vintage 2018: Sarah Mei Herman

    C’est dans l’intimité des relations familiales, amicales et amoureuses que Sarah Mei Herman puise son inspiration. La photographe néerlandaise présentait à Hyères des clichés lumineux et sensibles de jeunes filles rencontrées sur le campus de Xiamen en Chine. 

  • Pendant trois journées consécutives, journalistes, invités et locaux ont pu découvrir les créations des 30 talentueux finalistes de cette 33e édition du Festival d’Hyères dans ses trois catégories : mode, photographie et accessoires de mode. Présidés par trois personnalités, Haider Ackermann (mode), Bettina Reims (photographie) et Christelle Kocher (accessoires), les différents jurys composés notamment de l'actrice Tilda Swinton, du joaillier Elie Top et de la mannequin Saskia de Brauw, se sont ainsi prononcés, en plus des labels et du public.

     

    Palmarès Mode :

    Grand Prix du jury Première Vision : Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh

    Sans surprise, le duo néerlandais, qui a fait l’unanimité auprès des invités du festival, remporte le grand prix. Entre coupes maîtrisées, stylisme réussi, second degré subtil et engagement politique, le jeune label Botter – également finaliste du prix LVMH – mérite grandement ce prix.

     

    Prix Chloé et mention spéciale du jury mode : Marie-Ève Lecavalier

    La créatrice canadienne a proposé une collection réussie faisant la part belle à de sublimes pièces en cuir et aux imprimés psychédéliques utilisés avec parcimonie. Un ensemble de qualités qui a naturellement séduit le label français Chloé et lui a permis d’obtenir le prix spécial.

     

    Prix du public : Sarah Bruylant

    À mi-chemin entre une rêverie de Lewis Caroll et une œuvre surréaliste, la collection de Sarah Bruylant a séduit le public par son onirisme. Robes peintes à la main plus admirables que portables, les créations de la Belge rappelaient davantage la mode expérimentale que celle plus commerciale de ses cofinalistes.

     

    Prix Galeries Lafayette : Ester Manas

    L’année passée, ce prix revenait à Marine Serre qui a dévoilé, durant cette édition, le fruit de sa collaboration avec le grand magasin parisien. C'est la française Ester Manas qui lui succède, et remporte la dotation spéciale qui lui permettra de commercialiser à son tour (d'ici un an) sa collection Big Again au sein des Galeries Lafayette. Il faut dire qu’en choisissant de faire défiler des mannequins grandes tailles (42/44) au lieu des traditionnelles 34, la jeune diplômée de La Cambre a marqué les esprits. Sa collection en elle-même a sans doute été l’une des plus clivantes de cette 33e édition.

     

     

     

    Palmarès Accessoires

    Grand Prix du jury Accessoires de mode Swarovski : Kate Richard, Flora Fixy & Julia Dessirier

    Avec leurs bijoux auditifs H(earring) à l’esthétique radicale, le trio Kate Richard, Flora Fixy & Julia Dessirier a séduit à l’unanimité le jury de Christelle Kocher.

     

    Prix du public - Ville d'Hyères : Cécile Gray

    Architecte de formation, Cécile Gray a conçu des bijoux de corps légers et élégants en acier doré qui viennent se superposer aux vêtements.

     

     

    Palmarès Photo :

    Prix de la nature morte : Csilla Klenyánszki​

    Frôlant les frontières du non-sens, la performance saisie dans les clichés de Csilla Klenyánszki​ mêle posture chorégraphiée, montages acrobatiques d'objets (balais, chaises, verres) et aménagement d'intérieur.

     

    Prix du public : Sanna Lehto

    La photographe finlandaise Sanna Lehto est fascinée par les formes et les couleurs de la nature. sa série de photographies Morphologies (exposée en 2017 à la Gallery Kosminen) instaure un dialogue entre l’homme et l’environnement. 

     

    Grand Prix du jury : Eva O’Leary

    À mille lieues des images lisses et retouchées qui encouragent une certaine forme de beauté standardisée, Eva O’Leary capture, au contraire, le charme de la différence.

     

    Grand gagnant du prix American Vintage 2018: Sarah Mei Herman

    C’est dans l’intimité des relations familiales, amicales et amoureuses que Sarah Mei Herman puise son inspiration. La photographe néerlandaise présentait à Hyères des clichés lumineux et sensibles de jeunes filles rencontrées sur le campus de Xiamen en Chine. 

  • Pendant trois journées consécutives, journalistes, invités et locaux ont pu découvrir les créations des 30 talentueux finalistes de cette 33e édition du Festival d’Hyères dans ses trois catégories : mode, photographie et accessoires de mode. Présidés par trois personnalités, Haider Ackermann (mode), Bettina Reims (photographie) et Christelle Kocher (accessoires), les différents jurys composés notamment de l'actrice Tilda Swinton, du joaillier Elie Top et de la mannequin Saskia de Brauw, se sont ainsi prononcés, en plus des labels et du public.

     

    Palmarès Mode :

    Grand Prix du jury Première Vision : Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh

    Sans surprise, le duo néerlandais, qui a fait l’unanimité auprès des invités du festival, remporte le grand prix. Entre coupes maîtrisées, stylisme réussi, second degré subtil et engagement politique, le jeune label Botter – également finaliste du prix LVMH – mérite grandement ce prix.

     

    Prix Chloé et mention spéciale du jury mode : Marie-Ève Lecavalier

    La créatrice canadienne a proposé une collection réussie faisant la part belle à de sublimes pièces en cuir et aux imprimés psychédéliques utilisés avec parcimonie. Un ensemble de qualités qui a naturellement séduit le label français Chloé et lui a permis d’obtenir le prix spécial.

     

    Prix du public : Sarah Bruylant

    À mi-chemin entre une rêverie de Lewis Caroll et une œuvre surréaliste, la collection de Sarah Bruylant a séduit le public par son onirisme. Robes peintes à la main plus admirables que portables, les créations de la Belge rappelaient davantage la mode expérimentale que celle plus commerciale de ses cofinalistes.

     

    Prix Galeries Lafayette : Ester Manas

    L’année passée, ce prix revenait à Marine Serre qui a dévoilé, durant cette édition, le fruit de sa collaboration avec le grand magasin parisien. C'est la française Ester Manas qui lui succède, et remporte la dotation spéciale qui lui permettra de commercialiser à son tour (d'ici un an) sa collection Big Again au sein des Galeries Lafayette. Il faut dire qu’en choisissant de faire défiler des mannequins grandes tailles (42/44) au lieu des traditionnelles 34, la jeune diplômée de La Cambre a marqué les esprits. Sa collection en elle-même a sans doute été l’une des plus clivantes de cette 33e édition.

     

     

     

    Palmarès Accessoires

    Grand Prix du jury Accessoires de mode Swarovski : Kate Richard, Flora Fixy & Julia Dessirier

    Avec leurs bijoux auditifs H(earring) à l’esthétique radicale, le trio Kate Richard, Flora Fixy & Julia Dessirier a séduit à l’unanimité le jury de Christelle Kocher.

     

    Prix du public - Ville d'Hyères : Cécile Gray

    Architecte de formation, Cécile Gray a conçu des bijoux de corps légers et élégants en acier doré qui viennent se superposer aux vêtements.

     

     

    Palmarès Photo :

    Prix de la nature morte : Csilla Klenyánszki​

    Frôlant les frontières du non-sens, la performance saisie dans les clichés de Csilla Klenyánszki​ mêle posture chorégraphiée, montages acrobatiques d'objets (balais, chaises, verres) et aménagement d'intérieur.

     

    Prix du public : Sanna Lehto

    La photographe finlandaise Sanna Lehto est fascinée par les formes et les couleurs de la nature. sa série de photographies Morphologies (exposée en 2017 à la Gallery Kosminen) instaure un dialogue entre l’homme et l’environnement. 

     

    Grand Prix du jury : Eva O’Leary

    À mille lieues des images lisses et retouchées qui encouragent une certaine forme de beauté standardisée, Eva O’Leary capture, au contraire, le charme de la différence.

     

    Grand gagnant du prix American Vintage 2018: Sarah Mei Herman

    C’est dans l’intimité des relations familiales, amicales et amoureuses que Sarah Mei Herman puise son inspiration. La photographe néerlandaise présentait à Hyères des clichés lumineux et sensibles de jeunes filles rencontrées sur le campus de Xiamen en Chine. 

  • Pendant trois journées consécutives, journalistes, invités et locaux ont pu découvrir les créations des 30 talentueux finalistes de cette 33e édition du Festival d’Hyères dans ses trois catégories : mode, photographie et accessoires de mode. Présidés par trois personnalités, Haider Ackermann (mode), Bettina Reims (photographie) et Christelle Kocher (accessoires), les différents jurys composés notamment de l'actrice Tilda Swinton, du joaillier Elie Top et de la mannequin Saskia de Brauw, se sont ainsi prononcés, en plus des labels et du public.

     

    Palmarès Mode :

    Grand Prix du jury Première Vision : Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh

    Sans surprise, le duo néerlandais, qui a fait l’unanimité auprès des invités du festival, remporte le grand prix. Entre coupes maîtrisées, stylisme réussi, second degré subtil et engagement politique, le jeune label Botter – également finaliste du prix LVMH – mérite grandement ce prix.

     

    Prix Chloé et mention spéciale du jury mode : Marie-Ève Lecavalier

    La créatrice canadienne a proposé une collection réussie faisant la part belle à de sublimes pièces en cuir et aux imprimés psychédéliques utilisés avec parcimonie. Un ensemble de qualités qui a naturellement séduit le label français Chloé et lui a permis d’obtenir le prix spécial.

     

    Prix du public : Sarah Bruylant

    À mi-chemin entre une rêverie de Lewis Caroll et une œuvre surréaliste, la collection de Sarah Bruylant a séduit le public par son onirisme. Robes peintes à la main plus admirables que portables, les créations de la Belge rappelaient davantage la mode expérimentale que celle plus commerciale de ses cofinalistes.

     

    Prix Galeries Lafayette : Ester Manas

    L’année passée, ce prix revenait à Marine Serre qui a dévoilé, durant cette édition, le fruit de sa collaboration avec le grand magasin parisien. C'est la française Ester Manas qui lui succède, et remporte la dotation spéciale qui lui permettra de commercialiser à son tour (d'ici un an) sa collection Big Again au sein des Galeries Lafayette. Il faut dire qu’en choisissant de faire défiler des mannequins grandes tailles (42/44) au lieu des traditionnelles 34, la jeune diplômée de La Cambre a marqué les esprits. Sa collection en elle-même a sans doute été l’une des plus clivantes de cette 33e édition.

     

     

     

    Palmarès Accessoires

    Grand Prix du jury Accessoires de mode Swarovski : Kate Richard, Flora Fixy & Julia Dessirier

    Avec leurs bijoux auditifs H(earring) à l’esthétique radicale, le trio Kate Richard, Flora Fixy & Julia Dessirier a séduit à l’unanimité le jury de Christelle Kocher.

     

    Prix du public - Ville d'Hyères : Cécile Gray

    Architecte de formation, Cécile Gray a conçu des bijoux de corps légers et élégants en acier doré qui viennent se superposer aux vêtements.

     

     

    Palmarès Photo :

    Prix de la nature morte : Csilla Klenyánszki​

    Frôlant les frontières du non-sens, la performance saisie dans les clichés de Csilla Klenyánszki​ mêle posture chorégraphiée, montages acrobatiques d'objets (balais, chaises, verres) et aménagement d'intérieur.

     

    Prix du public : Sanna Lehto

    La photographe finlandaise Sanna Lehto est fascinée par les formes et les couleurs de la nature. sa série de photographies Morphologies (exposée en 2017 à la Gallery Kosminen) instaure un dialogue entre l’homme et l’environnement. 

     

    Grand Prix du jury : Eva O’Leary

    À mille lieues des images lisses et retouchées qui encouragent une certaine forme de beauté standardisée, Eva O’Leary capture, au contraire, le charme de la différence.

     

    Grand gagnant du prix American Vintage 2018: Sarah Mei Herman

    C’est dans l’intimité des relations familiales, amicales et amoureuses que Sarah Mei Herman puise son inspiration. La photographe néerlandaise présentait à Hyères des clichés lumineux et sensibles de jeunes filles rencontrées sur le campus de Xiamen en Chine. 

  • Pendant trois journées consécutives, journalistes, invités et locaux ont pu découvrir les créations des 30 talentueux finalistes de cette 33e édition du Festival d’Hyères dans ses trois catégories : mode, photographie et accessoires de mode. Présidés par trois personnalités, Haider Ackermann (mode), Bettina Reims (photographie) et Christelle Kocher (accessoires), les différents jurys composés notamment de l'actrice Tilda Swinton, du joaillier Elie Top et de la mannequin Saskia de Brauw, se sont ainsi prononcés, en plus des labels et du public.

     

    Palmarès Mode :

    Grand Prix du jury Première Vision : Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh

    Sans surprise, le duo néerlandais, qui a fait l’unanimité auprès des invités du festival, remporte le grand prix. Entre coupes maîtrisées, stylisme réussi, second degré subtil et engagement politique, le jeune label Botter – également finaliste du prix LVMH – mérite grandement ce prix.

     

    Prix Chloé et mention spéciale du jury mode : Marie-Ève Lecavalier

    La créatrice canadienne a proposé une collection réussie faisant la part belle à de sublimes pièces en cuir et aux imprimés psychédéliques utilisés avec parcimonie. Un ensemble de qualités qui a naturellement séduit le label français Chloé et lui a permis d’obtenir le prix spécial.

     

    Prix du public : Sarah Bruylant

    À mi-chemin entre une rêverie de Lewis Caroll et une œuvre surréaliste, la collection de Sarah Bruylant a séduit le public par son onirisme. Robes peintes à la main plus admirables que portables, les créations de la Belge rappelaient davantage la mode expérimentale que celle plus commerciale de ses cofinalistes.

     

    Prix Galeries Lafayette : Ester Manas

    L’année passée, ce prix revenait à Marine Serre qui a dévoilé, durant cette édition, le fruit de sa collaboration avec le grand magasin parisien. C'est la française Ester Manas qui lui succède, et remporte la dotation spéciale qui lui permettra de commercialiser à son tour (d'ici un an) sa collection Big Again au sein des Galeries Lafayette. Il faut dire qu’en choisissant de faire défiler des mannequins grandes tailles (42/44) au lieu des traditionnelles 34, la jeune diplômée de La Cambre a marqué les esprits. Sa collection en elle-même a sans doute été l’une des plus clivantes de cette 33e édition.

     

     

     

    Palmarès Accessoires

    Grand Prix du jury Accessoires de mode Swarovski : Kate Richard, Flora Fixy & Julia Dessirier

    Avec leurs bijoux auditifs H(earring) à l’esthétique radicale, le trio Kate Richard, Flora Fixy & Julia Dessirier a séduit à l’unanimité le jury de Christelle Kocher.

     

    Prix du public - Ville d'Hyères : Cécile Gray

    Architecte de formation, Cécile Gray a conçu des bijoux de corps légers et élégants en acier doré qui viennent se superposer aux vêtements.

     

     

    Palmarès Photo :

    Prix de la nature morte : Csilla Klenyánszki​

    Frôlant les frontières du non-sens, la performance saisie dans les clichés de Csilla Klenyánszki​ mêle posture chorégraphiée, montages acrobatiques d'objets (balais, chaises, verres) et aménagement d'intérieur.

     

    Prix du public : Sanna Lehto

    La photographe finlandaise Sanna Lehto est fascinée par les formes et les couleurs de la nature. sa série de photographies Morphologies (exposée en 2017 à la Gallery Kosminen) instaure un dialogue entre l’homme et l’environnement. 

     

    Grand Prix du jury : Eva O’Leary

    À mille lieues des images lisses et retouchées qui encouragent une certaine forme de beauté standardisée, Eva O’Leary capture, au contraire, le charme de la différence.

     

    Grand gagnant du prix American Vintage 2018: Sarah Mei Herman

    C’est dans l’intimité des relations familiales, amicales et amoureuses que Sarah Mei Herman puise son inspiration. La photographe néerlandaise présentait à Hyères des clichés lumineux et sensibles de jeunes filles rencontrées sur le campus de Xiamen en Chine. 

  • Pendant trois journées consécutives, journalistes, invités et locaux ont pu découvrir les créations des 30 talentueux finalistes de cette 33e édition du Festival d’Hyères dans ses trois catégories : mode, photographie et accessoires de mode. Présidés par trois personnalités, Haider Ackermann (mode), Bettina Reims (photographie) et Christelle Kocher (accessoires), les différents jurys composés notamment de l'actrice Tilda Swinton, du joaillier Elie Top et de la mannequin Saskia de Brauw, se sont ainsi prononcés, en plus des labels et du public.

     

    Palmarès Mode :

    Grand Prix du jury Première Vision : Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh

    Sans surprise, le duo néerlandais, qui a fait l’unanimité auprès des invités du festival, remporte le grand prix. Entre coupes maîtrisées, stylisme réussi, second degré subtil et engagement politique, le jeune label Botter – également finaliste du prix LVMH – mérite grandement ce prix.

     

    Prix Chloé et mention spéciale du jury mode : Marie-Ève Lecavalier

    La créatrice canadienne a proposé une collection réussie faisant la part belle à de sublimes pièces en cuir et aux imprimés psychédéliques utilisés avec parcimonie. Un ensemble de qualités qui a naturellement séduit le label français Chloé et lui a permis d’obtenir le prix spécial.

     

    Prix du public : Sarah Bruylant

    À mi-chemin entre une rêverie de Lewis Caroll et une œuvre surréaliste, la collection de Sarah Bruylant a séduit le public par son onirisme. Robes peintes à la main plus admirables que portables, les créations de la Belge rappelaient davantage la mode expérimentale que celle plus commerciale de ses cofinalistes.

     

    Prix Galeries Lafayette : Ester Manas

    L’année passée, ce prix revenait à Marine Serre qui a dévoilé, durant cette édition, le fruit de sa collaboration avec le grand magasin parisien. C'est la française Ester Manas qui lui succède, et remporte la dotation spéciale qui lui permettra de commercialiser à son tour (d'ici un an) sa collection Big Again au sein des Galeries Lafayette. Il faut dire qu’en choisissant de faire défiler des mannequins grandes tailles (42/44) au lieu des traditionnelles 34, la jeune diplômée de La Cambre a marqué les esprits. Sa collection en elle-même a sans doute été l’une des plus clivantes de cette 33e édition.

     

     

     

    Palmarès Accessoires

    Grand Prix du jury Accessoires de mode Swarovski : Kate Richard, Flora Fixy & Julia Dessirier

    Avec leurs bijoux auditifs H(earring) à l’esthétique radicale, le trio Kate Richard, Flora Fixy & Julia Dessirier a séduit à l’unanimité le jury de Christelle Kocher.

     

    Prix du public - Ville d'Hyères : Cécile Gray

    Architecte de formation, Cécile Gray a conçu des bijoux de corps légers et élégants en acier doré qui viennent se superposer aux vêtements.

     

     

    Palmarès Photo :

    Prix de la nature morte : Csilla Klenyánszki​

    Frôlant les frontières du non-sens, la performance saisie dans les clichés de Csilla Klenyánszki​ mêle posture chorégraphiée, montages acrobatiques d'objets (balais, chaises, verres) et aménagement d'intérieur.

     

    Prix du public : Sanna Lehto

    La photographe finlandaise Sanna Lehto est fascinée par les formes et les couleurs de la nature. sa série de photographies Morphologies (exposée en 2017 à la Gallery Kosminen) instaure un dialogue entre l’homme et l’environnement. 

     

    Grand Prix du jury : Eva O’Leary

    À mille lieues des images lisses et retouchées qui encouragent une certaine forme de beauté standardisée, Eva O’Leary capture, au contraire, le charme de la différence.

     

    Grand gagnant du prix American Vintage 2018: Sarah Mei Herman

    C’est dans l’intimité des relations familiales, amicales et amoureuses que Sarah Mei Herman puise son inspiration. La photographe néerlandaise présentait à Hyères des clichés lumineux et sensibles de jeunes filles rencontrées sur le campus de Xiamen en Chine. 

  • Pendant trois journées consécutives, journalistes, invités et locaux ont pu découvrir les créations des 30 talentueux finalistes de cette 33e édition du Festival d’Hyères dans ses trois catégories : mode, photographie et accessoires de mode. Présidés par trois personnalités, Haider Ackermann (mode), Bettina Reims (photographie) et Christelle Kocher (accessoires), les différents jurys composés notamment de l'actrice Tilda Swinton, du joaillier Elie Top et de la mannequin Saskia de Brauw, se sont ainsi prononcés, en plus des labels et du public.

     

    Palmarès Mode :

    Grand Prix du jury Première Vision : Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh

    Sans surprise, le duo néerlandais, qui a fait l’unanimité auprès des invités du festival, remporte le grand prix. Entre coupes maîtrisées, stylisme réussi, second degré subtil et engagement politique, le jeune label Botter – également finaliste du prix LVMH – mérite grandement ce prix.

     

    Prix Chloé et mention spéciale du jury mode : Marie-Ève Lecavalier

    La créatrice canadienne a proposé une collection réussie faisant la part belle à de sublimes pièces en cuir et aux imprimés psychédéliques utilisés avec parcimonie. Un ensemble de qualités qui a naturellement séduit le label français Chloé et lui a permis d’obtenir le prix spécial.

     

    Prix du public : Sarah Bruylant

    À mi-chemin entre une rêverie de Lewis Caroll et une œuvre surréaliste, la collection de Sarah Bruylant a séduit le public par son onirisme. Robes peintes à la main plus admirables que portables, les créations de la Belge rappelaient davantage la mode expérimentale que celle plus commerciale de ses cofinalistes.

     

    Prix Galeries Lafayette : Ester Manas

    L’année passée, ce prix revenait à Marine Serre qui a dévoilé, durant cette édition, le fruit de sa collaboration avec le grand magasin parisien. C'est la française Ester Manas qui lui succède, et remporte la dotation spéciale qui lui permettra de commercialiser à son tour (d'ici un an) sa collection Big Again au sein des Galeries Lafayette. Il faut dire qu’en choisissant de faire défiler des mannequins grandes tailles (42/44) au lieu des traditionnelles 34, la jeune diplômée de La Cambre a marqué les esprits. Sa collection en elle-même a sans doute été l’une des plus clivantes de cette 33e édition.

     

     

     

    Palmarès Accessoires

    Grand Prix du jury Accessoires de mode Swarovski : Kate Richard, Flora Fixy & Julia Dessirier

    Avec leurs bijoux auditifs H(earring) à l’esthétique radicale, le trio Kate Richard, Flora Fixy & Julia Dessirier a séduit à l’unanimité le jury de Christelle Kocher.

     

    Prix du public - Ville d'Hyères : Cécile Gray

    Architecte de formation, Cécile Gray a conçu des bijoux de corps légers et élégants en acier doré qui viennent se superposer aux vêtements.

     

     

    Palmarès Photo :

    Prix de la nature morte : Csilla Klenyánszki​

    Frôlant les frontières du non-sens, la performance saisie dans les clichés de Csilla Klenyánszki​ mêle posture chorégraphiée, montages acrobatiques d'objets (balais, chaises, verres) et aménagement d'intérieur.

     

    Prix du public : Sanna Lehto

    La photographe finlandaise Sanna Lehto est fascinée par les formes et les couleurs de la nature. sa série de photographies Morphologies (exposée en 2017 à la Gallery Kosminen) instaure un dialogue entre l’homme et l’environnement. 

     

    Grand Prix du jury : Eva O’Leary

    À mille lieues des images lisses et retouchées qui encouragent une certaine forme de beauté standardisée, Eva O’Leary capture, au contraire, le charme de la différence.

     

    Grand gagnant du prix American Vintage 2018: Sarah Mei Herman

    C’est dans l’intimité des relations familiales, amicales et amoureuses que Sarah Mei Herman puise son inspiration. La photographe néerlandaise présentait à Hyères des clichés lumineux et sensibles de jeunes filles rencontrées sur le campus de Xiamen en Chine. 

NuméroNews