17 Mai

Matthew M. Williams (du label Alyx) et Nick Knight collaborent avec Nike

 

Après Riccardo Tisci, NikeLab fait appel au créateur Matthew M.Williams, fondateur du label underground Alyx ainsi qu'au photographe anglais Nick Knight.

Par La rédaction

1/9
  •  

    Après Riccardo Tisci pour une collection inspirée du basketball et le label ACG spécialisé dans les vêtements destinés aux climats extrêmes, NikeLab a demandé au créateur américain Matthew M. Williams, fondateur du label Alyx qui mêle underground et streetwear notamment grâce à des proportions exagérées et des influences punk et rock, de repenser les vêtements d'entraînement.

     

    À partir des modèles Nike A.A.E. (Advanced Apparel Exploration), une ligne qui s’appuie sur la conception par ordinateur et l’analyse de données ( zones de transpirations, de chaleur) pour proposer des vêtements ultra techniques, Matthew M. Williams a élaboré une collection qui allie fonctionnalité et esthétique en retravaillant les couleurs mais également des détails comme les finitions ou les longueurs.  

     

    Et pour mettre en image cette collection, la première du genre pour Nike, le label américain et le créateur ont fait appel au photographe anglais Nick Knight (Matthew M. Williams fut son directeur de la création) célèbre pour ses clichés punk-sophistiqués et surréalistes. Déconstruite, reconstruite, en couleur ou en noir et blanc et utilisant différents effets sur les photos Nick Knight signe une campagne où transparait mouvement et énergie.

  •  

    Après Riccardo Tisci pour une collection inspirée du basketball et le label ACG spécialisé dans les vêtements destinés aux climats extrêmes, NikeLab a demandé au créateur américain Matthew M. Williams, fondateur du label Alyx qui mêle underground et streetwear notamment grâce à des proportions exagérées et des influences punk et rock, de repenser les vêtements d'entraînement.

     

    À partir des modèles Nike A.A.E. (Advanced Apparel Exploration), une ligne qui s’appuie sur la conception par ordinateur et l’analyse de données ( zones de transpirations, de chaleur) pour proposer des vêtements ultra techniques, Matthew M. Williams a élaboré une collection qui allie fonctionnalité et esthétique en retravaillant les couleurs mais également des détails comme les finitions ou les longueurs.  

     

    Et pour mettre en image cette collection, la première du genre pour Nike, le label américain et le créateur ont fait appel au photographe anglais Nick Knight (Matthew M. Williams fut son directeur de la création) célèbre pour ses clichés punk-sophistiqués et surréalistes. Déconstruite, reconstruite, en couleur ou en noir et blanc et utilisant différents effets sur les photos Nick Knight signe une campagne où transparait mouvement et énergie.

  •  

    Après Riccardo Tisci pour une collection inspirée du basketball et le label ACG spécialisé dans les vêtements destinés aux climats extrêmes, NikeLab a demandé au créateur américain Matthew M. Williams, fondateur du label Alyx qui mêle underground et streetwear notamment grâce à des proportions exagérées et des influences punk et rock, de repenser les vêtements d'entraînement.

     

    À partir des modèles Nike A.A.E. (Advanced Apparel Exploration), une ligne qui s’appuie sur la conception par ordinateur et l’analyse de données ( zones de transpirations, de chaleur) pour proposer des vêtements ultra techniques, Matthew M. Williams a élaboré une collection qui allie fonctionnalité et esthétique en retravaillant les couleurs mais également des détails comme les finitions ou les longueurs.  

     

    Et pour mettre en image cette collection, la première du genre pour Nike, le label américain et le créateur ont fait appel au photographe anglais Nick Knight (Matthew M. Williams fut son directeur de la création) célèbre pour ses clichés punk-sophistiqués et surréalistes. Déconstruite, reconstruite, en couleur ou en noir et blanc et utilisant différents effets sur les photos Nick Knight signe une campagne où transparait mouvement et énergie.

  •  

    Après Riccardo Tisci pour une collection inspirée du basketball et le label ACG spécialisé dans les vêtements destinés aux climats extrêmes, NikeLab a demandé au créateur américain Matthew M. Williams, fondateur du label Alyx qui mêle underground et streetwear notamment grâce à des proportions exagérées et des influences punk et rock, de repenser les vêtements d'entraînement.

     

    À partir des modèles Nike A.A.E. (Advanced Apparel Exploration), une ligne qui s’appuie sur la conception par ordinateur et l’analyse de données ( zones de transpirations, de chaleur) pour proposer des vêtements ultra techniques, Matthew M. Williams a élaboré une collection qui allie fonctionnalité et esthétique en retravaillant les couleurs mais également des détails comme les finitions ou les longueurs.  

     

    Et pour mettre en image cette collection, la première du genre pour Nike, le label américain et le créateur ont fait appel au photographe anglais Nick Knight (Matthew M. Williams fut son directeur de la création) célèbre pour ses clichés punk-sophistiqués et surréalistes. Déconstruite, reconstruite, en couleur ou en noir et blanc et utilisant différents effets sur les photos Nick Knight signe une campagne où transparait mouvement et énergie.

  •  

    Après Riccardo Tisci pour une collection inspirée du basketball et le label ACG spécialisé dans les vêtements destinés aux climats extrêmes, NikeLab a demandé au créateur américain Matthew M. Williams, fondateur du label Alyx qui mêle underground et streetwear notamment grâce à des proportions exagérées et des influences punk et rock, de repenser les vêtements d'entraînement.

     

    À partir des modèles Nike A.A.E. (Advanced Apparel Exploration), une ligne qui s’appuie sur la conception par ordinateur et l’analyse de données ( zones de transpirations, de chaleur) pour proposer des vêtements ultra techniques, Matthew M. Williams a élaboré une collection qui allie fonctionnalité et esthétique en retravaillant les couleurs mais également des détails comme les finitions ou les longueurs.  

     

    Et pour mettre en image cette collection, la première du genre pour Nike, le label américain et le créateur ont fait appel au photographe anglais Nick Knight (Matthew M. Williams fut son directeur de la création) célèbre pour ses clichés punk-sophistiqués et surréalistes. Déconstruite, reconstruite, en couleur ou en noir et blanc et utilisant différents effets sur les photos Nick Knight signe une campagne où transparait mouvement et énergie.

  •  

    Après Riccardo Tisci pour une collection inspirée du basketball et le label ACG spécialisé dans les vêtements destinés aux climats extrêmes, NikeLab a demandé au créateur américain Matthew M. Williams, fondateur du label Alyx qui mêle underground et streetwear notamment grâce à des proportions exagérées et des influences punk et rock, de repenser les vêtements d'entraînement.

     

    À partir des modèles Nike A.A.E. (Advanced Apparel Exploration), une ligne qui s’appuie sur la conception par ordinateur et l’analyse de données ( zones de transpirations, de chaleur) pour proposer des vêtements ultra techniques, Matthew M. Williams a élaboré une collection qui allie fonctionnalité et esthétique en retravaillant les couleurs mais également des détails comme les finitions ou les longueurs.  

     

    Et pour mettre en image cette collection, la première du genre pour Nike, le label américain et le créateur ont fait appel au photographe anglais Nick Knight (Matthew M. Williams fut son directeur de la création) célèbre pour ses clichés punk-sophistiqués et surréalistes. Déconstruite, reconstruite, en couleur ou en noir et blanc et utilisant différents effets sur les photos Nick Knight signe une campagne où transparait mouvement et énergie.

  •  

    Après Riccardo Tisci pour une collection inspirée du basketball et le label ACG spécialisé dans les vêtements destinés aux climats extrêmes, NikeLab a demandé au créateur américain Matthew M. Williams, fondateur du label Alyx qui mêle underground et streetwear notamment grâce à des proportions exagérées et des influences punk et rock, de repenser les vêtements d'entraînement.

     

    À partir des modèles Nike A.A.E. (Advanced Apparel Exploration), une ligne qui s’appuie sur la conception par ordinateur et l’analyse de données ( zones de transpirations, de chaleur) pour proposer des vêtements ultra techniques, Matthew M. Williams a élaboré une collection qui allie fonctionnalité et esthétique en retravaillant les couleurs mais également des détails comme les finitions ou les longueurs.  

     

    Et pour mettre en image cette collection, la première du genre pour Nike, le label américain et le créateur ont fait appel au photographe anglais Nick Knight (Matthew M. Williams fut son directeur de la création) célèbre pour ses clichés punk-sophistiqués et surréalistes. Déconstruite, reconstruite, en couleur ou en noir et blanc et utilisant différents effets sur les photos Nick Knight signe une campagne où transparait mouvement et énergie.

  •  

    Après Riccardo Tisci pour une collection inspirée du basketball et le label ACG spécialisé dans les vêtements destinés aux climats extrêmes, NikeLab a demandé au créateur américain Matthew M. Williams, fondateur du label Alyx qui mêle underground et streetwear notamment grâce à des proportions exagérées et des influences punk et rock, de repenser les vêtements d'entraînement.

     

    À partir des modèles Nike A.A.E. (Advanced Apparel Exploration), une ligne qui s’appuie sur la conception par ordinateur et l’analyse de données ( zones de transpirations, de chaleur) pour proposer des vêtements ultra techniques, Matthew M. Williams a élaboré une collection qui allie fonctionnalité et esthétique en retravaillant les couleurs mais également des détails comme les finitions ou les longueurs.  

     

    Et pour mettre en image cette collection, la première du genre pour Nike, le label américain et le créateur ont fait appel au photographe anglais Nick Knight (Matthew M. Williams fut son directeur de la création) célèbre pour ses clichés punk-sophistiqués et surréalistes. Déconstruite, reconstruite, en couleur ou en noir et blanc et utilisant différents effets sur les photos Nick Knight signe une campagne où transparait mouvement et énergie.

  •  

    Après Riccardo Tisci pour une collection inspirée du basketball et le label ACG spécialisé dans les vêtements destinés aux climats extrêmes, NikeLab a demandé au créateur américain Matthew M. Williams, fondateur du label Alyx qui mêle underground et streetwear notamment grâce à des proportions exagérées et des influences punk et rock, de repenser les vêtements d'entraînement.

     

    À partir des modèles Nike A.A.E. (Advanced Apparel Exploration), une ligne qui s’appuie sur la conception par ordinateur et l’analyse de données ( zones de transpirations, de chaleur) pour proposer des vêtements ultra techniques, Matthew M. Williams a élaboré une collection qui allie fonctionnalité et esthétique en retravaillant les couleurs mais également des détails comme les finitions ou les longueurs.  

     

    Et pour mettre en image cette collection, la première du genre pour Nike, le label américain et le créateur ont fait appel au photographe anglais Nick Knight (Matthew M. Williams fut son directeur de la création) célèbre pour ses clichés punk-sophistiqués et surréalistes. Déconstruite, reconstruite, en couleur ou en noir et blanc et utilisant différents effets sur les photos Nick Knight signe une campagne où transparait mouvement et énergie.

NuméroNews