Pornos gays, tueur en série, amour perdu… Vanessa Paradis surprend par un jeu d'actrice inattendu dans le film de Yann Gonzalez, Un couteau dans le cœur, drame-thriller onirique mêlant horreur et érotisme. Productrice de pornos gays blessée après avoir été quittée par sa monteuse et compagne jouée par Kate Moran, l'héroïne est ensuite traquée par un mystérieux meurtrier masqué. Rendant hommage au cinéma porno chic des années 70, le film prend également les allures d'un slasher movie (film d'horreur avec un meurtrier masqué tuant à l'arme blanche), sublimé par une bande originale composée par Anthony Gonzalez et Nicolas Fromageau (du groupe M83).

 

L'association entre le réalisateur expérimental et l'actrice mainstream détone. Habituée aux comédies romantiques quelconques, Vanessa Paradis se dévoile dans Un couteau dans le cœur et révèle une toute nouvelle facette de sa carrière, dans un rôle bien plus complexe et sombre que ses précédents. Quant à Yann Gonzalez, coutumier des courts-métrages arty à la distribution prometteuse (Les Îles, Land of my dreams), il aborde, avec son nouveau film, une thématique et une esthétique plus accessibles pour le grand public.

 

Concourant cette année pour la Palme d'or à Cannes, Un couteau dans le cœur est le deuxième long-métrage du réalisateur français, après Les Rencontres d'après minuit, déjà remarqué au célèbre festival en 2013 lors de la Semaine de la critique. Le film est également en compétition pour la Palm Queer, récompense LGBT décernée au cours du festival cannois pour les films traitant des thématiques altersexuelles.

 

 

Après sa projection sur la Croisette, Un couteau dans le cœur sortira en salle le 27 juin.