La bande-annonce vient d’être dévoilée et Lovecraft Country promet d’être explosive. Par le biais du personnage Atticus Freeman (Jonathan Majors), accompagné de son amie Letitia (Jumee Smolett-Bell) et de son oncle George (Courtney B. Vance), la série dévoile une aventure extraordinaire à travers l’Amérique ségrégationniste des année 50. À la recherche de son père disparu (interprété Michael Kennet Williams), le personnage principal et son entourage doivent survire aux terreurs racistes des États qu’ils traversent ainsi qu’à des monstres terrifiants.

 

Digne des nouvelles chimériques d’Howard Phillips Lovecraft, la série est un brûlot politique fantastique comme Jordan Peele sait si bien les faire. Déjà dans son premier film Get Out, les questions raciales d’une Amérique post-ségrégationniste servaient de toile de fond à un penchant surnaturel étonnant. En collaboration avec J.J Abrams, que l’on connaît pour ses séries à succès Lost et Westworld, ainsi que plusieurs volets de la saga Star Wars, le duo promet de livrer un travail complexe, entremêlant délicieusement les genres. À mi-chemin entre le road-movie et l’horreur, avec des monstres dignes du Démogorgon de Stranger Things, le récit s’annonce particulièrement haletant.

 

À l’instar de la série Star Wars The Mandalorian, les épisodes de Lovecraft Country sont signés par plusieurs réalisateurs : le Franco-algérien Yann Demange (Undercover – Une histoire vraie), David Knoller (Big Love) et Daniel Sackheim (Dr House, The Walking Dead, Games of Thrones).

 

Lovecraft Country. Disponible en août sur OCS.