Numero

Qui sont les lauréats du 22e Prix Picto pour la photographie de mode ?

Photographie

Ce mardi 13 octobre dans la cour d'honneur du Palais Galliera, la fondation Picto annonçait les trois lauréats de la 22e édition de son prix pour la photographie de mode. L'occasion de découvrir trois talents prometteurs, mais également quelques nouvelles collaborations réjouissantes.

  • © Chiron Duong

  • © Chiron Duong

  • © Chiron Duong

  • © Chiron Duong

  • © Chiron Duong

  • © Gabriel Dia

  • © Gabriel Dia

  • © Gabriel Dia

  • © Gabriel Dia

  • © Lucie Khahoutian

  • © Lucie Khahoutian

  • © Lucie Khahoutian

  • © Lucie Khahoutian

.

1/13

Sofia et Mauro, Charlotte Abramow, Laurent Henrion ou encore Adeline Care… autant de talents dénichés au fil des années par le prix Picto. Depuis 1998, cette distinction française remise par la fondation du laboratoire photo éponyme récompense des jeunes talents de la photographie de mode du monde entier. Décerné initialement à un seul photographe par an, le prix s’est enrichi de deux prix supplémentaires dès 2014, dévoilant chaque édition trois nouveaux lauréats. Hier soir, c’est dans la cour d’honneur pavée du Palais Galliera, rouvert il y a quelques semaines après deux ans de travaux, que le prix Picto annonçait les résultats de sa 22e édition. Présidé par la grande photographe de mode Sarah Moon, actuellement à l'affiche d'une exposition personnelle au musée d'Art moderne de la Ville de Paris, le jury a dû piocher cette année parmi un ensemble de 26 talents.

 


C’est au Vietnamien Chiron Duong qu’est revenu le premier prix. Âgé de seulement 24 ans, le jeune homme à la fois architecte et photographe s’inspire des cultures traditionnelles de son propre pays mais aussi d’autres pays asiatiques, qu’il découvre à travers ses nombreuses rencontres et ses recherches. Mystérieux voire fantasmagoriques, ses clichés hauts en couleur mêlent vêtements, nature et fleurs grâce à son utilisation habile du flou et sa création de lumières presque surnaturelles. Comme chaque année, Picto produira la conception d’une exposition personnelle du photographe à hauteur de 2000€ tandis que le groupe de publicité urbaine JCDecaux lui offrira une campagne d’affichage à Paris. Fruit d’un partenariat avec le fabricant d’appareils photo Leica, le lauréat remportera également pour la première fois cette année un modèle professionnel fourni par la marque.

© Gabriel Dia, nouveau lauréat de la Dotation Filippo Roversi.

© Lucie Khahoutian, première lauréate de la Dotation 19M de la photographie des Métiers d’art.

La 22e édition du Prix Picto se distingue également par la première participation de 19M, bâtiment investi par Chanel dans le nord-est de Paris afin d’accueillir onze maisons de métiers d’art et de mode dont l'inauguration officielle est prévue pour juillet 2021. Pour ce partenariat inédit, un prix “Dotation 19M de la photographie des Métiers d’art” est créé afin d’inviter un jeune talent à collaborer avec l’une des maisons de ce nouveau pôle. Après un riche échange avec le jury, le choix de ce deuxième lauréat s’est finalement porté sur l’artiste Lucie Khahoutian, membre du collectif Live Wild basé à Paris. Aska Yamashita, directrice artistique de l'atelier de broderie Montex au sein de 19M, note le caractère à la fois plastique et mode de son travail : “Toute sa première série faite de photomontages et de collages pourrait presque s’apparenter au travail textile de notre maison. Je pense qu’elle peut avoir un regard très intéressant sur les brodeurs et tous nos ateliers des métiers d’art.” Dès 2021, la jeune femme se rendra donc au sein des ateliers de 19M et répondra à la commande photographique de l’une des maisons des métiers d'art de Chanel.

 

Enfin, la cérémonie a pu compter sur la présence du célèbre photographe de mode italien Paolo Roversi, invité à remettre le troisième prix. Baptisé “Dotation Filippo Roversi”, celui-ci se rattache à l’atelier de tirage argentique en noir et blanc créé par Picto et le photographe, en l’honneur de son propre fils. Le photographe d’origine sénégalaise Gabriel Dia en est l’heureux bénéficiaire, remarqué pour ses portraits et autoportraits explorant aussi bien son passé et son histoire familiale que ses émotions refoulées, à travers un remarquable travail du grain, des couleurs et de la matière à l’image. Récompensé pour son audace technique, l’artiste sera invité à travailler pendant une journée avec Paolo Roversi, dont il recevra un tirage original ainsi que 1000€ d’aide à la réalisation par Picto. Pour la quatrième année consécutive, chacun de ces trois lauréats verra certains de ses tirages rejoindre la prestigieuse collection du Palais Galliera.

Lire aussi

loading loading