Advertising
64

Paris Photo fait son show à Los Angeles

 

La célèbre foire parisienne dédiée à la photographie prend ses quartiers à Hollywood du 1 au 3 mai.

64

Du 1er au 3 mai se tient dans les studios de la Paramount l’édition américaine de la célèbre foire de photographie parisienne Paris Photo. En trois questions, son directeur Christoph Wiesner nous révèle les surprises de sa programmation.

 

Numéro : D’où est venue l’idée de monter une édition de Paris Photo à Los Angeles?

 

Christoph Wiesner : La foire Paris Photo est aujourd’hui reconnue internationalement. À Los Angeles, il n’existait aucune foire de cette envergure. Le dynamisme de cette ville, dont l’activité artistique ne cesse de se développer, a suscité le désir d’y implanter une édition de Paris Photo.

 

La programmation est-elle différente de celle de la foire parisienne ?

 

À Los Angeles, nous devons faire la part belle à la création contemporaine, plus encore qu’à Paris, où la partie historique est très importante. Nous avons dédié un espace spécifique aux jeunes galeries. Chaque édition est une photographie de l’état de la création.

 

Parmi les artistes exposés, de jeunes noms prometteurs tels que le Chinois Ren Hang et le Marocain Hassan Hajjaj se mêlent à des maîtres reconnus tels que Guy Bourdin. Quel est votre parti pris ?

 

Notre édition parisienne, en novembre dernier, consacrait un stand à la censure en Chine, où étaient exposées les images érotiques à la fois crues, burlesques et poétiques de Ren Hang. Ce protégé de Ai Weiwei est un emblème du désir d’émancipation de la jeunesse chinoise. Pour sa part, Hassan Hajjaj se réfère au portrait de studio traditionnel, et aux portraitistes africains tels que Seydou Keïta et Malick Sidibé. Il mêle à cette imagerie des symboles glorifiés de la société de consommation, ce qui fait l’originalité de sa démarche, très contemporaine. Quant à Guy Bourdin, Paris Photo Los Angeles propose des Polaroid inédits, jamais exposés à ce jour. C’est ce qui fait l’intérêt des foires : de nouveaux noms s’y révèlent et on y redécouvre des classiques, car les galeristes, pour l’occasion, dévoilent des trésors. 

 

Paris Photo : du 1 au 3 mai 2015 aux Studios Paramount Pictures de Los Angeles.

 

 

Guy Bourdin, Archive, Circa 1978, 1978 C-Print on Fujiflex paper 35 x 34 in. (88.9 x 86.4 cm) © The Guy Bourdin Estate 2015 / Courtesy Louise Alexander Gallery.
 

Nobuyoshi Araki, Paradise 2, 2013, RP-Pro Crystal Print 39.4 x 50.8.
 

Mona Kuhn, AD6016, 2014 Chromogenic print © Mona Kuhn/Courtesy Edwynn Houk Gallery, New York.
 

Kimiko Yoshida, The Mao Bride (Red Guard Blue holding the Little Red Book), 2010 C-print mounted on aluminium and plexiglas, 120 x 120 cm, Mariane Ibrahim.
 

Hang Ren, Untitled II, 2014 Archival Inkjet Print 100X67cm.
 

Mona Kuhn, AD6017, 2014, Chromogenic print © Mona Kuhn/Courtesy Edwynn Houk Gallery, New York.
 

Desiree Dolron, Xteriors XIV (Yo), 2013, Kodak Endura Print 33.5 x 24.5 inches Grimm and the artist.
 

Johnny Depp, Charlotte Gainsbourg et Sebastian sous l'objectif de Jean-Baptiste Mondino
152

Johnny Depp, Charlotte Gainsbourg et Sebastian sous l'objectif de Jean-Baptiste Mondino

Photographie Tel un alchimiste, Jean-Baptiste Mondino a le don de capturer la fascinante beauté des stars de la musique pour donner naissance à des clichés cultes et intemporels. On connaît bien sûr ses collaborations mythiques avec les plus grands, de Prince à Madonna, en passant par Vanessa Paradis... Inspiré par ces talents exceptionnels qui façonnent notre époque, le grand photographe et réalisateur français compose une iconographie qui exalte la personnalité et la singularité de chacun. L’artiste, ami fidèle de Numéro, dévoile ici un portfolio exclusif des esprits les plus captivants d’aujourd’hui, parmi lesquels figurent en bonne place Johnny Depp, Charlotte Gainsbourg ou encore Christine and the Queens. Tel un alchimiste, Jean-Baptiste Mondino a le don de capturer la fascinante beauté des stars de la musique pour donner naissance à des clichés cultes et intemporels. On connaît bien sûr ses collaborations mythiques avec les plus grands, de Prince à Madonna, en passant par Vanessa Paradis... Inspiré par ces talents exceptionnels qui façonnent notre époque, le grand photographe et réalisateur français compose une iconographie qui exalte la personnalité et la singularité de chacun. L’artiste, ami fidèle de Numéro, dévoile ici un portfolio exclusif des esprits les plus captivants d’aujourd’hui, parmi lesquels figurent en bonne place Johnny Depp, Charlotte Gainsbourg ou encore Christine and the Queens.

Tout savoir sur la photographie en 5 documentaires Arte
777

Tout savoir sur la photographie en 5 documentaires Arte

Photographie Robert Mapplethorpe, Robert Doisneau, F. C. Gundlach, Willy Ronis, Dorothea Lange ou encore Martin Parr, la chaîne Arte célèbre la photographie sous tous les angles avec une série de documentaires programmés suite à l’annulation de la 51ème édition des Rencontres d’Arles. Robert Mapplethorpe, Robert Doisneau, F. C. Gundlach, Willy Ronis, Dorothea Lange ou encore Martin Parr, la chaîne Arte célèbre la photographie sous tous les angles avec une série de documentaires programmés suite à l’annulation de la 51ème édition des Rencontres d’Arles.

Advertising
Paul McCartney en 5 pochettes d'albums mythiques
777

Paul McCartney en 5 pochettes d'albums mythiques

Musique À l’occasion de la réédition de “Flaming Pie”, le dixième album studio de Paul McCartney sorti en 1997, Numéro se replonge dans la carrière de cette icône de la musique. De la Beatlemania aux photos de famille, en passant par les rumeurs de mort et l’amour vache de John Lennon, retour sur cinq pochettes d'albums mythiques du chanteur britannique. À l’occasion de la réédition de “Flaming Pie”, le dixième album studio de Paul McCartney sorti en 1997, Numéro se replonge dans la carrière de cette icône de la musique. De la Beatlemania aux photos de famille, en passant par les rumeurs de mort et l’amour vache de John Lennon, retour sur cinq pochettes d'albums mythiques du chanteur britannique.

Carol Civre, l'artiste qui glorifie le corps féminin dans un monde 100% digital
496

Carol Civre, l'artiste qui glorifie le corps féminin dans un monde 100% digital

Numéro art Remarquée pour ses personnages féminins modélisés en 3D dont les apparences avoisinent les déformations d'un filtre Instagram ou d'un jeu vidéo, la jeune artiste new-yorkaise Carol Civre compose un monde intégralement numérique dans lequel les femmes scintillent et triomphent dans toute leur diversité. Derrière son esthétique singulière se lit un regard nouveau sur le corps et ses représentations, mais également l'affirmation d'une nouvelle forme d'expression née par et pour le support digital.  Remarquée pour ses personnages féminins modélisés en 3D dont les apparences avoisinent les déformations d'un filtre Instagram ou d'un jeu vidéo, la jeune artiste new-yorkaise Carol Civre compose un monde intégralement numérique dans lequel les femmes scintillent et triomphent dans toute leur diversité. Derrière son esthétique singulière se lit un regard nouveau sur le corps et ses représentations, mais également l'affirmation d'une nouvelle forme d'expression née par et pour le support digital. 

Robin Plus, photographe d'un monde fragile et digne héritier de Wolfgang Tillmans
709

Robin Plus, photographe d'un monde fragile et digne héritier de Wolfgang Tillmans

Numéro art À peine diplômé de l'ENSP d'Arles, le jeune photographe français Robin Plus y présente jusqu'au 3 août sa première exposition personnelle. L'occasion de découvrir, dans l'intimité d'un appartement, la force de ses portraits et mises en scène traduisant toute la fragilité de notre monde contemporain.  À peine diplômé de l'ENSP d'Arles, le jeune photographe français Robin Plus y présente jusqu'au 3 août sa première exposition personnelle. L'occasion de découvrir, dans l'intimité d'un appartement, la force de ses portraits et mises en scène traduisant toute la fragilité de notre monde contemporain. 

Les stars de la musique photographiées par Hedi Slimane
1

Les stars de la musique photographiées par Hedi Slimane

Photographie Observateur passionné de la scène rock qu’il immortalise dans ses photographies percutantes, le célèbre créateur français Hedi Slimane est tout aussi reconnu dans le monde de la musique que dans celui de la mode, où il règne depuis vingt ans. Sa passion, ce designer visionnaire l’a exprimée à travers ses collections pour la maison Celine, mais aussi à travers des livres regroupant ses images iconiques, tel son Rock Diary qui célèbre aussi bien les stars du genre que les musiciens underground, et jusqu’aux bandes-son de ses défilés pour Celine, qu’il fait toujours composer spécialement par un groupe de son choix. Pour Numéro, il dévoile un portfolio exceptionnel de ses plus beaux clichés en noir et blanc de stars de la musique, de Lady Gaga à Kim Gordon en passant par Pete Doherty. Observateur passionné de la scène rock qu’il immortalise dans ses photographies percutantes, le célèbre créateur français Hedi Slimane est tout aussi reconnu dans le monde de la musique que dans celui de la mode, où il règne depuis vingt ans. Sa passion, ce designer visionnaire l’a exprimée à travers ses collections pour la maison Celine, mais aussi à travers des livres regroupant ses images iconiques, tel son Rock Diary qui célèbre aussi bien les stars du genre que les musiciens underground, et jusqu’aux bandes-son de ses défilés pour Celine, qu’il fait toujours composer spécialement par un groupe de son choix. Pour Numéro, il dévoile un portfolio exceptionnel de ses plus beaux clichés en noir et blanc de stars de la musique, de Lady Gaga à Kim Gordon en passant par Pete Doherty.