"En plein Paris, Oscar avait installé d’énormes pipelines en plastique noir et bleu. Il avait fait remonter à la surface toute la réalité souterraine et essentielle de l’eau."

 

Sa pratique du “do it yourself” prend racine en réalité dans une histoire de l’art très large. Ses sculptures évoquent l’arte povera, l’expresionnisme abstrait et bien sûr le minimalisme. Quel rapport entretient-il avec ses aînés?

Oscar s’inscrit dans une lignée d’artistes très radicaux, américains pour beaucoup. Ceux des grands espaces de l’Ouest, Michael Heizer en premier. Je me rappellerai toujours d’un voyage que nous avons réalisé ensemble. Depuis Los Angeles, nous sommes allés sur les lieux du Double Negative de Michael Heizer, pour ensuite nous rendre via Las Vegas dans le Nevada. Un roadtrip d’une semaine pour aller voir les Sun Tunnels de Nancy Holt, la compagne de Robert Smithson, qui avait lui-même installé la Spiral Jetty non loin de là [sur le Grand Lac salé, dans l’Utah]. Les Sun Tunnels sont des structures en forme de tube, en béton, posées dans le désert. Elles sont alignées avec le soleil à une certaine heure de la journée, ce qui provoque des effets d’ombre magnifiques. Évidemment, cela rappelle la Colonne d’eau, le projet d’Oscar pour la FIAC 2017 sur la place Vendôme. En plein Paris, Oscar avait installé d’énormes pipelines en plastique noir et bleu, très beaux. Il avait fait remonter à la surface, dans le champ public très luxuriant d’une belle place parisienne, toute la réalité souterraine et essentielle de l’eau.

Quels sont vos projets communs?

Une exposition est prévue pour le début de l’année 2021, qui va reprendre l’idée du foyer, c’est-à-dire du feu. De ce qu’il représente depuis la nuit des temps. Plus que jamais, cette idée d’être ensemble autour d’un élément commun est importante. On le voit ces jours-ci. Nous allons aussi montrer une collaboration réalisée avec son frère, Eli Hansen, qui est sculpteur verrier. Oscar aime beaucoup travailler avec lui, et l’aspect collaboratif de cette exposition lui tient à cœur.