La Bourse de commerce, le musée parisien de François Pinault, a finalement annoncé son ouverture pour 2021, et déjà la faune de l’art contemporain a envahi ce quartier des Halles qu’elle ignorait. Une très sérieuse galeriste anglo-saxonne prend ses marques devant l’institution. Et une artiste radicale berlinoise erre au sein de la colonnade. Perdue dans ses sous-sols en béton, une art advisor tout droit débarquée de Miami en profite pour prendre la pause pour son Instagram. Elle a sans doute rendez-vous avec le collectionneur croisé dans les escalators... Mais est-ce vraiment le célèbre architecte en charge de la Bourse, Tadao Ando, devant la colonne Médicis, dernier vestige de la Renaissance? À moins que tous ces rôles ne soient joués par la mannequin et performeuse Lily McMenamy...