Numero

217


Commandez-le
Numéro

Comment (bien) apprécier l'art depuis son smartphone?

Numéro art

Visites virtuelles, réalité augmentée, podcasts ou encore lives Instagram... ces derniers mois ont vu naître de nombreuses possibilités de découvrir artistes, musées et expositions depuis l'intimité de son ordinateur ou de son écran de téléphone. Mais comment optimiser l'expérience esthétique à travers la surface d'un écran 4 ou 6 pouces? À l'heure d'un déconfinement prudent et d'une réouverture progressive de quelques lieux d'exposition en France (galeries, petits musées...), tour d'horizon de cinq initiatives digitales qui permettent une entrée originale, détaillée et efficace dans les méandres de l'histoire de l'art. 

Amedeo Modigliani, “Femme aux yeux bleus” (1918). Musée d’Art moderne de la Ville de Paris.

Robert Delaunay, (1885-1941), “ Rythme n°2”, décoration pour le Salon des Tuileries (1938). Peinture à l’huile, Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

En janvier dernier, le réseau Paris Musées – établissement public rassemblant depuis 2013 quatorze institutions culturelles parisiennes – créait l’événement en rendant disponible sur Internet plus de 100 000 reproductions numériques d’œuvres libres de droits, issues des collections de leurs musées partenaires. Sous forme d’une vaste base de données accessible via un moteur de recherche, les images des œuvres sont désormais consultables et téléchargeables gratuitement depuis le site, accompagnées d’une fiche détaillée explicative accompagnant les intéressés dans la découverte des œuvres. Outre son site, Paris Musées propose également d’accéder à ces ressources gratuitement à travers une application sur smartphone. Digitale et interactive, celle-ci permet de zoomer au plus près des œuvres grâce à des images en très haute définition et d’en apprendre davantage sur leur histoire, mais également d’identifier des œuvres inconnues à partir de photographies prises avec son téléphone. L’occasion de parcourir sans modération les collections du Petit Palais, du Musée d’art moderne de la ville de Paris, du Palais Galliera ou encore du Musée Cognacq-Jay, entre autres.

 

Téléchargez l'application Paris Musées ici.

 

 

3. Google Arts & Culture : les œuvres d’art s’invitent dans votre salon

En cette période de confinement, l’idéal de l’art s’invitant chez soi n’a cessé de trouver de nouvelles illustrations concrètes. Alors que le Grand Palais permettait récemment, afin de pallier à l’ouverture repoussée de son exposition Pompéi, de projeter une sculpture antique dans son salon, les artistes KAWS et Olafur Eliasson ont quant à eux récemment conçu des œuvres d’art exclusivement immatérielles en réalité augmentée, que les utilisateurs de l’application Acute Art peuvent faire installer virtuellement autour d’eux à travers l’écran de leur smartphone. Depuis un an, la plateforme Google Arts & Culture offre elle aussi cette possibilité : puisant parmi les collections de dizaines de musées et lieux d’exposition qu’elle permet également de visiter virtuellement, son application invite à choisir des œuvres que l’on peut ensuite faire apparaître, à taille réelle, dans le décor environnant. L’application sait également jouer avec le narcissisme 2.0 qui caractérise notre société du selfie en nous incitant à sublimer nos propres (auto)portraits dans le style des plus célèbres artistes, ou encore en parcourant son immense base de données pour dénicher les œuvres d’art qui nous ressemblent le plus.

 

Téléchargez Google Arts & Culture gratuitement ici.

 

 

4. Mr Bacchus : la peinture dans ses moindres détails

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Christopher Michaut (@mr.bacchus) le

 

Le velour écarlate d’un rideau peint par Luca Giordano, le ciel infini du Voyageur contemplant une mer de nuages de Caspar David Friedrich ou encore les humains décadents du Jardin des délices de Jérôme Bosch… Depuis trois ans, Christopher Michaut propose sur son compte Instagram “Mr Bacchus” une entrée dans l’histoire picturale par le détail. Intégrées aux célèbres carrés de l’application – qui empêchent habituellement une lecture nette des œuvres –, les toiles choisies par ce jeune curateur digital sont ici volontairement tronquées et agrandies pour que l’on puisse davantage en apprécier la texture, les couches de matière et les éléments infimes que notre œil rivé sur son écran peine d'ordinaire à apercevoir. À partir de ces fragments, Mr Bacchus crée sur sa page de véritables compositions visuelles qui rassemblent aussi bien des natures mortes et bouquets fleuris des grands maîtres hollandais, des paysages apocalyptiques des peintres romantiques et des mystérieux portraits de la Renaissance. Une sélection traversant les époques et les styles accompagnée, à chaque fois, de quelques informations complémentaires en légende sur l’œuvre et l’artiste concernés.

 

Visitez le compte de Mr Bacchus ici.

 

 

5. Arture : un tour du monde de l’art

Parcourir les collections artistiques du monde entier par thèmes, régions et époques? Rien de plus simple avec l’application Arture, qui saura très probablement ravir les passionnés d’histoire de l’art et des civilisations. Pensée comme un calendrier de l’art, cette plateforme payante dévoile chaque lundi, mercredi et vendredi une nouvelle sélection d’œuvres articulée autour d’un sujet précis, balayant aussi bien la peinture et les arts graphiques que le costume, la sculpture, la photographie ou encore l’art premier. À titre d’exemple, l’application dévoilait il y a trois jours une sélection de peintures du XIXe siècle rassemblées jadis sous l’expression péjorative d’“art pompier”, alors qu'elle proposait deux jours avant un panorama des instruments de musique traditionnelle africaine et, lundi dernier, un ensemble de robes de l’ère victorienne issues principalement de la collection du LACMA. Introduites par un texte résumant le thème choisi, chaque œuvre a également pour particularité d’être photographiée dans une qualité exceptionnelle pour l’écran du smartphone, permettant de l’apprécier dans ses moindres recoins. Aujourd’hui, Arture recèle de 240 collections et près de 14 000 œuvres d’art à découvrir sans attendre.

 

Téléchargez l'application Arture ici (4,49€). 

Lire aussi

loading loading