Numero

216


Commandez-le
Numéro

Sébastien Tellier succombe au vocodeur

Musique

Le chien fou de la French Touch s’était montré plus que discret ces quelques dernières années. Quelques bandes originales, un album produit pour Dita Von Teese… Sébastien Tellier a quitté les devants de la scène depuis la sortie de “L’Aventura” en 2014. Aujourd’hui, il revient avec “Domesticated”, conte des temps modernes sur sa nouvelle vie de père de famille épanoui.

Sébastien Tellier - Stuck in a Summer Love (Official Video)

Six ans se sont écoulés depuis la sortie de L’Aventura, le dernier album de Sébastien Tellier. Voyage psychédélique à travers les contrées brésiliennes, le musicien y revisitait son enfance, ou plutôt, une version rêvée de ses jeunes années, de l’ourson Oursinet à Ricky l’adolescent. Un album qui survenait au même moment où l’interprète de La Ritournelle devenait père pour la première fois. Ainsi, depuis 2014, celui qui portait une réputation de chien fou, hystérique et nerveux, a disparu du devant de la scène, qu’il occupait depuis le début des années 2000. Quelques bandes originales, un album écrit pour la danseuse et mannequin Dita Von Teese, ou même la formation d'un groupe obscur, Mind Gamers, avec notamment le claviériste John Kirby, collaborateur de Solange et Blood Orange… le Français ne s’est point reposé. Après la naissance de son deuxième enfant, celui que l’on a souvent perçu comme un mégalomane a fait son grand retour en studio, pour chanter les louanges de sa nouvelle vie domestique.

 

 

Retour à la maison

 

 

Imaginez-vous dans une maison tranquille, cachée au fond d'une impasse à Montmartre, à l’écart des bus de touristes et des vendeurs de porte-clefs. C’est chez lui que Sébastien Tellier a conçu Domesticated, son nouvel album, sorti aujourd'hui. Initialement prévu pour le mois d’avril, le disque a été reporté suite à l’annonce de confinement. Ainsi, Domesticated voit le jour dans une période étrange pour le monde entier, où chacun s’est retrouvé entre ses quatre murs.

 

Le titre de son nouvel opus, Sébastien Tellier le doit à son amie, la réalisatrice Sofia Coppola, qui aime utiliser et ré-utiliser les morceaux du compositeur dans ses propres films. Selon les mots de l’Américaine, ce dernier serait devenu un adulte domestiqué, lui qui avait pour habitude de performer ivre mort sur scène, qui n’a jamais caché son amour de la drogue ou bien ses nuits passées en boîte de nuit à faire tout et n’importe quoi, comme le révèle le documentaire réalisé par François Valenza.

 

Domesticated se présente en effet, non sans surprise pour ceux qui connaissent le musicien, comme une mise à nu. Album après album, le dandy français a toujours cherché à se dissimuler derrière des personnages fantasques et improbables, du séducteur en smoking blanc cassé au gourou du dieu bleu. Mais avec Domesticated, il n’est plus question de masque. Conçu dans son studio, installé dans sa maison, Sébastien Tellier l’a conçu auprès de sa famille, et brosse en huit morceaux, le portrait de sa nouvelle vie, partagée entre des parties de Fortnite, les tâches ménagères, et la musique.

Sébastien Tellier - A Ballet (Official Video)

Voix de beau parleur

 

 

En 1983, le neuvième album studio de Neil Young voit le jour. Trans est un opus inédit, expérimental, une surprise pour les fans du musicien, qui peinent à comprendre ses intentions derrière les couches de vocodeur utilisées pour synthétiser sa voix. Incompris lors de sa sortie, le disque est aujourd’hui culte, et témoigne de la tentative de communication du chanteur avec son fils atteint d'infirmité motrice cérébrale.

 

Trans se situe au commencement du processus créatif de Domesticated. Fasciné par cet opus singulier, Sébastien Tellier a lui aussi voulu jouer avec sa voix, une vingtaine d’années après ses camarades de la French Touch dont les duos Air ou Daft Punk. Pour les moins habitués, le procédé peut sembler violent, comme avec Ballet, le morceau introductif de l’album, ou encore Oui, qui s'inspire du mariage de Sébastien Tellier sur les rives du lac de Garde, dans les alpes italiennes.

Computer Age

Un rêve éveillé

 

 

La force de l’album se niche toutefois dans ses passages les plus doux, comme dans le romantique Stuck in a Summer Love, dévoilé quelques semaines avant la sortie du disque. Le rêve, ou plutôt, le songe, se trouve au coeur de la musique de Sébastien, depuis les fantasmes mouillés de Sexuality, sorti en 2008, ou encore dans l’enfance reconstituée de L’Aventura. Domesticated ne déroge pas à la règle, alternant entre moments de calme et tubes d’été un peu fous, comme le très enjoué Venezia.

 

À l’image de la nouvelle vie de son compositeur, Domesticated est un album apaisé, baignant dans une atmosphère cotonneuse. Certains de ses accents rappellent les transes psychédéliques de My God Is Blue (2012), comme avec le titre Atomic Blue. Comme le déclare le musicien lui-même, il a tenté de mettre en lumière la poésie des éléments les plus banals du quotidien, tel que son liquide vaisselle rose, qui se met à scintiller lorsqu’il rencontre la lumière du soleil traversant la fenêtre de la cuisine.

 

Domesticated [Record Makers], disponible.

Lire aussi

loading loading