Numero

Princess Nokia joue les martyrs dans un cirque de l'horreur

Musique

La rappeuse new-yorkaise dévoile un nouveau clip sanglant pour son titre “Gross”, extrait de son dernier album “Everything Sucks” dévoilé il y a quelques semaines. Ici, Princess Nokia se met en scène sur la piste d’un cirque aux allures de maison des horreurs. 

Princess Nokia - Gross

Le rideau s’ouvre. Une mélodie enfantine tout droit sortie d’une boîte à musique se lance, tandis que des voix rauques au rire démoniaque se font entendre hors champ. Princess Nokia se tient au centre de la piste de ce cirque de l’horreur, les yeux remplis de sang, tirant une longue épée hors de sa gorge. Immobilisée telle une crucifiée sur une cible tournante en bois aux prises d’un lanceur de couteaux, la rappeuse américaine entame alors le couplet de son morceau obsédant.

 

Quatrième titre de son album Everything Sucks, pendant antagoniste à l'opus Everything is Beautiful sorti lui aussi en février 2020, Gross renoue avec la psychose et la noirceur propre à son précédent album. Alors qu’elle apparaît en train de se faire planter des tiges de fer dans le crâne, évoquant volontiers une couronne d’épines, la reine des ténèbres joue les prophétesses : “Parting waters like I’m Moses, They say I am chosen Baby, I’m a prophet, Got a lot of enemies, I keep galic in my pocket” (“Séparant les eaux comme Moïse, ils disent que je suis l’élue baby, je suis une prophétesse, j’ai beaucoup d’ennemis, je garde de l’ail dans mes poches”). Un égotrip assumé que le duo derrière Princess Nokia – formé par la chanteuse Destiny Frasqueri, de son vrai nom, et par son producteur, le DJ Chris Lare – décline ici dans un registre gore. 

Lire aussi

loading loading