Numero

216


Commandez-le
Numéro

Après trois ans d'absence, M.I.A revient avec un titre explosif

Musique

Elle se faisait discrète depuis la sortie de son dernier album, A.I.M. La chanteuse anglaise M.I.A vient de dévoiler un tout nouveau morceau, “OHMNI W202091”, disponible gratuitement sur la plateforme de financement participatif Patreon.

M.I.A - OHMNI W202091

Devenue une icône du hip-hop alternatif grâce à des tubes tel que Paper Planes, la chanteuse M.I.A avait fait profil bas depuis la sortie de A.I.M, son cinquième et dernier album, en 2016. En janvier dernier, l’artiste annonçait sur Instagram son retour  avec la création d’un compte Patreon. Créée en 2013 à San Francisco sous l’égide du musicien Jack Conte et du développeur Sam Yam, cette plateforme est un site Web de financement participatif, permettant aux artistes inscrits d'obtenir des financements de mécènes sur une base régulière ou par œuvre créée. Ainsi, que leurs dons s'élèvent à 5 ou 10 dollars à M.I.A, les internautes ont depuis accès à divers contenus postés par l’artiste : des courts-métrages, des lives et même des extraits non diffusés du documentaire MATANGI/MAYA/M.I.A, sorti en 2018. 

 

Mais il est également possible pour les artistes de diffuser du contenu gratuit sur leur plateforme. M.I.A – Mathangi “Maya” Arulpragasam de son vrai nom – y dévoile aujourd’hui un tout nouveau titre, le premier après trois ans d'absence. Baptisé OHMNI W202091, ce morceau au nom mystérieux propose 4 minutes d'un rythme à la fois entrainant et dissonant à l’image MATANGI, le quatrième opus de la chanteuse. Produit par DJ Munchi, OHMNI W202091 mêle électro et raggaeton pour “vous faire sortir de votre putain de lit”, selon les propres mots de la chanteuse sur Twitter. Les paroles demeurent elles aussi fidèles aux thèmes récurrent de l’oeuvre de l’Anglaise d’origine tamoule. Engagée et révoltée depuis les débuts de sa carrière, M.I.A a évoqué plus d’une fois le sort des réfugiés dans sa musique, de Paper Planes à Borders – elle-même a été accueillie à Londres à l’âge de onze ans, après avoir fui la guerre au Sri-Lanka. OHMNI W202091, ne fait pas exception : “Queens + Kings the brown girls singe / Boys in the back by the tarpaulin / Who’s hiring ? What they firing ? The city’s full a sharks swimming with the dolphin” (“Reines + rois chante la fille brune / Les garçons à l’arrière près de la bâche / Qui engage ? Sur quoi tirent-ils ? La ville est pleine de requins qui nagent auprès des dauphins”). Un avant-goût prometteur du sixième album de la chanteuse dont la date de sortie n'a, pour l'heure, pas encore été annoncée.

 

OHMHNI W202091, disponible sur Patreon

Lire aussi

loading loading