Advertising
89

Jamie xx dévoile son premier
album solo "In Colour"

 

Rencontre avec Jamie xx, figure majeure de la musique électronique avec son groupe The xx.

Éternel romantique, le jeune Anglais transmet dans ses compositions une nostalgie solaire. Ses rythmes hypnotiques invitent à des voyages extatiques entre pop subtile et électro en apesanteur.

Portrait de Jamie xx par Romain Bernardie James

 

Depuis ses débuts au sein du groupe The XX, Jamie Smith semble n’avoir connu que le succès et les honneurs. Depuis, sous le pseudo Jamie XX, le jeune Anglais s’est distingué en solo par son talent de remixeur (Rolling in the Deep d’Adele, You’ve Got the Love de Florence + the Machine…), qui a atteint son apogée avec sa réinterprétation de l’album I’M New Here de la légende américaine Gil Scott-Heron en 2011. Après quelques productions prestigieuses pour Drake (en duo avec Rihanna) ou encore Alicia Keys, Jamie XX, un peu plus d’un quart de siècle au compteur, s’est enfin décidé à finaliser un premier album solo pour le moins attendu.

 

Avec In Colour, le musicien annonce tout de suite la couleur : la musique, toujours aussi éthérée, s’ouvre à une nostalgie plus joyeuse, solaire. Loin d’anesthésier les sens, elle transporte un air pur et chaud. Elle élève au septième ciel, en apesanteur. Les influences caribéennes sont totalement assumées. Ça sent la mer, le soleil et la plage. Le son si spécifique
de The XX se déploie pour laisser plus de place aux mélodies – point fort de Jamie Smith –, à des voyages sonores qui sont autant d’expériences légères et hypnotiques menant à l’extase.
De passage à Paris, l’Anglais confirme : “L’évasion, la rêverie, autant que la fuite de la vie quotidienne ont toujours caractérisé la musique électronique 
qui m’intéressait. La dualité entre la mélancolie de certains morceaux – qui fait écho au sentiment de vide que chacun ressent à un moment dans sa vie – et la joie qu’ils procurent en faisant danser les foules me fascine. Ce contraste entre vague à l’âme et euphorie est au cœur de ma musique.

 

Par Thibaut Wychowanok

 

In Colour de Jamie XX (Young Turks). Disponible le 1er juin.

 

 Retrouvez cet article dans son intégralité dans le Numéro 164, disponible actuellement en kiosque et sur iPad.

→ Abonnez-vous au magazine Numéro
→ Abonnez-vous à l'application iPad Numéro

 

5 choses à savoir sur la chanteuse Fatoumata Diawara, de Kirikou à Gorillaz
777

5 choses à savoir sur la chanteuse Fatoumata Diawara, de Kirikou à Gorillaz

Musique Chanteuse et comédienne originaire du Mali, Fatoumata Diawara est devenue l’une des voix les plus importantes de l’Afrique contemporaine. À l’occasion du festival Jazz à la Villette, qui se tiendra à Paris du 4 au 13 septembre prochain et dont Fatoumata Diawara sera l’une des têtes d’affiche, voici 5 choses à savoir sur la chanteuse aux multiples collaborations. Chanteuse et comédienne originaire du Mali, Fatoumata Diawara est devenue l’une des voix les plus importantes de l’Afrique contemporaine. À l’occasion du festival Jazz à la Villette, qui se tiendra à Paris du 4 au 13 septembre prochain et dont Fatoumata Diawara sera l’une des têtes d’affiche, voici 5 choses à savoir sur la chanteuse aux multiples collaborations.

Le jour où Madonna est arrivée à New York avec 35$ en poche
996

Le jour où Madonna est arrivée à New York avec 35$ en poche

Musique “I Love New York” chantait Madonna sur son sixième album studio “Confessions on a Dance Floor” (2005). Le weekend dernier, la chanteuse américaine a partagé sur sa page Instagram un cliché datant de son arrivée dans la grosse pomme, en 1978. Si la reine de la pop porte un amour tout particulier à cette ville, c’est qu’alors âgée de seulement 19 ans, la jeune Madonna Louise Ciccone débarque pour la première fois à New York avec 35$ en poche et de l’ambition à revendre. Elle puisera dans son expérience de l’underground new-yorkais pour façonner certains des tubes les plus marquants de sa carrière, à l’image de “Vogue” ou “La Isla Bonita”. Retour sur le jour qui a changé le cours de sa vie. “I Love New York” chantait Madonna sur son sixième album studio “Confessions on a Dance Floor” (2005). Le weekend dernier, la chanteuse américaine a partagé sur sa page Instagram un cliché datant de son arrivée dans la grosse pomme, en 1978. Si la reine de la pop porte un amour tout particulier à cette ville, c’est qu’alors âgée de seulement 19 ans, la jeune Madonna Louise Ciccone débarque pour la première fois à New York avec 35$ en poche et de l’ambition à revendre. Elle puisera dans son expérience de l’underground new-yorkais pour façonner certains des tubes les plus marquants de sa carrière, à l’image de “Vogue” ou “La Isla Bonita”. Retour sur le jour qui a changé le cours de sa vie.

Advertising
3 looks de David Bowie qui ont inspiré les créateurs de mode
456

3 looks de David Bowie qui ont inspiré les créateurs de mode

Mode Près de cinquante ans après la première apparition de son alter-ego Ziggy Stardust, et quatre ans après sa disparition, David Bowie continue d'inspirer les créateurs de mode, de Jean-Paul Gaultier à Rick Owens. Retour sur trois looks glam rock de David Bowie qui ne cessent de revenir sur les podiums. Près de cinquante ans après la première apparition de son alter-ego Ziggy Stardust, et quatre ans après sa disparition, David Bowie continue d'inspirer les créateurs de mode, de Jean-Paul Gaultier à Rick Owens. Retour sur trois looks glam rock de David Bowie qui ne cessent de revenir sur les podiums.

La chanteuse Anohni reprend les morceaux de deux artistes mythiques
777

La chanteuse Anohni reprend les morceaux de deux artistes mythiques

Musique La musicienne et chanteuse britannique Anohni, voix bouleversante de l'ex-groupe Antony & The Johnsons, dévoile deux reprises particulièrement engagées de Bob Dylan et Nina Simone – faisant écho au contexte politique brûlant que traversent actuellement les États-Unis. La chanteuse a aussi annoncé la sortie d’un nouvel EP de 7 titres, prévue pour le 2 octobre prochain. La musicienne et chanteuse britannique Anohni, voix bouleversante de l'ex-groupe Antony & The Johnsons, dévoile deux reprises particulièrement engagées de Bob Dylan et Nina Simone – faisant écho au contexte politique brûlant que traversent actuellement les États-Unis. La chanteuse a aussi annoncé la sortie d’un nouvel EP de 7 titres, prévue pour le 2 octobre prochain.

The Weeknd et Juice WRLD réunis sur un titre posthume
996

The Weeknd et Juice WRLD réunis sur un titre posthume

Musique Après la sortie de Legends Never Die – le premier album posthume de Juice WRLD  – en juillet dernier, la voix du rappeur américain résonne à nouveau depuis l’au-delà et s’accorde à celle de The Weeknd sur un titre intimiste et émotionnel intitulé Smile. Le projet a été diffusé pour la première fois hier sur la chaine Youtube de Juice WRLD. Après la sortie de Legends Never Die – le premier album posthume de Juice WRLD  – en juillet dernier, la voix du rappeur américain résonne à nouveau depuis l’au-delà et s’accorde à celle de The Weeknd sur un titre intimiste et émotionnel intitulé Smile. Le projet a été diffusé pour la première fois hier sur la chaine Youtube de Juice WRLD.

Rosalía en 11 looks extravagants sur Instagram
985

Rosalía en 11 looks extravagants sur Instagram

Mode La jeune chanteuse et actrice catalane de 26 ans Rosalía ne cesse d’innover et d’allier la mouvance “nouveau flamenco” à des sonorités R’n’B, pop et trap. Elle a su dépoussiérer le flamenco avec son album “El mal querer” en 2018 avant de collaborer avec le britannique James Blakes en 2019 sur le titre “Barefoot In The Park”. Elle enchaîne et s'associe au rappeur mondialement connu Travis Scott sur le titre “TKN”, puis à la chanteuse et productrice Arca — sur un reggaeton électronique — intitulé “KLK”. Elle s’essaie aussi au métier d’actrice dès 2018 et tourne dans le film “Dolor y gloria” de Pedro Almodóvar avec Penélope Cruz et Antonia Banderas. Rosalía confirme son statut d’artiste multi-talent et éblouit ses fans venus du monde entier en arborant des looks colorés et décalés, tant street que élégants.    La jeune chanteuse et actrice catalane de 26 ans Rosalía ne cesse d’innover et d’allier la mouvance “nouveau flamenco” à des sonorités R’n’B, pop et trap. Elle a su dépoussiérer le flamenco avec son album “El mal querer” en 2018 avant de collaborer avec le britannique James Blakes en 2019 sur le titre “Barefoot In The Park”. Elle enchaîne et s'associe au rappeur mondialement connu Travis Scott sur le titre “TKN”, puis à la chanteuse et productrice Arca — sur un reggaeton électronique — intitulé “KLK”. Elle s’essaie aussi au métier d’actrice dès 2018 et tourne dans le film “Dolor y gloria” de Pedro Almodóvar avec Penélope Cruz et Antonia Banderas. Rosalía confirme son statut d’artiste multi-talent et éblouit ses fans venus du monde entier en arborant des looks colorés et décalés, tant street que élégants.