Ambiance pourpre feutrée et lumière tamisée, Dominic Fike nous invite dans une chambre d’hôtel dont il ne peut pas s’échapper. Allongé auprès de sa belle dans un immense lit, le chanteur américain chante ses ébats amoureux sur un visuel onirique alors qu’il vient de se réveiller précipitamment en pleine nuit. Une sorte de psychose surréaliste réalisée par Jack Begert, qui produit des associations incongrues dans la musique de Dominik Fike : une nuit torride et des filets de poulets frits…

 

 

Dominic Fike est projeté sur le devant de la scène en 2018, alors qu’il signe un contrat de près de 4 millions de dollars avec le géant musical Columbia Records. Très vite, il attire l’attention de nombreuses célébrités américaines telles que le producteur DJ Khaled, le chanteur Khalid ou la star de télé-réalité Kourtney Kardashian. Rien ne prédestinait pourtant le jeune chanteur (aujourd’hui 24 ans) à la musique. Issu d’une famille modeste de Naples au sud de l’état de Floride, Dominic Fike grandit tant bien que mal entre une mère alcoolique, consommation intensive de drogues et aller-retour en prison. Son premier EP Don’t Forget About Me, Demos sorti en 2018 connait un succès immédiat, notamment grâce au titre 3 nights classé numéro 1 au Billboard dans la catégorie des musiques alternatives. En attendant la sortie de son tout premier album studio prévue pour 2020, Chicken Tenders donne un avant-goût de l’univers pop de Dominic Fike, inspiré de l’“esprit skate” du début des années 2000.

 

 

Le single Chicken Tenders (2020) de Dominic Fike disponible.