Ce film marquera mon retour au giallo. La bande originale sera composée par Daft Punk. J’espère pouvoir débuter le tournage en septembre”. C’est l’annonce faite, dans la plus grande sérénité, par le cinéaste italien Dario Argento, interrogé par le quotidien La Repubblica. Maître de l’horreur, le réalisateur entend par “giallo”, ce genre si singulier dont il est l’un des pionniers, caractérisé par la rencontre du cinéma policier, de l’horreur et de l’érotisme. Particulièrement populaire dans les années 1970, l’ensemble de ces oeuvres se distingue par ses couleurs vives et ses litres d’hémoglobine. Suspiria, Les Frissons de l’Angoisse ou encore Quatre mouches de velours gris, sont tout autant de classiques du genre réalisés par Dario Argento.

 

D’après les propos du cinéaste de 79 ans, le duo le plus célèbre de la musique électronique française compte parmi les nombreux admirateurs de ses films. Ce seraient eux qui aurait contacté le réalisateur, après avoir appris qu’il s’apprêtait à tourner un nouveau film. Occhiali Neri, ou Lunettes Noires en français, signe le retour de Dario Argento au cinéma, après le très douteux Dracula 3D, sorti en 2013 et très mal reçu par la critique. On pouvait déjà y croiser sa fille, Asia Argento, que l’on retrouvera dans son prochain film. Ce ne sera pas la première tentative de retour de l’Italien vers le giallo : en 2010, il réalisait Giallo, avec Adrien Brody et Emmanuelle Seigner dans les rôles titres. Un autre échec, qui illustrait à quel point le réalisateur avait perdu son lustre d’antan. 

 

Dès lors, difficile de savoir à quoi s’attendre avec Occhiali Neri. Tout au plus, une bande originale angoissante et maîtrisée, à l’image des productions de Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo. Alors que le premier est un collaborateur régulier du Français Gaspar Noé, le duo a travaillé ensemble sur la bande originale du film de science-fiction produit par Disney, Tron: Legacy, sorti en 2010. L’album Discovery avaient, quant à lui, accompagné une partie de la bande sonore du film d'animation japonais de Kazuhiza Takenouchi; Interstella 5555: The Story of the Secret Star System (2003).

 

La nouvelle a causé l’émoi des fans du duo, qui se fait discret depuis la sortie, en 2013, de son dernier album. Vainqueur de cinq Grammy Awards, Random Access Memories pouvait se vanter de la participation de noms aussi prestigieux que Nile Rodgers, Giorgio Moroder ou encore Julian Casablancas, leader des Strokes. Depuis, Daft Punk reste dans l’ombre, à l’exception de quelques productions pour l’Américain The Weeknd en 2016

 

À ce jour, les producteurs du film, Conchita Airoldi de Urania Pictures et Brahim Chioua ont démenti l'information. Les propos de Dario Argento confiés à La Repubblica relèvent avant tout du désir du réalisateur de travailler avec le duo, mais pour l'instant, aucun accord n'a été signé. Comme l'affirment les producteurs : “Le film est actuellement en pré-production, et le souhait de Dario n'est pas à l'ordre du jour”.